Ouvrir le menu principal

Nasser al-Attiyah

tireur sportif et pilote de rallye qatari
(Redirigé depuis Nasser Al-Attiyah)

Nasser Al-Attiyah
Image illustrative de l’article Nasser al-Attiyah
Nasser al-Attiyah en 2011
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Drapeau du Qatar Doha (subdivision Ad Dawhah)
Nationalité Drapeau du Qatar Qatari
Carrière professionnelle en rallye
Années d'activité depuis 2003
Équipe QMMF, Barwa Rally Team, Qatar World Rally Team
Copilote Drapeau du Royaume-Uni Steve Lancaster
Drapeau du Royaume-Uni Chris Patterson (en)
Drapeau de l'Italie Giovanni Bernacchini (nl)
Drapeau de la France Matthieu Baumel
Statistiques
Dép. Vic. Pod. Scr.
WRC 69 0 0 1
P-WRC 34 5 12 67
S-WRC / WRC-2 12 / 7 0 / 4 2 / 4 53 / 26
IRC 4 2 2 11
Rallye Dakar 11 2
Palmarès
1er 2e 3e
P-WRC 1 1 1
S-WRC / WRC-2 2 - -
CCRWC 2 1 -
MERC 11 2 -
Rallye Dakar 3 1 1

Nasser Saleh Al-Attiyah, né le à Doha (subdivision Ad Dawhah, Qatar), est un pilote automobile et tireur de ball-trap qatari[1],[2].

SkeetModifier

 
Skeet en 2011.

Champion d'Asie à titre individuel en 2001 et 2006 et champion par équipes en 2002, il est un pratiquant de skeet (ball-trap), sport pour lequel il a représenté son pays à toutes les éditions des Jeux olympiques depuis 1996, obtenant une quatrième place individuelle en 2004 aux Jeux olympiques d'Athènes. Il n'a pas obtenu de titre mondial, bien qu'ayant été médaillé en Coupe du monde de la discipline, et ayant participé à l'ISAF World Shooting Championship dès 1994.

Pour les JO de Pékin de 2008, il est désigné porte-drapeau de la délégation qatarie.

En 2012, aux JO de Londres, il fait partie de l'équipe qatarie de tir et remporte la médaille de bronze individuelle en skeet.

Sport automobileModifier

 
Nasser Al-Attiyah sur sa Subaru Impreza WRX STI au Rallye de l'Acropole en 2006.

Champion du Qatar des rallyes à neuf reprises, Nasser Al-Attiyah a également été sacré Champion du Moyen-Orient en 2003, ainsi que de 2005 à 2009. Sur la scène internationale, il se fait un nom en 2006, en remportant le Championnat du monde des rallyes - 3 (voir aussi championnat du monde catégorie P-WRC (voitures de production)).

Engagé en championnat du monde des rallyes, en P-WRC ou en S-WRC, de 2004 à 2008 (meilleur résultat : dixième au classement général du rallye du Mexique en 2006 - Champion du monde PWR-C la même année), il dispute en parallèle plusieurs autres compétitions, en rallyes, rallyes-raids, et sur circuits. C'est ainsi qu'en 2008 il participe à la victoire de BMW dans la Coupe du monde de Cross-County organisée par la FIA.

 
Nasser Saleh Al-Attiyah au volant de la Ford Fiesta S2000 au rallye de Finlande en 2010.
 
Nasser al-Attiyah au Rallye de France Alsace 2012 au volant de la Citroen DS3 WRC.

En 2010, il termine deuxième du Rallye Dakar à min 12 s de Carlos Sainz : c'est le plus faible écart de l'histoire du rallye. La victoire arrive l'année suivante : il remporte son premier Dakar, devant Giniel de Villiers et Carlos Sainz, les trois pilotes courant sur Volkswagen Touareg et remportant à eux trois douze des treize étapes possibles. Après la neuvième étape, Al-Attiyah ne compte que min 18 s d'avance sur Sainz. Il accroît cette avance le lendemain, celle-ci passant à 12 min 37 s. C'est à l'étape suivante, la onzième, celle qui mène les participants de Chilecito à San Juan qu'Al-Attiyah creuse un écart considérable sur Carlos Sainz, celui-ci arrachant sa suspension avant-droite. Au terme de cette étape, le Qatari compte plus d'une heure et demie d'avance sur son rival espagnol qui se fait doubler au classement général par son coéquipier Giniel de Villiers[3].

En juin 2011, alors qu'il dispute le championnat du monde des rallyes en SWRC avec une Ford Fiesta S2000 du Barwa World Rally Team et alors qu'il s'apprête à aller disputer les 24 heures du Nürburgring avec une Scirocco, Nasser Al-Attiyah annonce la signature d'un contrat avec Volkswagen[4] : il affirme alors pouvoir s'engager sur trois ans afin d'accompagner l'entrée de la marque en catégorie WRC à partir de 2013. Finalement, Citroën Racing a le dernier mot en décembre et lui fait signer un contrat pour la majorité des rallyes de la saison 2012[5] sur sa Citroën DS3 WRC à compter de l'étape suédoise (le Monte-Carlo ne peut être honoré en janvier, Al-Attiyah devant défendre son titre 2011 au Dakar, cette fois sur un Hummer H3 de l'équipe du Californien Robby Gordon, qui sera son coéquipier). Al-Attiyah est surtout attendu en WRC sur les rallyes longs et cassants, comme celui de l'Acropole (très caillouteux) ou celui d'Argentine.

Nasser Al-Attiyah a pour copilote en rallyes traditionnels l'Italien Giovanni Bernacchini, ancien copilote de Gigi Galli en WRC, avec lequel il remporte en 2012 son huitième Championnat du Moyen-Orient des Rallyes (MERC).

Il termine sixième du Rallye du Mexique sur Citroën DS3 Racing à l'occasion de son deuxième rallye avec l'équipe Qatar World Rally Team dans le cadre du Championnat du monde des rallyes, puis quatrième du Rallye du Portugal trois semaines plus tard. Il continue sa série dans les points en achevant le Rallye d'Argentine à la neuvième place, avec en prime un point supplémentaire récolté pour sa troisième place lors de la Power Stage.

En 2013, il remporte son neuvième titre dans le MERC... restant cependant encore à cinq longueurs de Mohammed Ben Sulayem.

En 2014, son programme en mondial des rallyes est centré sur le Championnat du monde des rallyes - 2 (2 L S et 2RM), qu'il remporte à l'issue du Rallye de Grande-Bretagne avec quatre victoires sur Ford. Il obtient aussi un dixième titre en Championnat du Moyen-Orient, grâce à ses trois victoires de début de saison (Qatar, Koweït et Jordanie), avec la même Fiesta RRC, et rate de peu une autre couronne mondiale, cette fois en Coupe du monde des rallyes tout-terrain, à sept points à peine du vainqueur russe.

En 2015, il commence l'année en remportant pour la seconde fois le rallye Dakar avec son copilote français Matthieu Baumel[6],[7]. Après cinq victoires en CCRWC il obtient une seconde couronne mondiale en rallye-raid, puis une première victoire en ERC, le tout avec le même copilote.

En 2018, il participe au rallye Dakar 2018 pour TOYOTA GAZOO RACING SA [8],[9]. Il remporte quatre victoires d’étapes notamment la 3e spéciale et la 12e et plus longue étape de cette édition[10],[11],[12]. Il finit deuxième de l’épreuve à 43 minutes du vainqueur Carlos Sainz[13].

PalmarèsModifier

 
Al-Attiyah pour le WRC-2, au rallye d'Allemagne 2014.

RallyesModifier

TitresModifier

Victoire en ERCModifier

Victoires en IRCModifier

  • Rallye de Chypre : en 2010 et 2012.

Victoires en MERCModifier

Il totalise 59 victoires au 31 décembre 2015 :

  • Rallye du Qatar : 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2013, 2014 et 2015 ;
  • Rallye de Jordanie : 2003, 2005, 2006, 2008, 2012, 2013, 2014 et 2015 ;
  • Rallye de Dubaï : 2003, 2004, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014 ;
  • Rallye Troodos : 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009 ;
  • Rallye de Syrie : 2005, 2007, 2008 et 2010 ;
  • Rallye des Émirats arabes unis (UAE) : 2004, 2005 et 2006 ;
  • Rallye de Oman : 2004, 2005, 2006 et 2015 ;
  • Rallye du Koweït : 2009, 2011, 2013, 2014 et 2015 ;
  • Rallye de Chypre : 2007 (2e au général), 2010, 2012 et 2013 ;
  • Rallye de Barein : 2005 ;
  • Rallye Pafos (Chypre) : 2011 ;
  • Rallye de Shiraz : 2015.

Podiums : second du Rallye du Liban : 2007, 2011 et 2013 (et troisième en 2006).

Victoires en championnat d'Europe ERCModifier

Quatre victoires au rallye Troodos (Chypre) : en 2003, 2004, 2005 et 2006.

Victoires en WRC-2Modifier

Quatre victoires en 2014 : rallye du Portugal, rallye d'Argentine, rallye d'Australie, et rallye de Catalogne.

Résultats en championnat du monde des rallyesModifier

Saison Rallye Points Classement final
2004 MON
 
SWE
 
MEX
 
NZL
 
CYP
 
GRE
 
TUR
 
ARG
 
FIN
 
GER
 
JPN
 
GBR
 
ITA
 
FRA
 
ESP
 
AUS
 
0 -
- 32e Ab. 20e - - - 14e - - - - - 22e - 13e
P-WRC 2004 7e Ab. 7e 3e - 7e 5e 17 7e (P-WRC)
2005 MON
 
SWE
 
MEX
 
NZL
 
ITA
 
CYP
 
TUR
 
GRE
 
ARG
 
FIN
 
GER
 
GBR
 
JPN
 
FRA
 
ESP
 
AUS
 
0 -
- - - 16e - 18e 16e - 17e - - 21e - - - 13e
P-WRC 2005 - 4e 5e 3e 1er 3e - 5e 25 2e (P-WRC)
2006 MON
 
SWE
 
MEX
 
ESP
 
FRA
 
ARG
 
ITA
 
GRE
 
GER
 
FIN
 
JPN
 
CYP
 
TUR
 
AUS
 
NZL
 
GBR
 
0 -
30e - 10e - - 15e - 17e - - - 19e - - 26e -
P-WRC 2006 3e 2e 1er 1er - 5e - 7e 40 1er (P-WRC)
2007 MON
 
SWE
 
NOR
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
ITA
 
GRE
 
FIN
 
GER
 
NZL
 
ESP
 
FRA
 
JPN
 
IRL
 
GBR
 
0 -
- 27e - Ab. - Ab. - 19e - - - - - - 17e -
P-WRC 2007 7e Ab. Ab. 5e - - 3e - 12 9e (P-WRC)
2008 MON
 
SWE
 
MEX
 
ARG
 
JOR
 
ITA
 
GRE
 
TUR
 
FIN
 
GER
 
NZL
 
ESP
 
FRA
 
JPN
 
GBR
 
0 -
- 40e - Ab. - - Ab. 23e - - - - - - Ab.
P-WRC 2008 17e Ab. Ab. 10e - - - Ab. 0 -
2009 IRL
 
NOR
 
CYP
 
POR
 
ARG
 
ITA
 
GRE
 
POL
 
FIN
 
AUS
 
ESP
 
GBR
 
1 18e
- - 11e 16e 8e 9e Dq. - - - - Ab.
P-WRC 2009 - 3e 4e 1er 1er Dq. - Ab. 31 3e (P-WRC)
2010 SWE
 
MEX
 
JOR
 
TUR
 
NZL
 
POR
 
BUL
 
FIN
 
GER
 
JPN
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
0 -
- Ab. 18e - 13e 25e - 29e - - - - -
S-WRC 2010 - Ab. 4e 5e 7e 7e - - - - 34 7e (S-WRC)
2011 SWE
 
MEX
 
POR
 
JOR
 
ITA
 
ARG
 
GRE
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
0 -
- Dq. - Ab. 11e - 16e - 16e - Ab. 11e -
S-WRC 2011 Dq. Ab. 4e 6e - 2e Ab. 2e 57 7e (S-WRC)
2012 MON
 
SWE
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
GRE
 
NZL
 
FIN
 
GER
 
GBR
 
FRA
 
ITA
 
ESP
 
28 12e
- 21e 6e 4e 9e Ab. - - 8e 10e Ab. - -
2013 MON
 
SWE
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
GRE
 
ITA
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
30 11e
- - 5e 5e - 5e - - 13e - - Ab. -
2014 MON
 
SWE
 
MEX
 
POR
 
ARG
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
4 22e
- - - 9e 10e Ab. - - 16e 11e - 10e 17e
2015 MON
 
SWE
 
MEX
 
ARG
 
POR
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
7 16e
- - 7e - 11e 12e Ab. - 17e 10e - 12e -

Rallyes-raidsModifier

TitresModifier

Il est double vainqueur de la Coupe du monde des rallyes tout-terrain :

Résultats au Rallye DakarModifier

 
Dakar 2010 avec l'Allemand T. Gottschalk sur VW Race Touareg II (ici au Chili).
Année Résultat Victoire étapes Constructeur Copilote
2004 10e 0   Mitsubishi   Marc Bartholome
2005 Abandon 0   BMW   Alain Guéhennec
2006 Abandon 0
2007 6e 1
2008 Rallye annulé
2009 Abandon 2   BMW   Tina Thörner
2010 2e 4   Volkswagen   Timo Gottschalk
2011 1er 4
2012 Abandon 2   Hummer   Lucas Cruz
2013 Abandon 3   Buggy Demon-Jefferies
2014 3e 2   Mini
2015 1er 5   Matthieu Baumel
2016 2e 2
2017 Abandon 1   Toyota
2018 2e 4
2019 1er 3

Autres victoiresModifier

 
Baja du Qatar.

Sur BMW X3 X-Raid en 2008, Toyota Hilux en 2012, et Mini All4 Racing X-Raid en 2014 et 2015.

Podiums : second du Rallye de la Route de la Soie en 2010, sur Volkswagen Touareg, et second de la Baja de Pologne 2015.

HomonymeModifier

Nasser Khalifa Al Attiya est, quant à lui, président de la Qatar Motor and Motorcycle Federation (QMMF), manager général du circuit international de Losail, président de la Commission des rallyes-raids auprès de la FIA, et vice-président de la Fédération Internationale Motocycliste (FIM)[15].

Notes et référencesModifier

  1. « Dakar 2015: Nasser Al-Attiyah, prince qatari et double roi de la Pampa », Wort.lu,‎ (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  2. « La fiche de NASSER SALEH AL-ATTIYAH. RALLYE - L'Equipe.fr », sur www.lequipe.fr (consulté le 5 février 2018)
  3. « NASSER AL-ATTIYAH - TOYOTA GAZOO RACING SA - Dakar 2018 », sur www.dakar.com (consulté le 5 février 2018)
  4. « Nasser Al-Attiyah prêt à signer avec Volkswagen », sur automoto365.com,
  5. « Nasser Al-Attiyah avec Citroën Racing », sur citroen-wrc.com,
  6. « Al-Attiyah, prince du désert et roi du rallye », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  7. RMC SPORT, « Dakar : Al-Attiyah, le champion carte postale », RMC SPORT, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  8. (en) « Attiyah Fine-Tunes for 2018 Dakar Rally in New Toyota Car », Al Bawaba,‎ (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  9. Rédaction, « Nasser Al-Attiyah attaque fort dès la première étape du Dakar », L'ÉQUIPE, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  10. « Dakar 2018 : Nasser Al-Attiyah s'adjuge la 12e étape, Sainz garde le général », Francetvsport, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  11. « Dakar 2018 : Al-Attiyah remporte la 3e spéciale, Peterhansel nouveau leader », Francetvsport, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  12. « Rallye-raid - Dakar : Al-Attiyah remporte la plus longue étape, Sainz assure, l'étape motos annulée - Sport 365 », Sport 365,‎ (lire en ligne, consulté le 5 février 2018)
  13. « Classements - Dakar », sur www.dakar.com (consulté le 5 février 2018)
  14. (en) Sealine Cross Country Rally 2012, Qatar - Final Results
  15. (en) FIA: Qatar’s Nasser Khalifa Al Attiyah voted FIA Vice President for Sport Middle East replacing Ben Sulayem - CircuitProdigital.com, 8 décembre 2013

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier