Ouvrir le menu principal
Nation of Domination
Présentation
Membres Faarooq (Leader novembre 1996 - 30 mars 1998)
Rocky Maivia / The Rock (Leader 30 mars 1998 - octobre 1998)
Crush
Savio Vega
D'Lo Brown
JC Ice
Wolfie D
Kama Mustafa / The Godfather
Ahmed Johnson
Mark Henry
Owen Hart
Clarence Mason (manager)
Autre(s) nom(s) The Nation Of Domination
The Nation
N.O.D
Formation Novembre 1996
Séparation Novembre 1998
Fédération(s) United States Wrestling Association
World Wrestling Federation
Caractéristiques
Poids Farooq : 270 lb (123 kg)[1]
Rocky Maiva / The Rock : 275 lb (125 kg)[2]
Crush : 310 lb (141 kg)[3]
Vega : 242 lb (110 kg)[4]
Brown : 278 lb (126 kg)[5]
JC Ice : 196 lb (89 kg)[6]
Wolfie D : 212 lb (96 kg)[7]
Mustafa / The Godfather : 301 lb (137 kg)[8]
Johnson : 305 lb (139 kg)[9]
Henry : 378 lb (172 kg)[10]
Hart : 227 lb (103 kg)[11]
Taille Farooq : 6 2 (1,88 m)[1]
Rocky Maiva / The Rock : 6 4 (1,93 m)[2]
Crush : 6 6 (1,98 m)[3]
Vega : 6 0 (1,83 m)[4]
Brown : 6 1 (1,85 m)[5]
JC Ice : 5 8 (1,73 m)[6]
Wolfie D : 6 1 (1,85 m)[7]
Mustafa / The Godfather : 6 6 (1,98 m)[8]
Johnson : 6 2 (1,88 m)[9]
Henry : 6 3 (1,91 m)[10]
Hart : 5 10 (1,78 m)[11]

Palmarès

WWF Intercontinental Championship (1 fois) – The Rock
WWF European Championship (2 fois) – D'Lo Brown

Nation of Domination (N.O.D) est un clan de catcheurs heel à la World Wrestling Federation, fondé le 18 novembre 1996 et dissous le 28 novembre 1998. Il est principalement composé de catcheurs afro-américain et ont un gimmick semblable au Black Panther Party.

Ce clan se forme en et reprend un gimmick utilisé à l'United States Wrestling Association (USWA) par PG-13 (JC Ice et Wolfie D) en 1996.

Sommaire

HistoireModifier

Formation à l'United States Wrestling Association (1996)Modifier

L'histoire de Nation of Domination débute à l'United States Wrestling Association (USWA), en 1996[12]. C'est PG-13 (JC Ice et Wolfie D), deux catcheurs qui incarnent des danseurs de hip-hop, recrutent des catcheurs afro-américains comme Elijah, Mohammad Akeem et Shaquille Ali[12]. Le groupe n'a jamais vraiment pris son envol dans cette fédération, le groupe décide de partir pour la WWF[12].

World Wrestling Federation (1996-1998)Modifier

Début novembre, Farooq abandonne son personnage de gladiateur et prend comme manager Clarence Mason[13]. Le au cours des Survivor Series, Farooq fait équipes avec Vader et les « faux » Diesel et Razor Ramon (en) et affrontent Flash Funk, Jimmy Snuka, Savio Vega et Yokozuna[14]. Avant ce combat, Farooq arrive avec PG-13 (JC Ice et Wolfie D) et aucune équipe remporte ce match car elles se disqualifient[13],[14]. Le lendemain à Monday Night Raw, Farooq bat Savio Vega grâce à l'intervention de PG-13. Après ce combat, Ahmed Johnson vient en aide à Vega et attaque Farooq et PG-13[15]. Dans les semaines qui suivent, Crush intègre le clan[13].

Le au cours d'In Your House 12 : It's Time, Farooq défie Johnson au Royal Rumble[16].

Black Supremacy (1997)Modifier

À Raw, Faarooq en a marre et exclut tout le groupe à l'exception de D'Lo Brown. Au King Of The Ring 1997, il perd son match face à Undertaker notamment en raison de la distraction de Crush, Savio Vega et Young Marlos venus près du ring. Cela permit un Tombstone Piledriver.

Ce fut la fin du premier cycle de la Nation Of Domination, il ne restait plus que Faarooq et Brown, mais lors de l'édition du 16 juin 1997 de Raw Is War, Faarooq promit à tout le monde de recruter un plus grand et un plus noir que Savio Vega ou Crush. Ce seront Kama Mustafa et son ancien ennemi, Ahmed Johnson qui rejoignit la N.O.D après un tag team match aux côtés du Taker contre Faarooq et Mustafa. Johnson n'eut toutefois pas de chance et se blessa, ce qui l'exclut du groupe. Faarooq en profita pour le détruire avec des mots, en le disant pas assez noir, et recruta Rocky Mavia. De leur côté, Crush et Savio Vega formèrent les groupes Los Boricuas et Les disciples de l'Apocalypse, qui étaient formés respectivement de lutteurs porto-ricains et motards lutteurs, c'est ceci qui entraina la Guerre des gangs WWF.

