Ouvrir le menu principal

Narodowiec
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
Langue Drapeau de la Pologne Polonais
Date de fondation 1909
Date du dernier numéro
Ville d’édition Lens

Rédacteur en chef Michał Franciszek Kwiatkowski

Narodowiec est un journal quotidien en langue polonaise fondé par Michał Franciszek Kwiatkowski en 1909. D'abord édité à Herne en Westphalie (Allemagne), le quotidien a été transféré en France, à Lens dans le Pas-de-Calais en 1924 afin d'accompagner les nombreux mineurs polonais qui venaient s'installer dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais : les « mineurs westphaliens »[1].

Sommaire

HistoireModifier

 
Titre du quotidien Narodowiec ayant paru dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au siècle dernier.

Le fondateur du journal est un ancien journaliste d'un autre titre polonais créé en Allemagne mais 19 ans plus tôt : Wiarus Polski, fondé à Bochum en [2].

Le sort le premier numéro imprimé en France, à Lens. Trois mois avant est sorti le premier numéro en France du concurrent Wiarus Polski, lui aussi rédigé en polonais, mais imprimé à Lille

Plus jeune que son rival polonais, Narodowiec fait une percée plus rapide en France. Il a 15 000 lecteurs 1926-1928, alors que Wiarus Polski tire à 10 000 exemplaires. Tous deux ont fortement progressé en France. Le lectorat cumulé des deux journaux est estimé à 100 000 personnes[3]. Il faut aussi compter avec des titres plus petit, comme Prawo Ludu, dont le tirage atteindra 8 000[4] exemplaires, et Robotnik Polski, fondé par un mineur westphalien, le leader syndical Thomas Olszanski.

La Seconde Guerre mondiale contraint Michał Franciszek Kwiatkowski à interrompre ses activités de journaliste pendant quatre ans. La publication du quotidien reprend à Lens après la Libération. La Biblioteka Narodowa de Varsovie possède la collection des journaux parus de 1910 à 1939 consultables sur microfilms ainsi que des numéros épars de la période d'après guerre.

À la mort de Michał Franciszek Kwiatkowski, le , son fils Michel poursuit son œuvre jusqu'en , lorsque sort des presses de l'imprimerie de Lens le dernier numéro du Narodowiec.

CentenaireModifier

Les 2, 3 et , on a commémoré à Lens « le centenaire de la parution du premier numéro » du Narodowiec le 2 octobre 1909 à Herne en Westphalie[4].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • A. Paczkowski, La presse des émigrés polonais en France, 1920-1940, Revue du Nord, LX (no 236), , p. 151-162.  
  • Janine Ponty, Polonais méconnus : Histoire des travailleurs immigrés en France dans l'entre-deux-guerres, Paris, Publications de la Sorbonne, , 474 p. (ISBN 2-85944-536-6, ISSN 0768-1984, lire en ligne), p. 170-171, 201.