Ouvrir le menu principal

Naganami (長波)
Image illustrative de l’article Naganami (destroyer)
Le Naganami en juin 1942.
Type Destroyer
Classe Yūgumo
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Drapeau du Japon Japon
Lancement
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 228 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 119,15 m
Maître-bau 10,8 m
Tirant d'eau 3,75 m
Déplacement 2 110 tonnes
À pleine charge 2 560 tonnes
Propulsion
Puissance 52 000 shp (39 000 kW)
Vitesse 35 nœuds (64,8 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement
Localisation
Coordonnées 10° 50′ 00″ nord, 124° 35′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Philippines

(Voir situation sur carte : Philippines)
Naganami (長波)
Naganami (長波)

Le Naganami (長波?) était un destroyer de classe Yūgumo en service dans la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

HistoriqueModifier

Au cours de la bataille de Tassafaronga le , le Naganami mène une opération de transport de troupes d'approvisionnement à Guadalcanal, engageant une Task Force de croiseurs-destroyers.

Le , lors de la bataille du golfe de Leyte, le Naganami escorte la Force d'Attaque de Diversion no 1 (“Force Centrale”) de l'amiral Takeo Kurita. Pendant cette période, secourut des survivants du croiseur Maya, les transférant plus tard sur le cuirassé Musashi. Il escorta le croiseur endommagé Takao à Brunei.

Le , le Naganami se joignit à l'escorte du convoi de troupe TA n° 3 qui fut plus tard attaqué par les américains, donnant lieu à la bataille de la baie d'Ormoc. Le destroyer fut coulé par des avions de la Task Force 38 le 11 novembre dans la baie d'Ormoc, à l'ouest de Leyte, à la position géographique 10° 50′ N, 124° 35′ E. Le navire se brisa en deux après une explosion au milieu du navire. Lors de l'affrontement, son sister-ship Hamanami, les destroyers Wakatsuki et Shimakaze ainsi que trois transports furent également coulés.

Découverte de l'épaveModifier

Début janvier 2018, le navire océanographique de Paul Allen RV Petrel a identifié le destroyer Naganami en même temps que les destroyers Shimakaze et Wakatsuki attaqués lors de la bataille de la baie d'Ormoc.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) N. J. M. Campbell, Naval weapons of World War Two, Annapolis, Md, Naval Institute Press, (réimpr. 2002), 403 p. (ISBN 978-0-870-21459-2, OCLC 51995246)
  • (en) Conway's All the World's Fighting Ships 1922–1946, Greenwich, UK, Conway Maritime Press, (ISBN 0-85177-146-7)
  • (en) Hansgeorg Jentschura, Dieter Jung et Peter Mickel, Warships of the Imperial Japanese Navy, 1869–1945, Annapolis, Maryland, United States Naval Institute, (ISBN 0-87021-893-X)
  • (en) M. J. Whitley, Destroyers of World War 2, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-326-1)

Liens externesModifier