Ouvrir le menu principal

Nadège Lefebvre

femme politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefèvre.

Nadège Lefebvre
Illustration.
Fonctions
Présidente du conseil
départemental de l'Oise
En fonction depuis le
(1 an, 11 mois et 23 jours)
Élection
Prédécesseur Édouard Courtial
Conseillère départementale de l'Oise
En fonction depuis le
(4 ans, 6 mois et 16 jours)
Avec Franck Pia
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton de Beauvais-2
Prédécesseur Canton créé
Sénatrice de l'Oise

(1 mois et 23 jours)
Élection 24 septembre 2017
Groupe politique LR
Successeur Jérôme Bascher
Maire de Lachapelle-aux-Pots

(9 ans et 10 mois)
Prédécesseur Jean-Pierre Wambre
Successeur Alain Magnoux
Présidente de la
communauté de communes du pays de Bray

(16 ans)
Réélection
Prédécesseur Création de la communauté de communes
Successeur Alain Levasseur
Vice-présidente du Conseil départemental de l'Oise
chargée de la ruralité et des services publics

(2 ans, 6 mois et 23 jours)
Président Édouard Courtial
Prédécesseur Thierry Frau
Successeur Franck Pia (Services au public)
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Fonctionnaire

Nadège Lefebvre, née le , est une femme politique française. Brièvement sénatrice de l'Oise en 2017, elle devient ensuite présidente du conseil départemental de l'Oise.

BiographieModifier

Après avoir travaillé dans le domaine du handicap, elle devient responsable des ressources humaines en 1992.

De 2012 à 2017, elle a été suppléante du député Jean-François Mancel.

Mandats locauxModifier

Mairie de Lachapelle-aux-PotsModifier

Elle décide de s'engager dans la vie municipale, en entrant au conseil municipal de Lachapelle-aux-Pots, en 1983. Elle devient adjointe au maire de 1992 à 2008 année où elle est élue maire de cette commune.

Elle prend la présidence de communauté de communes du pays de Bray en 2001.

Conseil départemental de l’OiseModifier

Elle se présente aux élections cantonales françaises de 2008, sur le canton du Coudray-Saint-Germer mais est battue au second tour par le socialiste Jean-Louis Aubry [1].

Aux élections départementales françaises de 2015, elle se présente en binôme avec Franck Pia sur le canton de Beauvais-2. Le binôme s'impose suite à un duel avec le Front national avec 58,49 %[2]. Elle devient alors vice-présidente du conseil départemental de l'Oise [3].

Elle devient présidente du conseil départemental le 25 octobre 2017[4] à la suite d'Édouard Courtial, frappé par la législation limitant le cumul des mandats en France, ne pouvant conserver ses mandats exécutifs locaux, après avoir été pressentie pour lui succéder à la présidence du conseil général de l'Oise[5],[6],[7]. .

Engagements nationauxModifier

SénatModifier

En 2017, elle s'engage, dans le cadre des élections sénatoriales de 2017 dans l'Oise[8], aux côtés d'Édouard Courtial[9]. En deuxième position sur cette liste, elle est élue sénatrice de l'Oise[10]. Elle siège au sein de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable.

Elle s'engage notamment pour la mise en place d'un pass permis citoyen et pour la stabilité des conseils municipaux.

Élue à la tête du département, elle démissionne et cède sa place le 25 novembre 2017, à Jérôme Bascher.

Notes et référencesModifier

  1. Résultats sur le canton du Coudray-saint-Germer en 2008
  2. Résultats sur le canton de Beauvais-2
  3. Nadège Lefebvre Sénatrice de la ruralité
  4. Orianne Maerten, « Nadège Lefèbvre élue présidente du conseil départemental de l’Oise », Le Courrier picard,‎ , p. I (lire en ligne)
  5. Raphaël Thiollier, « Oise : une femme à la tête du conseil départemental le 25 octobre », L'Observateur de Beauvais,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2017).
  6. Patrick Caffin, « Oise : Nadège Lefebvre assume son départ du Sénat pour le département : Nadège Lefèbvre a été désignée samedi candidate LR à la présidence du conseil départemental de l’Oise. Elle devrait être élue mercredi », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2017).
  7. Patrick Caffin, « Oise : à droite, de qui se moque-t-on ? : Nadège Lefèbvre doit être élue présidente (LR) du département ce mercredi. Un poste laissé vacant par son prédécesseur, Édouard Courtial, qui ne jurait que par l’Oise avant de redevenir parlementaire à Paris », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2017).
  8. Patrick Caffin, « Dans l’Oise, la droite présentera trois listes aux sénatoriales », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2017).
  9. « Oise : Edouard Courtial prend la main sur les sénatoriales », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2017).
  10. Patrick Caffin, « Sénatoriales dans l’Oise : la droite l’emporte, la gauche arrache un siège : La liste d’Édouard Courtial (LR) l’emporte avec 32,95 % des voix devant celles d’Olivier Paccaud (17,65 %) et de Laurence Rossignol (PS) (16,24 %). Alain Vasselle (LR) et Sophie Reynal (LREM) n’ont aucun siège. », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2017).

Article connexeModifier

Liens externesModifier