Nambé

établissement humain, Nouveau-Mexique, États-Unis

Le pueblo de Nambé (en anglais Nambé Pueblo, en tewa Nanbé Owingeh) est une réserve amérindienne et une census-designated place situé dans le comté de Santa Fe dans l'État américain du Nouveau-Mexique.

Nambé Pueblo
Image dans Infobox.
La kiva du pueblo de Nambé.
Géographie
Pays
État
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Communauté non incorporée (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Inscrit au NRHP ()
Inscrit au NMSRCP ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identifiants
Site web

GéographieModifier

 
L'église du Sacré Cœur avec vue sur les monts Sangre de Cristo.

Le pueblo de Nambé est situé au pied des monts Sangre de Cristo, à une vingtaine de kilomètres au nord de Santa Fe, la capitale du Nouveau-Mexique[1].

Il s'entend sur une superficie d'environ 20 000 acres (8 094 ha). Ce territoire est principalement couvert de peupliers, genévriers et chênes caducs[2]. Au-dessus du village, se trouve la zone récréative des cascades de Nambé (en anglais : Nambé Falls Recreation Area)[2], gérée par le pueblo[3].

ToponymieModifier

Nambé est l'orthographe espagnole du mot « nanbé », qui signifie « terre arrondie » dans la langue amérindienne tewa. En tewa, la localité porte le nom de Nanbé Owingeh (« le village de la terre arrondie »)[1].

HistoireModifier

Le site est habité par les Pueblos depuis les années 1350. Nambé est d'abord constitué de villages défensifs sur les collines environnantes. À partir de 1425, les habitants investissent la vallée de manière permanente. Le dernier site défensif est abandonné entre 1550 et 1700[4]. Nambé est alors un centre culturel et religieux pour les communautés pueblos de la région[1].

Au début du XVIIe siècle[1], les Espagnols s'installent à Nambé, à proximité du pueblo[4]. Ils tentent alors d'assimiler les amérindiens, qui se rebellent lors de la révolte des Pueblos de 1680 conduisant à la mort ou à l'exode de l'ensemble des colons locaux[1]. Le retour des Espagnols se fait plus paisiblement en 1692[1] et Nambé devient l'un des pueblos les plus métissés du nord du Nouveau-Mexique[4].

Le pueblo est inscrit depuis 1974 au Registre national des lieux historiques américain[5].

DémographieModifier

En 2010, la census-designated place de Nambé compte 1 818 habitants[6]. Sa population est estimée à 1 876 habitants en 2017. À cette datte, environ 63 % de la population est hispanique et 25 % de la population est amérindiennne[6].

Lors du recensement de 2010, sur l'ensemble du territoire américain, 723 personnes déclarent appartenir à la tribu des Nambés, dont 568 à titre exclusif de toute autre groupe (tribu ou « race » au sens du Bureau du recensement)[7].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) « About Nambé Pueblo », sur nambepueblo.org (consulté le ).
  2. a et b (en) « Nambe Pueblo », sur newmexico.org (consulté le ).
  3. (en) « Nambe Falls Reservoir », sur recreation.gov (consulté le ).
  4. a b et c Florence Hawley Ellis, « Archaeological History of Nambe Pueblo, 14th Century to the Present », dans American Antiquity, vol. 30, Cambridge University Press, (DOI 10.2307/277628), p. 34-42.
  5. (en) National Park Service, « Pueblo of Nambé », sur npgallery.nps.gov (consulté le ).
  6. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Community Facts: Nambe CDP, New Mexico », sur factfinder.census.gov (consulté le ).
  7. (en) Bureau du recensement des États-Unis, « 2010 Census CPH-T-6. American Indian and Alaska Native Tribes in the United States and Puerto Rico: 2010 », sur census.gov, (consulté le ).

Liens externesModifier