Neptunalia

fête religieuse romaine

Les Neptunalia sont une fête religieuse romaine célébrée en l'honneur de Neptune, divinité des eaux, au milieu de l'été, pendant deux jours à partir du [1].

D'après Varron[1], les Romains construisaient à cette occasion des tonnelles de bois vert pour se procurer de l'ombre. On immolait un taureau à Neptune[2]. Les Neptunalia jouaient un rôle de prévention des effets néfastes de la Canicule qui commençaient à cette date[3] et se terminaient à celles de la célébration des fêtes de Vulcania le .

Cette fête était célébrée sous l'Empire: une ode d'Horace fait référence à ces fêtes[4] et l'on sait qu'à l'époque chrétienne on célébrait encore les Neptunalia près des sources[5],[6].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Varron, De lingua Latina, VI, 19
  2. PITISCUS (Samuel) Dictionnaire des antiquités romaines ou explication abrégée des ...,(1766), t. 2, p. 180.
  3. Paulus, 519 Lindsay
  4. Horace, Odes [détail des éditions] [lire en ligne], III, 28, 1-2.
  5. Pseudo-Augustin, Homilia de sacrilegiis, 3.
  6. CASPERI (C.P.) Eine Augustin fälschlich beilegte, Homilia de sacrilegiis (1866), p. 6, §3.

BibliographieModifier