Ouvrir le menu principal

Les Nemencha sont une grande confédération tribale Chaoui}[citation nécessaire]ou arabes selon Paul Gaffarel [1] ou arabo-berbères composé de clans arabes et berbères selon E.Carette[2], installée dans un territoire qui porte leur nom en Algérie : le Plateau des Némencha. Ce territoire appartient géographiquement aux Aurès (Aurès-nemencha). Les Nemencha, fraction de la grande confédération berbère des Zénètes et des Houaras, habitent aujourd'hui les régions de Tébessa, Negrine, Khenchela et Ciar.

Ils sont les voisins direct des confédérations des tribus arabo-berbères des Frechich du côté de Kasserine[3], et des hilaliens Hammema du côté de Gafsa [4],[2]

Paysage des Nemencha (1975).
Paysage des Nemencha (1975).
Paysage des Nemencha (1975).

HistoireModifier

Selon leurs traditions, ils sont originaires du Djebel Chechar, d'où ils ont été chassés au Moyen Âge par les Beni Barbar[réf. nécessaire].

Ils se présentent comme partagés en quatre groupes qui parlent le même dialecte berbère :

  • Les Beni Barbar, qui occupent encore l’oued Bedjer, de Zawia à Ciar.
  • Les Ayth Sultan, qui occupent la partie septentrionale du Cherchar et se subdivisent en Maafa, Acheche, Tifoura, Beni Amrane . Leur village principal est Taberdga, qui appartient surtout aux Mâafa alors que les Beni Amrane sont centrés sur Djellal Tameït etZawia.
  • Les Nemencha, complètement expulsés du Chechar, aujourd’hui, et devenu nomades, tribu redoutable qui comprend trois grandes fractions : les Oulad Rechèche, les Brarcha et les Alaouna.
  • Les Oulad Khiar, expulsés comme les Nemencha, et fixés actuellement dans le cercle de Souk Ahras.

GéographieModifier


Notes et référencesModifier

  1. Paul Gaffarel, Algérie: histoire, conquête et colonisation..., SERRE EDITEUR, (ISBN 9782906431751, lire en ligne)
  2. a et b Ernest Carette, Exploration scientifique de l'Algérie. 3, Recherches sur l'origine et les migrations des principales tribus de l'Afrique septentrionale et particulièrement de l'Algérie / par E. Carette,..., Imprimerie Impériale (Paris), (lire en ligne)
  3. G. Camps et A. Martel, Fraichich, Éditions Peeters, (ISBN 2-85744-994-1, lire en ligne), p. 2930-2933
  4. Tlili, Mustapha, Ahmed Ben Youssef des Hamâma (lire en ligne)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • Revue africaine, 23e année, no 133, janvier 1879