Naum Gabo

sculpteur russe

Naum Gabo (en russe : Наум Абрамович Певзнер, Naoum Abramovitch Pevsner) est un architecte et peintre juif ashkénaze originaire de Russie. Il est né le , à Briansk (Russie) et décédé le , à Waterbury (Connecticut, États-Unis).

Naum Gabo
Image dans Infobox.
Fontaine, Londres
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
WaterburyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Maître
Mouvements
Fratrie
Conjoint
Miriam Gabo (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Nina Williams (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Archives conservées par

BiographieModifier

Il étudie la médecine à Munich tout en s'intéressant à la chimie et à la physique, puis il suit le cours d'histoire de l'art d'Heinrich Wölfflin. Il rencontre Kandinsky, voyage en Italie en 1912 et visite Paris. En 1915, il se réfugie en Norvège à cause de la guerre et compose ses premières sculptures. En 1917, il revient en Russie, se tourne vers l'art abstrait et réalise deux ans plus tard des dessins constructivistes, dont Projet pour une station de radio. En 1920, il distribue dans les milieux artistiques moscovites un manifeste esthétique, rédigé avec son frère, et qui est considéré comme le manifeste du constructivisme russe. Pour éviter toute confusion avec son frère, Antoine Pevsner, il adopte le nom de Naum Gabo.

Comme ses conceptions artistiques ne correspondaient pas aux directives communistes, il part en 1922 à Berlin, où il fait connaissance d'Adolf Oberländer, artiste allemand âgé, de retour des États-Unis, où il a enseigné à l'Université Harvard. En 1931, il est, avec Theo van Doesburg, Antoine Pevsner, Auguste Herbin et Georges Vantongerloo, fondateur du mouvement Abstraction-Création à Paris. En 1937, il s'associe avec Jean Louis Martin et Ben Nicholson pour créer la revue Circle.

Naum Gabo a participé à l'exposition « documenta 1 » (première grande exposition d'Art moderne en Allemagne, après-guerre) à Cassel, en 1955 et à la deuxième édition, « documenta 2 », en 1959.

Beaucoup de ses travaux sont composés de surfaces pures, et c'est seulement si on considère l'ensemble qu'une masse apparaît.

CitationModifier

« Jusqu'à présent, les sculpteurs ont donné la préférence à la Masse et n'ont pas ou quasiment pas porté leur attention sur une composante si importante de la Masse qu'est l'Espace. […] Nous le considérons comme un élément absolument sculptural. »

« Dans l'optique de l'idée constructiviste, l'attitude purement philosophique consistant à s'interroger sur la réalité des êtres et des choses est stérile. En art, tout est réel. (...) il n'est, il ne peut-être qu'une réalité : l'existence[2]. »

Galerie de photosModifier

SourceModifier

RéférencesModifier

  1. « http://hdl.handle.net/10079/fa/beinecke.gabo »
  2. Jean Luc Daval, Journal des avant-gardes, les années vingt, les années trente, Genève, Skira, , p. 203
    citation provenant de l'article de 1937 Circle de Garbo.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier