Neuchâtel Xamax FCS

club suisse de football fondé en 2013
Neuchâtel Xamax
Logo du Neuchâtel Xamax
Généralités
Nom complet Neuchâtel Xamax FCS
Surnoms Xamax
Fondation 2013
Couleurs Rouge et noir
Stade Stade de la Maladière
(11 997 places)
Siège Quai Robert-Comtesse 3
2001 Neuchâtel
Championnat actuel Challenge League
Président Drapeau : Suisse Christian Binggeli
Entraîneur Drapeau : Suisse Stéphane Henchoz
Joueur le plus capé Drapeau : Suisse Mike Gomes (236)
Meilleur buteur Drapeau : Suisse Raphaël Nuzzolo (76)
Site web www.xamax.ch
Palmarès principal
National[1] Championnat de Suisse D2 (1)
Championnat de Suisse D3 (1)
Championnat de Suisse D4 (1)
Championnat de Suisse D5 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Suisse de football D2 2020-2021
0

Neuchâtel Xamax FCS est un club de football de la ville de Neuchâtel en Suisse formé en 2013 par la fusion de Neuchâtel Xamax et du FC Serrières, à la suite de la faillite de Neuchâtel Xamax FC en .

HistoireModifier

Le renouveau de Xamax (depuis 2012)Modifier

En , après la faillite de Neuchâtel Xamax, la « Fondation Gilbert Facchinetti » a été inaugurée[2]. Le groupe de travail regroupe de nombreux intervenants, dont la Ville de Neuchâtel, l'État de Neuchâtel, la Swiss Football League (SFL) et des partenaires financiers. Le but de la Fondation est de promouvoir et d'organiser la pratique du football d’élite des juniors de Neuchâtel. En parallèle, sous l'impulsion du désormais président de la 1re équipe, Christian Binggeli et de son vice-président et fils Gregory Binggeli, le comité de Neuchâtel Xamax 1912 SA s'attelle à reconstruire l'équipe phare en y ayant conservé une bonne partie des moins de 21 ans, M21, de feu Neuchâtel Xamax FC.

En raison d'un vote défavorable des équipes amateurs suisses (LA et 1re Ligue Classic/Promo), l'équipe a été contrainte de repartir en 2e ligue interrégionale - Groupe 3.

En , dans le but de renforcer le football neuchâtelois, Neuchâtel Xamax 1912 et le FC Serrières disparaissent en fusionnant pour devenir le Neuchâtel Xamax FCS[3],[4]. L'équipe a été promue en 1re ligue Classic pour la saison 2013/2014 avec de sérieuses ambitions de promotion[5].

En date du 22 mars 2015, l'équipe première du Neuchâtel Xamax FCS occupe la première place du classement de Promotion League avec 45 points engrangés en 19 matches. Les seconds, le FC Köniz et le FC Rapperswil-Jona ont les deux 37 points en 20 matches. Chaque équipe doit jouer 30 matches. Autant dire que Neuchâtel Xamax FCS se retrouve à être un prétendant sérieux pour la promotion en Challenge League à l'issue de la saison.

Le 27 avril 2015, la dernière équipe qui peut empêcher Neuchâtel Xamax d'être promu en Challenge League (le FC Köniz) renonce à avoir la licence pour la Challenge League. Neuchâtel Xamax est donc officiellement promu. Le 10 mai 2015, grâce à leur égalité contre FC St-Gall II, Neuchâtel Xamax remporte officiellement le titre de 1re League Promotion.

Le , après deux saisons terminées au second rang, Neuchâtel Xamax FCS accède à la Super League en remportant le championnat de Challenge League, devançant son dauphin de 21 points. Le club neuchâtelois retrouve ainsi l'élite du football suisse qu'il avait quitté au début de l'année 2012[6].

Le , Neuchâtel Xamax FCS est battu 0-4 à la Maladière lors du match aller des barrages de promotion/relégation face au FC Aarau, deuxième de Challenge League. Les Neuchâtelois renversent la situation lors du match retour le au Brügglifeld de Aarau : après avoir remonter le score du match aller en inscrivant le 0-4 dans le temps réglementaire, les Xamaxiens poussent jusqu’aux tirs au but, qu’ils remporteront 4-5 grâce à un arrêt du gardien neuchâtelois Laurent Walthert sur le premier essai argovien. Ils sortent ainsi vainqueur du tour de barrage et conservent leur place dans l'élite du football suisse[7].

Le club descend en Challenge League en juillet 2020.

PalmarèsModifier

Palmarès du Neuchâtel Xamax
Compétitions nationales Compétitions internationales

Bilan saison par saisonModifier

Parcours en championnatModifier

Résultats détaillésModifier

Résultats détaillés par saison du Neuchâtel Xamax FCS
Saison Championnat Coupe de Suisse Coupe d'Europe Entraîneur
Division Cl Pts J V N D Bp Bc Diff M. buteur B
2013-2014 1re Ligue - Gr. 2 1er[8] 61 26 19 4 3 67 25 +42   Mickaël Rodriguez 22 1/32 de finale -   Roberto Cattilaz
2014-2015 Promotion League 1er[9] 70 30 22 4 4 79 31 +48   Mickaël Rodriguez 20 1/16 de finale -   Roberto Cattilaz
2015-2016 Challenge League 2e 54 34 15 9 10 53 42 +11   Charles-André Doudin (en) 13 1/16 de finale -   Roberto Cattilaz
  Michel Decastel
2016-2017 Challenge League 2e 73 36 22 7 7 66 36 +30   Gaëtan Karlen
  Raphaël Nuzzolo
18 1/16 de finale -   Michel Decastel
2017-2018 Challenge League 1er 85 36 26 7 3 82 39 +43   Raphaël Nuzzolo 26 1/16 de finale   Michel Decastel
2018-2019 Super League 9e 37 36 9 10 17 44 65 -21   Raphaël Nuzzolo 14 1/8 de finale -   Michel Decastel
  Stéphane Henchoz
2019-2020 Super League 10e 27 36 5 12 19 33 68 -35   Raphaël Nuzzolo 13 1/8 de finale -   Joël Magnin
  Stéphane Henchoz
2020-2021 Challenge League 7e 3 1 1 0 2 4 7 -3   Raphaël Nuzzolo 2 1/16 de finale -   Stéphane Henchoz

Légendes :

Vainqueur ou champion
Finale ou vice-champion
Demi-finaliste ou troisième
Promotion dans la division supérieure
Relégation dans la division inférieure

Joueurs et personnalités du clubModifier

PrésidentsModifier

EntraîneursModifier

Les entraîneurs du club depuis 2013 sont :

Effectif actuelModifier

Effectif de Neuchâtel Xamax en juin 2020[10]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
30 G   Walthert, LaurentLaurent Walthert   30/03/1984 (36 ans) FC Bienne
5 D   Farine, LéoLéo Farine 11/07/1996 (24 ans) SR Delémont
23 D   Gomes, MikeMike Gomes 19/09/1988 (32 ans) Servette FC
55 D   Djuric, IgorIgor Djuric 30/08/1988 (32 ans) Suisse espoirs FC Lugano
10 M   Mveng, FreddyFreddy Mveng 29/05/1992 (28 ans) Suisse espoirs FC Sion
20 M   Araz, MusaMusa Araz 17/01/1994 (26 ans) Suisse espoirs Konyaspor
9 A   Dugourd, DylanDylan Dugourd 01/12/1995 (24 ans) Étoile Carouge
14 A   Nuzzolo, RaphaëlRaphaël Nuzzolo 05/07/1983 (37 ans) BSC Young Boys
18 A   Mafouta, LouisLouis Mafouta 02/07/1994 (26 ans) Centrafrique RC Grasse
94 A     Mbock, JasonJason Mbock 01/11/1999 (20 ans) Angers SCO
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Stefan Messerli
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  •   Mitko Bogoev
  •   Maxim Guinchard
  •   Samuel Theler
  •   Marco Giovannini
Médecin(s)
  •   Loïc Regazzoni
  •   Arnaud Widmeier
  •   Marco Salvi

Responsable matériel : Vincent Bernard
Team manager : Julien Honsberger
Directeur sportif : Frédéric Page


Légende

 

StadeModifier

Son stade, la Maladière, a été rénové en 2007. Faisant partie d'un centre multifonctionnel (centre commercial, salles de sports, caserne de pompiers) le stade de la Maladière est des plus modernes, et dispose d'un terrain synthétique de 3e génération, homologué FIFA.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

RéférencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « http://www.sharkfoot.fr/2012/03/le-renouveau-de-xamax-debute-intelligemment/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. Emanuele Saraceno, « Xamax et Serrières ne feront qu’un », L’Impartial,‎ , p. 25 (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2019).
  4. si/alt, « Fusion entre NE Xamax et Serrières », sur rts.ch, (consulté le 21 mars 2018).
  5. Emile Perrin, « Champion et logiquement promu », sur arcinfo.ch, (consulté le 6 août 2019).
  6. Le Monde avec AFP, « Football : Neuchâtel Xamax exclu du championnat de Suisse », sur lemonde.fr, (consulté le 6 août 2019).
  7. Thibault Cosandier, « Neuchâtel Xamax réalise l'exploit et se maintient aux tirs au but à Aarau », sur arcinfo.ch, (consulté le 6 août 2019).
  8. Classement 1er ligue Classic - Groupe 2 saison 2013-2014 sur el-pl.ch
  9. Classement 1er ligue Promotion saison 2014-2015 sur el-pl.ch
  10. « 1ère Equipe - Saison 2019/2020 », sur xamax.ch (consulté le 30 juin 2020)

Liens externesModifier