Neal Foulds

joueur de snooker anglais

Neal Foulds
Image illustrative de l’article Neal Foulds
Neal Foulds au Masters d'Allemagne 2015
Fiche d'identité
Nom complet Neal Foulds
Surnom « Fouldsy »
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglaise
Date de naissance
Lieu de naissance Ealing
Professionnel 1983 - 2003
Meilleur classement 3e (saisons 1987-1988 et 1988-1989)
Gains 1 156 213 £
Break le plus élevé 142 (en 1992)
Centuries 86
Victoires en tournois (par catégorie)
Classés 1
Non classés 5
Dernière mise à jour : 23 juin 2020

Neal Foulds, né le à Ealing, est un ancien joueur de snooker professionnel anglais.

Sa carrière est principalement marquée par une victoire lors de l'Open international de 1986, succès qui lui a permis d'atteindre la 3e place mondiale lors des deux saisons suivantes.

CarrièreModifier

Début de carrière (1983-1985)Modifier

Fils du joueur professionnel Geoff Foulds, Neal découvre le snooker à l'âge de onze ans et passe professionnel en 1983, à l'âge de vingt ans. Sa première saison sur le circuit se ponctue par un huitième de finale au championnat du monde, où il domine Alex Higgins (10-9)[1], avant d'être éliminé par le Gallois Doug Mountjoy (13-6)[2].

Lors des deux saisons qui suivent, il se distingue en allant jusqu'en demi-finale du Grand Prix[3] et du trophée Matchroom[4], le propulsant dans le top 16 mondial. Il est aussi battu en finale du championnat d'Angleterre professionnel par son compatriote Tony Meo (9-7).

Meilleure saison (1986-1987)Modifier

La saison 1986-1987 voit Neal Foulds remporter l'Open international face à Cliff Thorburn (12-9) et en battant son père sur son parcours (un fait inédit dans l'histoire du jeu)[5], quelques semaines avant qu'il ne réalise son meilleur résultat au championnat du Royaume-Uni, où il domine successivement Jimmy White, Cliff Thorburn et John Parrott pour rejoindre la finale[6]. Il y est balayé par Steve Davis (16-7)[7]. En début d'année 1987, Foulds perd la finale de l'Open de Grande-Bretagne contre White (13-9)[8]. Il termine idéalement sa saison avec une demi-finale au championnat du monde et se propulse à la 3e place mondiale.

Confirmation difficile (1988-1998)Modifier

Neal Foulds passe deux saisons consécutives au 3e rang mondial, mais n'obtient pas vraiment les résultats attendus par un joueur de ce calibre. Son seul fait d'arme pendant cette période est une demi-finale au Masters.

Redescendu à la 20e place mondiale en 1989, il retrouve la constance en étant quart de finaliste de plusieurs tournois de classement (dont le mondial 1990). Il parvient même jusqu'en demi-finale du classique où il perd face au jeune Stephen Hendry. Également vainqueur sur plusieurs exhibitions (tournoi professionnel Pontins et Pot Black), il effectue un retour progressif dans le top 5 du classement. Néanmoins, comme en 1988, il ne confirme pas et redescend rapidement en dehors du top 16 mondial. Cette fois, Foulds ne se relève pas et continue de dégringoler au classement, chutant au rang no 30 en 1998.

Fin de carrière (1999-2003)Modifier

Il continue de jouer au niveau professionnel pendant plusieurs saisons, bien que son classement continue de descendre. Après une saison 2002-2003 où il ne parvient à se qualifier pour aucun tournoi, Foulds décide de mettre un terme à sa carrière sportive, à seulement 39 ans.

Commentateur de snookerModifier

Depuis qu'il a pris sa retraite, Foulds s'est installé dans la cabine de commentaires d'Eurosport, de la BBC, de Sky Sports et il coanime également toute la couverture des tournois d'ITV4, interviewant les joueurs en plus de les commenter. En 2014, Foulds a fait une apparition dans son propre rôle en commentant un match fictif pour un court-métrage sur le snooker « Extended Rest ».

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 1 2
Tournois non classés 5 7
Tournois en équipes 2 0
Tournois pro-am 1 1
Gras Tournois de la triple couronne[2]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1983-1984 Tournoi Pontins pro-am (printemps)   Prestatyn   Doug Mountjoy 7-4
1986-1987 Open international   Stoke-on-Trent   Cliff Thorburn 12-9 Tableau
1986-1987 Tournoi Pontins   Prestatyn   Willie Thorne 9-8
1987-1988 Coupe du monde   Bournemouth   Australie 9-7
1988-1989 Masters de Dubai   Dubai   Steve Davis 5-4
1988-1989 Coupe du monde (2)   Bournemouth Reste du monde 9-8
1990-1991 Tournoi Pontins (2)   Prestatyn   Mike Hallett 9-6
1992-1993 Masters d'Écosse   Motherwell   Gary Wilkinson 10-8
1992-1993 Pot Black   Blackpool   James Wattana 1-0

FinalesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1985-1986 Championnat d'Angleterre   Ipswich   Tony Meo 7-9 Tableau
1986-1987 Championnat du Royaume-Uni   Preston   Steve Davis 7-16 Tableau
1986-1987 Open de Grande-Bretagne   Derby   Jimmy White 9-13 Tableau
1986-1987 Ligue Matchroom Inconnu   Steve Davis [9]
1987-1988 Championnat d'Angleterre (2)   Ipswich   Dean Reynolds 5-9 Tableau
1987-1988 Masters d'Irlande   Kill   Steve Davis 4-9
1988-1989 Masters de Hong Kong   Hong Kong   Jimmy White 3-6
1991-1992 Masters de Belgique   Belgique   Mike Hallett 7-9
1991-1992 Tournoi Pontins   Prestatyn   Steve James 8-9
1997-1998 Tournoi Pontins pro-am (printemps)   Prestatyn   James McGouran 0-7

Notes et référencesModifier

  1. « World Championship Snooker 1984 », sur web.archive.org, (consulté le )
  2. a et b Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
  3. « GP », sur web.archive.org, (consulté le )
  4. « int », sur web.archive.org, (consulté le )
  5. (en) « On this Week », sur Eurosport, (consulté le )
  6. « 1986 UK Championship Results », sur www.snookerdatabase.co.uk (consulté le )
  7. « Snooker Scene », sur web.archive.org, (consulté le )
  8. « British Open », sur web.archive.org, (consulté le )
  9. Tournoi toutes rondes

Liens externesModifier