Nathalie de Sayn-Wittgenstein-Berleburg

princesse danoise
Nathalie de Sayn-Wittgenstein-Berleburg
Description de l'image WPT2013-CDI4-Sayn-Wittgenstein,Nathalie zu-Fabienne-1.JPG.
Biographie
Titulature Princesse
Dynastie Maison de Sayn-Wittgenstein-Berleburg
Nom de naissance Nathalie Xenia Margarete Benedikte de Sayn-Wittgenstein-Berleburg
Naissance (44 ans)
Copenhague (Danemark)
Père Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg
Mère Benedikte de Danemark
Conjoint Alexander Johannsmann
Enfants Konstantin et Louisa Johannsmann

La princesse Nathalie Xenia Margarete Benedikte de Sayn-Wittgenstein-Berleburg (née le 2 mai 1975 à Copenhague, Danemark) est la fille de Richard de Sayn-Wittgenstein-Berleburg et de Benedikte de Danemark, plus jeune sœur de la reine Margrethe II de Danemark.

Bien que la princesse Nathalie n'ait pas de rôle royal officiel, elle apparaît aux événements de la famille royale de Danemark, notamment les mariages et photos de famille d'été annuelles.

Elle est aussi une sportive de haut-niveau en dressage, ayant notamment remporté une médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2008.

Carrière équestreModifier

En 1994, Nathalie de Sayn-Wittgenstein-Berleburg commence à s'entraîner avec l'étalon suédois « Flyinge » avec son entraîneuse Kyra Kyrklund, ancienne championne du monde de dressage. Après quatre années, durant lesquelles elle remporte la médaille de bronze aux championnats d'Europe avec l'équipe danoise, elle doit changer d'entraîneuse à la suite du départ de Kyrklund pour l'Angleterre. La princesse la remplacera par Klaus Balkenhol, coach de l'équipe allemande de dressage.

Elle obtient une place de cavalière réserviste lors des Jeux olympiques de 2000 puis participe aux championnat d'Europe de 2001 et ensuite gagne une médaille de bronze au championnat du monde 2002 avec l'équipe danoise. Elle est membre de l'équipe danoise lors des Jeux olympiques de 2008 et remporte une médaille de bronze à l'épreuve par équipe[1]. Lors des Jeux olympiques de 2012, la princesse fait de nouveau partie de l'équipe nationale. Elle termine 12e dans l'épreuve individuelle et 4e dans l'épreuve par équipe [1].

En plus de monter à cheval, elle élève aussi des chevaux, comme sa mère. À l'automne 2005, la princesse ouvre son propre haras à Bad Berleburg, en Allemagne.

Mariage et familleModifier

Le 4 janvier 2010, les fiançailles de Nathalie avec l'éleveur de chevaux allemand Alexander Johannsmann (né le 6 décembre 1977), fils du cavalier sauteur d'obstacle Heinrich-Wilhelm Johannsmann, est annoncé. Le couple se marie civilement le 27 mai 2010 et religieusement l'année suivante, le 18 juin 2011 à l'église évangélique municipale de Bad Berleburg en Allemagne. La mariée portait une robe en satin ivoire du couturier danois Henrik Hviid, avec la traditionnelle dentelle irlandaise de la famille royale danoise et le diadème Khedive-d'Égypte de Cartier.

La princesse donne naissance à un fils, Konstantin Gustav Heinrich Richard, le 24 juillet 2010. Il est appelé Constantin en raison du dernier prénom du père de Nathalie mais en référence au roi Constantin II de Grèce (oncle de la princesse Nathalie) ; Gustav pour son oncle ; Heinrich pour le père d'Alexandre et Richard pour le père de Nathalie. Les marraines de Constantin sont la princesse héritière Mary de Danemark et sa tante Ann-Kathrin Johannsmann tandis que le parrain est son oncle la prince Gustav.

Le 28 janvier 2015 à Bad Berleburg en Allemagne, la Princesse est devenue la mère d'une fille, Louisa.

La princesse Nathalie est reconnue comme étant Altesse au Danemark.

AscendanceModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :