Ouvrir le menu principal

50 mètres nage libre masculin aux Jeux olympiques d'été de 2012

50 m nage libre hommes
Description de l'image Swimming pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Sport natation
Organisateur(s) CIO et FINA
Édition 8e
Lieu(x) Drapeau : Royaume-Uni Londres
Date -
Site(s) Aquatics Centre, Hyde Park
Site web officiel Page de l'épreuve sur London2012.com

Palmarès
Vainqueur Drapeau : France Florent Manaudou
Deuxième Drapeau : États-Unis Cullen Jones
Troisième Drapeau : Brésil César Cielo

Navigation

Nage libre
50 m hommes femmes
100 m hommes femmes
200 m hommes femmes
400 m hommes femmes
800 m   femmes
1500 m hommes  
Dos
100 m hommes femmes
200 m hommes femmes
Brasse
100 m hommes femmes
200 m hommes femmes
Papillon
100 m hommes femmes
200 m hommes femmes
4 nages
200 m hommes femmes
400 m hommes femmes
Relais en nage libre
4 × 100 m hommes femmes
4 × 200 m hommes femmes
Relais 4 nages
4 × 100 m hommes femmes
Eau libre
10 km hommes femmes

L'épreuve de 50 m nage libre hommes des Jeux olympiques d'été de 2012 a lieu les 2 et 3 août au London Aquatics Centre[1].

QualificationModifier

Pour participer à cette épreuve, les temps de qualification étaient de 22 s 11 pour le temps de qualification olympique (TQO) et de 22 s 88 pour le temps de sélection olympique (TSO) qui devaient être effectués entre le 1er mars 2011 et le 18 juin 2012. Un comité national olympique (CNO) pouvait inscrire 2 nageurs s'ils faisaient le TQO et 1 nageur s'il effectuait le TSO. Les CNO pouvaient inscrire des nageurs indépendamment du temps (1 nageur par sexe sur l'ensemble des épreuves) s'ils n'avaient pas de nageurs qui avaient réussi les temps de qualification nécessaires.

RecordsModifier

Avant cette compétition, les records dans cette discipline étaient les suivants :

Record du monde 20 s 91 César Cielo   Brésil São Paulo (Brésil) [2],[3]
Record olympique 21 s 30 César Cielo   Brésil Pékin (Chine) [4]

MédaillésModifier

RésultatsModifier

Finale (3 août au soir)Modifier

Rang Ligne Nom Nationalité Temps Notes
  7 Florent Manaudou   France 21 s 34
  5 Cullen Jones   États-Unis 21 s 54
  4 César Cielo   Brésil 21 s 59
4 6 Bruno Fratus   Brésil 21 s 61
5 3 Anthony Ervin   États-Unis 21 s 78
6 8 Roland Schoeman   Afrique du Sud 21 s 80
7 2 George Bovell   Trinité-et-Tobago 21 s 82
8 1 Eamon Sullivan   Australie 21 s 98

Demi-finales (2 août au soir)Modifier

Demi-finale 1Modifier

Rang Ligne Nom Nationalité Temps Notes
1 3 Cullen Jones   États-Unis 21 s 54 Q
1 4 César Cielo   Brésil 21 s 54 Q
3 5 Anthony Ervin   États-Unis 21 s 62 Q
4 8 Eamon Sullivan   Australie 21 s 88 Q
5 7 Gideon Louw   Afrique du Sud 21 s 92
6 2 James Magnussen   Australie 22 s 00
7 1 Krisztián Takács   Hongrie 22 s 01
8 6 Andrii Govorov   Ukraine 22 s 12

Demi-finale 2Modifier

Rang Ligne Nom Nationalité Temps Notes
1 5 Bruno Fratus   Brésil 21 s 63 Q
2 4 George Bovell   Trinité-et-Tobago 21 s 77 Q
3 2 Florent Manaudou   France 21 s 80 Q
4 3 Roland Schoeman   Afrique du Sud 21 s 88 Q
5 6 Andrey Grechin   Russie 21 s 98
6 7 Luca Dotto   Italie 22 s 09
7 1 Brent Hayden   Canada 22 s 12
8 8 Norbert Trandafir   Roumanie 22 s 30

Séries (2 août le matin)Modifier

Rang Série Ligne Nom Nationalité Temps Notes
1 6 3 George Bovell   Trinité-et-Tobago 21 s 77 Q
2 8 4 César Cielo   Brésil 21 s 80 Q
3 8 5 Bruno Fratus   Brésil 21 s 82 Q
4 6 4 Anthony Ervin   États-Unis 21 s 83 Q
5 7 1 Roland Schoeman   Afrique du Sud 21 s 92 Q
6 7 4 Cullen Jones   États-Unis 21 s 95 Q
7 6 5 Andrey Grechin   Russie 22 s 09 Q
7 7 7 Andrii Govorov   Ukraine 22 s 09 Q
7 8 3 Florent Manaudou   France 22 s 09 Q
10 7 5 James Magnussen   Australie 22 s 11 Q
11 8 6 Luca Dotto   Italie 22 s 12 Q
11 8 7 Gideon Louw   Afrique du Sud 22 s 12 Q
13 8 8 Brent Hayden   Canada 22 s 15 Q
14 6 6 Krisztián Takács   Hongrie 22 s 19 Q
15 6 8 Norbert Trandafir   Roumanie 22 s 22 Q, NR
16 7 3 Eamon Sullivan   Australie 22 s 27 Q
17 6 2 Stefan Nystrand   Suède 22 s 32
18 7 6 Amaury Leveaux   France 22 s 35
19 7 2 Marco Orsi   Italie 22 s 36
20 6 7 Adam Brown   Grande-Bretagne 22 s 39
21 8 2 Sergei Fesikov   Russie 22 s 42
22 5 3 Jasper Aerents   Belgique 22 s 43
23 6 1 Hanser Garcia   Cuba 22 s 45
24 4 4 Roy Burch   Bermudes 22 s 47
25 7 8 Ari-Pekka Liukkonen   Finlande 22 s 57
26 5 1 Yang Shi   Chine 22 s 64
27 5 4 David Dunford   Kenya 22 s 72
28 5 7 Mario Todorovic   Croatie 22 s 75
29 4 5 Barry Murphy   Irlande 22 s 76
30 8 1 Ioannis Kalargaris   Grèce 22 s 80
31 5 8 Arni Mar Arnason   Islande 22 s 81
32 5 5 Brett Fraser   Îles Caïmans 22 s 91
33 5 6 Kacper Majchrzak   Pologne 23 s 00
34 4 3 Shehab Younis   Égypte 23 s 16
35 5 2 Federico Grabich   Argentine 23 s 30
36 4 6 Luke Hall   Swaziland 23 s 48
37 4 2 Kareem Ennab   Jordanie 24 s 09
38 4 7 Chakyl Pfiffer Camal   Mozambique 24 s 43
39 4 1 Rahman Md Mahfizur   Bangladesh 24 s 64
40 3 6 Kerson Hadley   Micronésie 24 s 82
41 3 4 Adama Ouedraogo   Burkina Faso 25 s 26
42 4 8 Zachary Payne   Îles Cook 25 s 26
43 3 5 Emile Bakale   Congo 25 s 62
44 3 2 Kouassi Brou   Côte d'Ivoire 25 s 82
45 3 3 Tolga Akcayli   Saint-Vincent-et-les Grenadines 26 s 27
46 3 1 Giordan Harris   Marshall 26 s 88
47 3 8 Prasiddha Jung Shah   Népal 26 s 93
48 3 7 Ponloeu Hemthon   Cambodge 27 s 03
49 2 2 Abdourahman Osman   Djibouti 27 s 25
50 2 6 Mohamed Elkhedr   Soudan 27 s 26
51 2 3 Ching Wei   Samoa américaines 27 s 30
52 2 7 Jackson Niyomugabo   Rwanda 27 s 38
53 2 5 Ganzi Mugula   Ouganda 27 s 58
54 2 4 Paul Edingue Ekane   Cameroun 27 s 87
55 1 5 Christian Nassif   République centrafricaine 28 s 04
56 1 4 Phathana Inthavong   Laos 28 s 17
57 2 1 Mulualem Girma Teshale   Éthiopie 28 s 99
58 1 3 Wilfried Tevoedjre   Bénin 29 s 77

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Calendrier de l'épreuve sur london2012.com »
  2. (pt) [PDF] « 2009 Brazilian Championships full results », Confederação Brasileira de Desportos Aquáticos,‎ , p. 15 (lire en ligne)
  3. (en) « Brazil Long Course Championships: Cesar Cielo Sets World Record », Swimming World Magazine,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Swimming 50m freestyle Progression », sur Olympic and World Records, Comité international olympique