Ouvrir le menu principal

HistoriqueModifier

Le , le conseil politique de l'Union du peuple navarrais (UPN) valide à 72 % le choix de son président de sceller un accord électoral avec le Parti populaire (PP) dans le cadre des élections générales d' et des élections régionales et locales de suivant. Il s'agit de la première fois que les deux formations politiques se présentent sur une seule liste depuis 2008, date à laquelle le pacte qui les unissait depuis 1991 a été rompu. José Javier Esparza justifie alors ce choix par la nécessité de « se joindre » face aux différents nationalismes. L'accord précise que le PP s'engage à soutenir le régime foral et à modifier la quatrième disposition transitoire de la constitution espagnole offrant la possibilité à la Navarre de fusionner avec le Pays basque au sein d'une communauté autonome unique[1],[2],[3].

Le , le conseil politique de l'UPN valide à 94 % de former une alliance électorale avec Ciudadanos qui prend le nom de Navarra Suma[4],[5]. UPN refuse expressément d'intégrer Vox à la coalition[6]. La coalition se présente alors comme un « mur de contention » face au nationalisme[7].

La coalition présente ses listes électorales le . Au Congrès des députés, les deux première places sont occupées par UPN, la troisième par le PP et la quatrième par Ciudadanos. Au Sénat, Ciudadanos est tête de liste, le PP occupe la seconde place et UPN la troisième[8],[9].

Résultats électorauxModifier

Élections généralesModifier

Année Tête de liste Voix % Rang Mandats Gouvernement
2019 Sergio Sayas 1er
2 / 5
Opposition

Élections au Parlement de NavarreModifier

Année Tête de liste Voix % Rang Mandats Gouvernement
2019 José Javier Esparza 1er
20 / 50

Notes et référencesModifier

  1. (es) « UPN decide ir con el PP en las elecciones generales, forales y municipales. », sur eitb.eus, (consulté le 4 avril 2019).
  2. (es) « UPN se aproxima al PP antes de las elecciones generales del 28-A. », sur moncloa.com, (consulté le 4 avril 2019).
  3. (es) « Esparza ata el futuro de UPN a un pacto con el PP. », sur noticiasdenavarra.com, (consulté le 4 avril 2019).
  4. (es) « UPN, PP y Cs forman la coalición 'Navarra suma' para ir juntos a las próximas elecciones. », sur rtve.es, (consulté le 4 avril 2019).
  5. (es) « Ciudadanos renuncia a sus siglas en Navarra y se presenta con UPN y el PP. », sur elmundo.es, (consulté le 4 avril 2019).
  6. (es) « UPN descarta sumar a Vox en la alianza de la derecha para echar del poder al nacionalismo. », sur elconfidencial.com, (consulté le 4 avril 2019).
  7. (es) « Navarra Suma se presenta como “muralla de contención” frente al nacionalismo. », sur eldiario.es, (consulté le 4 avril 2019).
  8. (es) « Navarra Suma presenta a sus candidatos al Congreso y al Senado. », sur noticiasdenavarra.com, (consulté le 4 avril 2019).
  9. (es) « Candidaturas proclamadas para las elecciones al Congreso de los Diputados y al Senado, convocadas por Real Decreto 129/2019, de 4 de marzo. », sur BOE.es, (consulté le 4 avril 2019).

Voir aussiModifier