Ouvrir le menu principal

Nemegtosaurus

Genre de titanosaure du Crétacé retrouvé dans le bassin de Nemegt, en Mongolie.

ÉtymologieModifier

Nemegtosaurus signifie le « lézard de Nemegt », du nom de la région et de la formation géologique où il a été découvert.

DatationModifier

L'holotype est un crâne retrouvé dans une strate de la formation géologique de Nemegt du bassin de Nemegt, en Mongolie ; il date du Maastrichtien inférieur, soit il y a environ entre 71 et 69 Ma (millions d'années)[1].

Espèces décritesModifier

 
Reconstitution de la tête de Nemegtosaurus.

L'espèce type, Nemegtosaurus mongoliensis, a d'abord été décrite par Nowinski en 1971[3].

Une deuxième espèce, N. pachi, a été décrite par Dong en 1977[4], mais est considérée nomen dubium.

DescriptionModifier

La comparaison entre les anneaux sclérotiques de Nemegtosaurus et ceux des oiseaux et reptiles de notre époque laisse croire que ce genre était cathéméral, actif sur de courtes périodes durant le jour[5].

ClassificationModifier

Le genre est apparenté aux genres Saltasaurus[2], Alamosaurus, Rapetosaurus, Neuquensaurus et Rocasaurus, tous regroupés au sein de la famille des Saltasauridae[6]. Le genre Opisthocoelicaudia, découvert dans les mêmes couches géologiques, est considéré par la plupart des paléontologues comme un synonyme junior de Nemegtosaurus[7].

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nemegtosaurus » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en) Michael J. Benton, Mikhail A. Shishkin, David M. Unwin et Evgenii N. Kurochkin, The Age of Dinosaurs in Russia and Mongolia, Cambridge University Press, , 229–231 p. (ISBN 9780521545822, lire en ligne).
  2. a et b (en) Michael J. Benton, Prehistoric Life, Édimbourg, Écosse, Dorling Kindersley, (ISBN 978-0-7566-9910-9), p. 332–333
  3. (en) A. Nowinski. 1971. « Nemegtosaurus mongoliensis n. gen., n. sp. (Sauropoda) from the uppermost Cretaceous of Mongolia », Palaeontologia Polonica, 25:57-81
  4. (en) Zhiming Dong, « Chinese dinosaur faunas and their stratigraphic position Institute of Vertebrate Paleontology and Paleoanthropology », Academia Sinica, Journal of Stratigraphy, December 1980, vol. 4, no 4, 1980, p. 256-263, http://paleoglot.org/files/Dong_80.pdf
  5. (en) L. Schmitz et R. Motani, « Nocturnality in dinosaurs inferred from scleral ring and orbit morphology », Science, vol. 332, no 6030,‎ , p. 705–708 (PMID 21493820, DOI 10.1126/science.1200043, Bibcode 2011Sci...332..705S)
  6. (en) Calvo, J.O., Porfiri, J.D., González-Riga, B.J., Kellner, A.W., « A new Cretaceous terrestrial ecosystem from Gondwana with the description of a new sauropod dinosaur », Anais Academia Brasileira Ciencia, vol. 79, no 3,‎ , p. 529–541 (PMID 17768539, DOI 10.1590/S0001-37652007000300013)
  7. (en) P.J. Currie, Badamgarav, D. et Koppelhus, E.B., « The first Late Cretaceous footprints from the locality in the Gobi of Mongolia », Ichnos, vol. 10,‎ , p. 1–12 (DOI 10.1080/10420940390235071)

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiquesModifier