Natalie Mahowald

scientifique américaine

Natalie Mahowald (née en 1963) est une scientifique de la Terre américaine qui est professeure d'ingénierie à l'Université Cornell. Ses recherches portent sur le transport atmosphérique des espèces biogéochimiquement pertinentes et l'impact des humains sur leur environnement.

FormationModifier

Mahowald a étudié la physique et l'allemand à l'Université Washington de Saint-Louis. Elle a déménagé à l'Université du Michigan pour ses études supérieures, où elle a obtenu une maîtrise en politique des ressources naturelles en 1993[1]. Après avoir obtenu son diplôme, Mahowald a déménagé en Allemagne, où elle a travaillé en tant que consultante sur les solutions aériennes. Mahowald était étudiante de doctorat au Massachusetts Institute of Technology (MIT), où elle a étudié les sciences de l'atmosphère. Elle était chercheuse postdoctorale à l'Université de Stockholm.

Recherche et carrièreModifier

Mahowald est nommée professeure à l'université de Californie à Santa Barbara, puis elle rejoint le National Center for Atmospheric Research (NCAR), où elle a étudié l'incorporation des aérosols[2]. Elle est nommée professeure à l'Université Cornell en 2007[3].

Ses recherches portent sur les rétroactions naturelles dans le système climatique et leur réaction aux forçages climatiques[1]. Parmi celles-ci, elle s'est concentrée sur les aérosols minéraux, le feu, le Cycle du carbone et le méthane [4]. Les aérosols sont de petites particules qui causent de la brume, nuisent à la santé humaine et endommagent la qualité de l'air [5]. Parallèlement à ses travaux sur les aérosols, Mahowald a étudié les phytopathogènes du sol[6]. Elle établit que les nitrates ont pris la place et le rôle joué par le SO2 ou là où les carburants soufrés sont encore utilisés, ils aggravent conjointement leurs effets[7]. Par ailleurs, le double phénomène d'eutrophisation et d'acidification affecte le cycle du carbone et les puits de carbone[8].

En 2017, Mahowald a été sélectionnée par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) des Nations Unies pour être l'auteur principal du « Rapport spécial sur le réchauffement climatique de 1,5 degré Celsius »[9]. Le rapport a évalué les coûts, les avantages, les compromis et les synergies qui cherchent à atteindre un réchauffement climatique inférieur à 1,5 °C [10]. Il a révélé la conclusion qu'une augmentation de 0,5°C de la température entraînerait des effets extrêmes sur les événements météorologiques[11].

Honneurs et distinctionsModifier

Publications (sélection)Modifier

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Natalie Mahowald » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b (en-US) « John Simon Guggenheim Foundation | Natalie Mahowald » (consulté le )
  2. Jim Smith, « Program Objective », www.acom.ucar.edu (consulté le )
  3. « Mahowald Testimony and bio »
  4. « Mahowald's Lab », www.geo.cornell.edu (consulté le )
  5. (en) Mahowald, Researcher et University, « Air Pollution: Bad For Health, But Good For Planet? », NPR.org (consulté le )
  6. (en) « Scientists look to space to track plant pathogens coasting through atmosphere », www.newswise.com (consulté le )
  7. Doney SC, Mahowald N, Lima I, Feely RA, Mackenzie FT, Lamarque JF, Rasch PJ (2007), Impact of anthropogenic atmospheric nitrogen and sulfur deposition on ocean acidification and the inorganic carbon system ; Proc Natl Acad Sci USA. 2007-09-11; 104(37):14580-5
  8. Doney SC, Mahowald N, Lima I, Feely RA, Mackenzie FT, Lamarque JF et Rasch PJ (2007), Impact of anthropogenic atmospheric nitrogen and sulfur deposition on ocean acidification and the inorganic carbon system, Proc. Natl. Acad. Sci. USA, 11 septembre 2007, 104 (37), 14580-5, Epub 5 septembre 2007.
  9. (en) « Mahowald tapped to help frame UN report on global warming », Cornell Chronicle (consulté le )
  10. a et b (en) « UN climate report author: ambitious actions needed to slow global warming », Cornell Chronicle (consulté le )
  11. (en-US) Li, « Cornell Prof, Lead Author of U.N. Climate Change Report Hopes for 'More Constructive Dialogue' Globally », The Cornell Daily Sun, (consulté le )
  12. (en) « Natalie M. Mahowald », Cornell Research, (consulté le )
  13. « Down To Earth: Cornell Conversations About - Perspectives on climate on Stitcher », Stitcher (consulté le )
  14. (en) « List of Fellows », American Meteorological Society (consulté le )
  15. (en-US) « American Geophysical Union Announces 2013 Fellows », AGU Newsroom (consulté le )
  16. (en) Candid, « 2013 Guggenheim Fellowship Winners Announced », Philanthropy News Digest (PND) (consulté le )
  17. (en) January 27 et 2016, « Nine Cornell faculty named 'most influential' researchers », Cornell Chronicle (consulté le )
  18. « Research Excellence Awards | Cornell Engineering », www.engineering.cornell.edu (consulté le )
  19. (en) « Provost Research Innovation Award winners announced », Cornell Chronicle (consulté le )
  20. (en) « AAAS Announces Leading Scientists Elected as 2020 Fellows | American Association for the Advancement of Science », www.aaas.org (consulté le )

Liens externesModifier