Nathaniel Curzon (1er baron Scarsdale)

1er baron Scarsdale

Nathaniel Curzon, 1er baron Scarsdale (1726 - ) était un politicien conservateur anglais et un pair.

Nathaniel Curzon
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du Parlement de Grande-Bretagne
Derbyshire (en)
-
Membre du Parlement de Grande-Bretagne
Clitheroe (en)
-
Membre du 10e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 11e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Mary Assheton (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Caroline Colyear (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Henry Curzon (en)
Charles William Curzon (d)
John Curzon (d)
Nathaniel Curzon
Caroline Curzon (d)
Juliana Curzon (d)
David Curzon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Il était le fils de sir Nathaniel Curzon (4e baronnet), et de son épouse Mary Assheton, fille de sir Ralph Assheton, baronnet de Middleton Lancashire [1].

Il a été élu député de Clitheroe en 1747, poste qu'il a occupé jusqu'en 1754, année de son élection dans la circonscription de son père, le Derbyshire. En 1761, il fut créé baron Scarsdale et devint plus tard président des comités à la Chambre des lords.

Curzon est décédé en 1804. Il avait épousé en 1751 Lady Carolina Colyear, fille de Charles Colyear (2e comte de Portmore), avec qui il avait eu 5 fils et 2 filles. Son fils aîné, Nathaniel Curzon (2e baron Scarsdale) lui a succédé.

Kedleston HallModifier

 
Kedleston Hall

The Hall est situé à 4 miles au nord-ouest de Derby et est maintenant ouvert au public, en tant que propriété du National Trust. Une des ailes de Kedleston est toujours occupée par la famille Curzon.

Curzon a commencé à travailler très tôt sur le développement de Kedleston Hall avant son héritage. Il a employé le paysagiste William Emes pour remplacer les structures aquatiques traditionnelles par des lacs naturels. En 1759, il commanda la reconstruction de la maison, conçue dans le style palladien par les architectes James Paine et Matthew Brettingham. Robert Adam était en train de concevoir des temples de jardin pour améliorer le paysage du parc à l'époque et Curzon était tellement impressionné par les conceptions d'Adam que ce dernier fut rapidement chargé de la construction du nouveau manoir. Il voulait que Kedleston Hall surpasse la maison de ses voisins Whig, les Cavendish, à Chatsworth. Il employa plusieurs architectes. En , il rencontra Robert Adam, qu'il emploie pour reconstruire Kedleston. John Linnell a été choisi comme ébéniste et a créé les canapés les plus magnifiques de l’ère géorgienne pour le Drawing Room de Kedleston. Ces canapés ont des nymphes de la mer, des sirènes et des sirènes dont les queues s'entrelacent comme leurs accoudoirs [2].

RéférencesModifier