Les mois qui suivirent, entre les disciples de l'Apocalypse et les Los Boricuas, furent intenses et cette longue rivalité aboutit à un match triple menace entre Crush, Faarooq et Savio Vega. Ce fut ce dernier qui remporta ce match. Après ce combat, la Nation Of Domination reprit une petite rivalité contre la Legion Of Doom. À Bad Blood, la N.O.D remporta le match contre la L.O.D dans un 3 vs 2 Handicap Match. Rocky Maivia prit alors le nom de The Rock. Ahmed Johnson revint et forme une alliance avec Ken Shamrock et la L.O.D. Cela conduisit au Survivor Series, avec un match classique des SS, et cette fois-ci, c'est la L.O.D qui remporte ce match. Lors de In Your House X, The Rock perd face à Stone Cold Steve Austin pour le championnat, l'arbitre ne l'ayant pourtant pas disqualifié. Mais à la suite de cet incident, Stone Cold fut forcé de défendre son titre le lendemain à Raw Is War au bénéfice du Rock qui a remporté le WWF Intercontinental Championship. Au lieu de demander un combat revanche, Austin donna le titre au Rock. À la suite de ces événement étranges, Ken Shamrock, qui était déjà un ennemi de la Nation Of Domination, s'est mis à la chasse au titre IC du Rock. Début 1998, c'est à Mark Henry de rejoindre le mouvement, après avoir trahi son coéquipier de Tag Team Ken Shamrock, ce qui permit à Brown et Rocky de l'emporter.

La Nation sous The Rock / la chute de la Nation (1998)Modifier

Le 30 mars 1998, durant RAW is WAR, The Rock fait descendre Faarooq du poste de chef de la Nation Of Domination. Il transforma Kama Mustafa en The Godfather, le règne de la N.O.D version 2.0 est fini, maintenant, D'Lo Brown se pavane tranquillement comme The Rock, qui deviendra son associé plus tard. Avant l'objectif de la N.O.D était militant en permanent, maintenant c'est que The Rock conserve son titre IC. La N.O.D 3.0 feud au départ contre Faarooq, récemment exclu du groupe. Mais Ken Shamrock veut aussi ce titre et en Angleterre, The Rock et Brown s'inclinent face à Shamrock et le King Of Hart, Owen Hart. À In Your House 21, Shamrock, Blackman et Faarooq. En avril, Henry et Rock s'imposent face à Owen et Shamrock, grâce à Owen, nouveau membre de la Nation.

Après ça, la N.O.D ait commencé une feud contre la D-X ce qui en même temps a créé la parodie D-X. The Rock parlait de romantique à Chyna ce qui énerva la D-X mais ils ont été tenus dans les vestiaires par un chariot élévateur. Un match de rue fut finalement arrangé par les deux équipes, la D-X a perdu et Triple H fut montré du doigt comme responsable de cette défaite. Une double confrontation entre la N.O.D et la D-X a été arrangé, X-Pac contre D'Lo Brown pour le titre européen, et Triple H vs The Rock dans un match de l'échelle pour le Intercontinental Championship. On peut dire que la fin de la guerre entre la D-X et la N.O.D est au Over The Edge 1998.

CaractéristiquesModifier

  • Membres du clan
Identité Arrivée Départ Notes
Farooq 18 novembre 1996 30 mars 1998
Clarence Mason 18 novembre 1996 9 juin 1997
JC Ice 18 novembre 1996 30 mars 1997
Wolfie D 18 novembre 1996 30 mars 1997
Crush 13 janvier 1997 9 juin 1997
D'Lo Brown 13 janvier 1997 28 novembre 1998
Savio Vega 8 février 1997 9 juin 1998
Kama Mustafa/The Godfather 16 juin 1997 18 octobre 1998
Ahmed Johnson 22 juin 1997 4 août 1997
"The Rock" Rocky Maivia 11 août 1997 12 octobre 1998
Mark Henry 12 janvier 1998 28 novembre 1998
Owen Hart 27 avril 1998 5 octobre 1998
  • Thèmes Musicaux
    • Nation Of Domination (USWA) par Jim A. Johnston (USWA; 1996)
    • Nation Of Domination (WWF) par Jim A. Johnston (WWF; 1996-Juin 1997)
    • Nation Of Domination (V3) par Jim A. Johnston (WWF; Juin 1997-Février 1998)
    • Power par Jim A. Johnston (WWF; Février 1998-Mars 1998)
    • Power (V2) par Jim A. Johnston (WWF; Mars 1998-Avril 1998)
    • You Better Know Your Role par Jim A. Johnston (WWF; Avril 1998)
    • You Better Know Your Role (V2) par Jim A. Johnston (WWF; Avril 1998)
    • Nation par Jim A. Johnston (WWF; Avril 1998-fin)

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Ron Simmons », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  2. a et b (en) « The Rock », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  3. a et b (en) « Brian Adams », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  4. a et b (en) « Savio Vega », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  5. a et b (en) « D-Lo Brown », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  6. a et b (en) « Jamie Dundee », sur www.cagematch.net (consulté le 28 décembre 2018)
  7. a et b (en) « Slash », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  8. a et b (en) « Godfather », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  9. a et b (en) « Ahmed Johnson », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  10. a et b (en) « Mark Henry », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  11. a et b (en) « Owen Hart », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 28 décembre 2018)
  12. a b et c (en) Bobby Henwood, « Top 20 Things You Need to Know About The Nation Of Domination » [archive], sur www.thesportster.com, (consulté le 28 décembre 2018)
  13. a b et c (en-US) David Brashear, « Great-ing Gimmicks of the Past: the Nation of Domination » [archive], sur Inside Pulse, (consulté le 1er mars 2019)
  14. a et b (en-US) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Survivor Series 1996 » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 3 mars 2019)
  15. (en-US) Scott Keith, « The SmarK Rant for Monday Night RAW–11.18.96 » [archive], sur Scotts Blog of Doom!, (consulté le 4 mars 2019)
  16. (en-US) « Random Network Reviews: In Your House It’s Time » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 18 mars 2019)