Ouvrir le menu principal

Le nationalisme culturel irlandais vise à rétablir la culture gaélique des Irlandais. Lorsqu'il cherche à lutter contre l'impérialisme culturel anglais, on évoque la politique de désanglicisation de la culture irlandaise menée dès la fin du XIXe siècle par les intellectuels irlandais. Le nationalisme culturel irlandais est lié à la Renaissance celtique (Celtic revival) du XIXe siècle, qui prônait le retour aux valeurs paysannes par opposition aux valeurs citadines de la puissance coloniale anglaise. Favorisant la tradition par rapport à une modernité toujours associée à l'ennemi anglais, elle a cherché à faire revivre la langue gaélique et la tradition orale qu'elle véhiculait.

Cependant, le nationalisme culturel irlandais tend, dans sa propre évocation et mise en valeur de l'Irlande, à recycler un thème majeur de la littérature coloniale anglaise dans sa représentation de l'île, à savoir : la pastorale.

A contrario, le révisionnisme irlandais est un mouvement qui cherche à atténuer les effets du nationalisme culturel irlandais et à en dénoncer les excès.

BibliographieModifier

  • Faith of our Fathers, the Formation of Irish Nationalist Ideology, 1890-1920 (Goldring, M. : Dublin, Repsol Ltd, 1982)
  • Nationalism and Minor Literature : James Clarence Mangan and the Emergence of Irish cultural Nationalism (Lloyd, D. : Berkeley, University of California Press, 1987)

Études sur le nationalisme culturel irlandais en littératureModifier

http://www.sudoc.abes.fr

Voir aussiModifier