Ouvrir le menu principal

Naval Air Weapons Station China Lake

aéroport américain

Naval Air Weapons Station China Lake
Photo satellite de China Lake
Photo satellite de China Lake
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Californie État
Ville China Lake, Comté de Kern
Date d'ouverture 1943
Coordonnées 35° 41′ 08″ nord, 117° 41′ 31″ ouest
Superficie 4 500 km2
Altitude 696 m (2 283 ft)
Pistes
Direction Longueur Surface
3/21 3 046 m Enrobé
8/26 2 348 m Enrobé
14/32 2 747 m Enrobé
Informations aéronautiques
Code AITA NID
Code OACI KNID
Code FAA NIDVoir et modifier les données sur Wikidata
Type d'aéroport Base aérienne
Gestionnaire United States Navy
Site web gestionnaire Consulter

Naval Air Weapons Station China Lake, plus connu sous le nom de China Lake, est un complexe militaire des forces armées des États-Unis dépendant de l'United States Navy situé dans le comté de Kern en Californie. Créé en 1943, il se trouve dans le désert des Mojaves, à environ 230 kilomètres au nord-est de Los Angeles.

Sommaire

CaractéristiquesModifier

China Lake fait partie de la Naval Air Warfare Center Weapons Division (NAWCWD) (centre de recherche sur l'armement pour l'aéronavale), les premières constructions datent de 1943. Le site a servi au développement de plusieurs armes majeures dans l'histoire de l'armée américaine et plus particulièrement l'Unites States Air Force et l'US Navy.

China Lake s'est spécialisé dans la conception de missiles, de roquettes et de bombes. Le missile Sidewinder est le succès le plus connu de ce laboratoire. Il sera également intégré au Projet Manhattan pour les recherches sur les explosifs conventionnels utilisés dans les armes atomiques (Project Camel). Les chercheurs de China Lake ne travailleront pas directement sur des têtes nucléaires mais participeront aux programmes successifs durant la Guerre froide. Le complexe a aussi travaillé sur la conception de divers systèmes pour le parachutage, la survie des équipages et la lutte contre les sous-marins.

Selon le site Military Zone [Quand ?], la base a une population de 704 militaires d'active ; 65 réservistes ; 1 590 membres de leurs familles et 3 438 employés civils.

L'unité aérienne chargé des tests à partir de 1956 est l'escadron Air Development Squadron Five (VX-5). En , l'escadron Air Test and Evaluation Squadron Four (le VX-4) et le VX-5 sont fusionnés pour donner l'Operation Test and Evaluation Force squadron VX-9 (en) Vampires. Un grand nombre des avions affectés à cet escadron avaient une décoration particulière sur leurs dérives et étaient désignés « Black Bunnies » (lapins noirs), en référence au célèbre lapin du logo du magazine Playboy.

Site préhistoriqueModifier

 
Pétroglyphes de mouflons canadiens.

Le site abrite la plus grande concentration de pétroglyphes amérindiens[1], dont le nombre est estimé à environ 100 000[1]. Ces dessins gravés dans la roche volcanique des canyons ont plus de 12 000 ans pour les plus anciens[1]. Ils représentent des chasseurs et leurs proies, en particulier des mouflons canadiens, mais aussi des figures diverses (points, zigzags...). Chaque année, le site attire environ 1 100 visiteurs civils[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) « Interpreting the Coso Petroglyphs », The New York Times,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :