Nationale 7 (chanson)

chanson de Charles Trenet
Nationale 7

Chanson de Charles Trenet
Sortie 1955

Nationale 7 est une chanson de Charles Trenet composée en 1955[1].

Cette chanson évoque cette route longue de 996 kilomètres qui relie Paris au sud de la France, en passant par l'ouest de la Bourgogne, le nord de l'Auvergne, la vallée du Rhône, le massif de l'Esterel. La nationale 7 a symbolisé pendant des années la route des grands départs en vacances vers le sud.

Genèse de la chansonModifier

Pour rejoindre les rives du midi[2], où Charles Trenet possède plusieurs propriétés[3], le chanteur emprunte de nombreuses fois la route nationale 7. C'est un matin dans les jardins de sa propriété de Juan-les-Pins que l'idée de composer cette chanson lui est venue[3].

RéceptionModifier

Cette composition de Charles Trenet est devenue le succès de l'été 1955[3].

AnecdoteModifier

La chanson comprend un solo de trompette bouchée confié à un jeune trompettiste de 22 ans, sorti du Conservatoire deux ans plus tôt: Maurice André, qui deviendra par la suite l'un des trompettistes les plus réputés du XXe siècle.

RéférencesModifier

  1. Étienne Baudu, « Charles Trénet en vacances sur la nationale 7 », sur rtl.fr, (consulté le 25 février 2016).
  2. Trenet 1957.
  3. a b et c Jacques Pessis, « Route nationale 7 de Charles Trenet », sur lefigaro.fr, (consulté le 25 février 2016).

BibliographieModifier