Ouvrir le menu principal

Naval Ordnance Laboratory

Naval Ordnance Laboratory
Création 1929
Dissolution 1997
Pays États-Unis
Branche US Navy
Rôle Centre d'essais
Surnom NOL

Le Naval Ordnance Laboratory (NOL, Laboratoire d'artillerie navale) est un centre d'essais de l'US Navy qui était installé à White Oak (Maryland). Il a été créé en 1929 par regroupement du Mine Laboratory installé au Washington Navy Yard, et de l’Experimental Ammunition Station à Indian Head (Maryland).

En 1974 il fusionne avec le Naval Weapons Laboratory (NWL) à Dahlgren (Virginie) pour former le Naval Surface Weapons Center (NSWC), renommé ultérieurement Naval Surface Warfare Center.

Le processus de transfert des activités vers d'autres sites (Base Realignment and Closure) a commencé en 1993. Le site est à présent occupé par la Food and Drug Administration (FDA). Seul reste l'Hypervelocity Wind Tunnel 9, dépendant de l'Arnold Engineering Development Complex situé à Tullahoma (Tennesse) ainsi qu'une partie historique contenant la soufflerie de Peenemünde installée en 1947. La responsabilité de ces installations a été donnée à l'US Air Force en 1997[1].

Le NOL a employé des physiciens notoires, comme John Bardeen, Djon Atanasov ou Calvin Mooers[2].

Moyens d'essaisModifier

Outre les moyens généraux le site était divisé en zones dédiées à divers types d'essais[3] :

  • zone 200 : pour les essais de réponse d'objets aux impulsions électromagnétiques.
  • zone 300 : destinée aux essais d'explosifs chimiques.
  • zone 400 : souffleries. La première est une soufflerie en provenance de Peenemünde en 1947[4]. Par la suite furent construites 4 souffleries : Mach 10 (1950), Mach 12 (1951), Hypersonic Wind Tunnel (1957) et Hypervelocity Wind Tunnel (1972)[5]. Seul l'Hypervelocity Wind Tunnel 9 a été conservé et son exploitation transférée à l'Arnold Engineering Development Complex. Cette zone comportait également des tunnels de tir (lanceurs aéroballistiques).
  • zone 500 : on y trouvait un générateur de Van de Graaff pour l'étude des matériaux sous rayonnment X.
  • zone 600 : cette partie abritait des lanceurs pour les essais d'impact de structures et les pénétrateurs.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « U.S. Food and Drug Administration consolidation Montgomery county », General Services Administration National Capital Region,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « An Interview with Calvin N. and Charlotte D. Mooers », sur University Digital Conservancy,
  3. (en) « Naval Ordnance Laboratory », sur Revolvy
  4. (en) Peter P. Wegener, The Peenemünde Wind Tunnels, Yale University Press, (ISBN 9780300063677)
  5. (en) Dan Marren, « 55+ Years of High-Speed Wind Tunnels at White Oak », sur White Oak Laboratory Alumni Association, Inc.