Ouvrir le menu principal

Les Neosauropoda (néosauropodes en français) forment un clade éteint de dinosaures sauropodes eusauropodes qui regroupe les Diplodocoidea et les Macronaria ainsi que quelques genres basaux comme Haplocanthosaurus. Les néosauropodes ont vécu du Jurassique supérieur jusqu'à l'extinction Crétacé-Tertiaire il y a 66 Ma (millions d'années).

Les néosauropodes regroupent la grande majorité des sauropodes. C'est dans ce clade que l'on trouve les plus grands animaux ayant vécu sur terre comme Argentinosaurus, Sauroposeidon, Diplodocus, Amphicoelias, Turiasaurus...[1],[2].

Sommaire

DéfinitionModifier

Le clade des Neosauropoda a été créé par le paléontologue argentin José Bonaparte en 1986. Il est aujourd'hui défini comme le groupe incluant Saltasaurus loricatus et Diplodocus longus, ainsi que tous les animaux descendant de leur dernier ancêtre commun[3].

DescriptionModifier

ClassificationModifier

Voir aussiModifier

Références taxinomiquesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Rogers, Kristina Curry, and Jeffrey A. Wilson. The Sauropods: Evolution and Paleobiology. Berkeley: U of California, 2005
  2. (en) Souza, L. M. De, and R. M. Santucci. "Body Size Evolution in Titanosauriformes (Sauropoda, Macronaria)." Journal of Evolutionary Biology J. Evol. Biol. 27.9 (2014): 2001-012
  3. (en) J. A. Wilson and P. C. Sereno. 1994. Higher-level phylogeny of sauropod dinosaurs. Journal of Vertebrate Paleontology 14(3, suppl.):52A
  4. (en) P. Martin Sander, Andreas Christian, Marcus Clauss, Regina Fechner, Carole T. Gee, Eva-Maria Griebeler, Hanns-Christian Gunga, Jürgen Hummel, Heinrich Mallison, Steven F. Perry, Holger Preuschoft, Oliver W. M. Rauhut, Kristian Remes, Thomas Tütken, Oliver Wings et Ulrich Witzel, « Biology of the sauropod dinosaurs: the evolution of gigantism », Biological Reviews, vol. 86, no 1,‎ , p. 117–155 (ISSN 1464-7931, PMID 21251189, PMCID 3045712, DOI 10.1111/j.1469-185X.2010.00137.x)