Ouvrir le menu principal

Narciso Ibáñez Serrador

scénariste et réalisateur uruguayen
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ibáñez.
Narciso Ibáñez Serrador
Narciso ibanez.jpg
Narciso Ibáñez Serrador en 2012.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Père
Narciso Ibáñez Menta (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Pepita Serrador (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Narciso Ibáñez Serrador aussi connu comme Chicho Ibáñez Serrador ou par son pseudonyme Luis Peñafiel, est un scénariste et réalisateur uruguayen né le à Montevideo (Uruguay) et mort le à Madrid (Espagne).

Il s'est démarqué par sa contribution au cinéma de fantasy et d'horreur en espagnol, ainsi que par les nombreux programmes qu'il a réalisés pour la télévision publique espagnole.

Sommaire

BiographieModifier

Narciso Ibáñez Serrador est né en 1935 à Montevideo et a été influencé dès le plus jeune âge par le monde du théâtre : son père était le metteur en scène de théâtre espagnol Narciso Ibáñez Menta , tandis que sa mère était l'actrice argentine Pepita Serrador. Il a passé son enfance en Amérique latine à accompagner leurs parents lors de leurs tournées. Il fait ses débuts à huit ans en doublant Panpan du film Bambi pour les pays de langue espagnole[1].

En 1947, il s'installe en Espagne où il fréquente le lycée de Salamanque. Il a commencé à travailler avec la compagnie de théâtre de sa mère et en 1951, il a débuté comme acteur sur la scène. Plus tard, il a fait ses débuts de metteur en scène avec La Ménagerie de verre de Tennessee Williams. Au cours des années 1950, il a écrit nombreuses œuvres pour la radio sous le pseudonyme de Luis Peñafiel et il a réalisé des programmes de vulgarisation comme Los premios Nobel (Les prix Nobel) et Cuentos para mayores (Des contes pour adultes) aussi pour la radio en Amérique Latine et en Espagne[2]

En 1963, il commença à travailler à la télévision espagnole et plus tard, passa à la réalisation de longs métrages et réalisa des films tels que The House That Screamed et Who Can Kill a Child?. Les deux œuvres qui l'ont rendu célèbre en Espagne étaient à la télévision. Il s'agissait de l'émission de jeu Un, dos, tres ... responda otra vez et de la série d'horreur Historias para no dormir.

En 2001, Narciso Ibáñez Serrador reçoit la médaille d'or du mérite des beaux-arts par le ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[3].

Il est décédé le 7 juin 2019 d'une infection des voies urinaires à l'âge de 83 ans[réf. nécessaire].

FilmographieModifier

Comme scénaristeModifier

Comme réalisateurModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) « El rey del terror y los concursos », sur decine21.com
  2. (es) [1], sur biografiasyvidas.com
  3. (es) « Relación de premiados del año 2001 », sur Ministère de la Culture, (consulté le 18 janvier 2015) [PDF].

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :