Nanine Paris

théoricienne de la musique
(Redirigé depuis Nanine Paris-Chevé)
Nanine Paris
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Sépulture
Nom de naissance
Nanine Paris
Nationalité
Activité
Fratrie
Conjoint
Émile-Joseph-Maurice Chevé (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Nanine Paris, née le à Quimper et morte le à Bois-Colombes, est l'auteure d'ouvrages de théorie musicale. Elle participe activement à l'élaboration et la diffusion de la méthode Galin-Paris-Chevé, encore usitée aujourd'hui dans certains pays.

Biographie modifier

Nanine Elisabeth Paris naît à Quimper le 5 prairial an VIII (), fille de Amant Paris et Corentine Charlotte Vacherot[1]. Avec l'aide de son frère Aimé Paris, elle diffuse les idées musicales de Pierre Galin à partir de 1829, et fait de cette théorie un ensemble cohérent pouvant être mis en pratique et enseigné. Nanine Paris est la véritable créatrice, par ses travaux originaux, de la partie pratique de ce nouveau système de notation musicale.

En 1839, elle épouse son cousin Émile Chevé, qui devient également un ardent défenseur de ce système, désormais connu comme la méthode Galin-Paris-Chevé[2]. Elle crée une école de musique et publie en collaboration avec son époux deux importants ouvrages pour la diffusion de ce nouveau système, une Méthode élémentaire de musique vocale[3] (2e éd., 1844) et une Méthode élémentaire d'harmonie[4] en deux parties (1845 et 1846).

Elle meurt le à Bois-Colombes et est inhumée au cimetière du Père-Lachaise[5],[6].

Notes et références modifier

  1. « Naissances 1796 (23 sept.) ou 2 Vend. an V-1802 (23 oct.) ou 1 Brum. an XI (2 Mi 17) », sur Archives de la ville de Quimper (consulté le )
  2. « Eugène Varlin chante – avec Galin-Paris-Chevé (1) », sur La Commune de Paris, (consulté le )
  3. Émile Joseph Maurice Chevé, Méthode élémentaire de musique vocale: par Mme Émile Chevé (Nanine Paris), Chez les auteurs, (lire en ligne)
  4. Emile Chevé, Méthode élémentaire d'harmonie: précédée de appel au bon sens de toutes les nations sur l'enseignement musical, Chez les auteurs, (lire en ligne)
  5. « Le Petit journal », Le Petit journal, no 2608,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Le Figaro - mardi 7 juillet 1868 », Le Figaro, no 2608,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes modifier