Nemata Majeks-Walker

militante sierra-léonaise des droits des femmes
Nemata Majeks-Walker
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Sierra-Léonaise
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
Organisation
Groupe 50/50 de la Sierra Leone
Domaine
Mouvement
Droits des femmes, Féminisme
Site web
Distinction
100 Women ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Nemata Majeks-Walker, née en 1946 ou 1947, est une militante des droits des femmes de Sierra Leone[1].

BiographieModifier

Nemata Majeks-Walker est née dans une famille musulmane à Freetown, la capitale de la Sierra Leone. Elle est fille unique. Sa mère décède alors qu'elle n'a que cinq ans. Elle a est élevée par son arrière grand-mère et d'autres membres de sa famille[2].

Nemata Majeks-Walker entre à l'école méthodiste de filles, puis à l'école secondaire de filles de Magburaka à Mathora, avant d'intégrer l'école Annie Walsh Memorial à Freetown. Bénéficiaire d'une bourse d'études du gouvernement, elle obtient un baccalauréat en langue et littérature anglaises du Fourah Bay College (FBC) en 1972. Elle reçoit une formation d'enseignante et un diplôme d'études supérieures dans l'enseignement en 1973. Elle est également titulaire d'une maîtrise en langue anglaise de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign en 1975[2].

Carrière académiqueModifier

Nemata Majeks-Walker retourne à Freetown, où elle enseigne au Fourah Bay College et à l'Annie Walsh Memorial School (AWMS), où elle devient co-cheffe du département d'anglais en 1981, avant de travailler comme responsable du développement du curriculum pour l'anglais à l'Institute of Education à Freetown[2].

En 1983, elle reçoit une bourse du Commonwealth pour poursuivre un doctorat en éducation à distance à l'Université de Surrey, à Guildford, en Angleterre. Elle obtient son doctorat en 1986 et travaille comme agente d'éducation à Londres jusqu'au début des années 1990[2].

Depuis 1999, Nemata Majeks-Walker travaille comme consultante, animatrice et formatrice avec une expérience professionnelle orientée vers le genre, le leadership, le plaidoyer et la politique[3].

ActivismeModifier

En 2001, Nemata Majeks-Walker fonde le Groupe 50/50 de la Sierra Leone, axé sur l'égalité femmes-hommes[4],[5],[6]. En , elle intervient comme conférencière au Forum mondial sur la justice IV à La Haye, aux Pays-Bas[7]. En 2015, elle a été nommée par la BBC comme l'une des 100 femmes de l'année[1].

En janvier 2017, Nemata Majeks-Walker est nommée présidente du conseil d'administration du complexe hospitalier universitaire par les députés du Comité des nominations et de la fonction publique de la Sierra Leone[3],[8].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en-GB) « Who are the BBC's 100 Women of 2015? », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2019)
  2. a b c et d (en) « Nemata Majeks-Walker », sur Voices: commonwealth women and education, (consulté le 30 septembre 2019)
  3. a et b (en-US) « Parliament approves Dr. Nemata Majeks- Walker, 4 others », sur Sierra Leone Concord Times (consulté le 30 septembre 2019)
  4. (en-GB) « The 50/50 Group’s own Dr. Mrs. Nemata Majeks-Walker high-fived as one of the 2015 BBC Inspirational Women in the World. », sur 50/50 Group of Sierra Leone, (consulté le 30 septembre 2019)
  5. (en-GB) « 50/50 Group of Sierra Leone - GENDER PARITY THROUGH TRAINING & ADVOCACY », sur 50/50 Group of Sierra Leone (consulté le 30 septembre 2019)
  6. (en-GB) Sierra Express Media, « 50/50 Group & NOW Sierra Leone Reviews 2007 Women’s Manifesto – Sierra Express Media » (consulté le 30 septembre 2019)
  7. (en) « World Justice Forum IV Speaker: Nemata Majeks-Walker », sur World Justice Project (consulté le 30 septembre 2019)
  8. (en) Jariatu S. Bangura, « Sierra Leone: Parliament Approves Dr. Nemata Majeks - Walker, Four Others », allAfrica,‎ (lire en ligne)