Nadège Beausson-Diagne

actrice française
Nadège Beausson-Diagne
Description de cette image, également commentée ci-après
Nadège Beausson-Diagne, festival des Herault 2015
Naissance (48 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de France Française
Profession Actrice
Films notables Bienvenue chez les Ch'tis
Rien à déclarer
Podium
Agathe Cléry
Séries notables Plus belle la vie
Pep's

Nadège Beausson-Diagne, née le à Paris, est une actrice, chanteuse et chroniqueuse de télévision française. Elle est notamment connue pour avoir incarné la commissaire Sara Douala dans la série télévisée Plus belle la vie. Au cinéma, elle est apparue dans des films à succès tels que Podium de Yann Moix ou encore Rien à déclarer de Dany Boon.

BiographieModifier

Née le dans une famille d'origine ivoirienne et sénégalaise, elle étudie le chant et la danse puis prend des cours de théâtre au Conservatoire national de Créteil[1]. Elle y obtient le deuxième prix d'interprétation de sa promotion puis commence sa carrière sous la direction d'Alain Maratrat dans Rencontre[2].

En 2004, en incarnant l'une des quatre « Bernadettes » de Benoit Poelvoorde dans Podium, elle se fait connaître du grand public[2]. Elle poursuit ensuite ses activités de comédienne en apparaissant dans divers longs-métrages à l'instar d'Agathe Cléry par exemple, où elle croise Valérie Lemercier - qu'elle retrouve dans Marie-Francine - ou encore Rien à déclarer où elle retrouve Dany Boon qui l'a déjà dirigée dans Bienvenue chez les Ch'tis.

De 2010 à 2014, elle incarne la commissaire Sara Douala dans le feuilleton Plus belle la vie. L'actrice est « remerciée » par sa production, suscitant de vives réactions de certains fans allant jusqu'aux mises en ligne de pétition visant à prolonger sa présence au cœur du soap-opéra[3].

En 2014, la comédienne rejoint la série Pep's où elle interprète le rôle de Catherine Paillard, la directrice du collège Victor Hugo[4]. La même année, elle devient chroniqueuse dans l'émission Touche pas à mon poste ![5] avant de quitter le programme en 2016, sans pour autant disparaître du petit écran, puisqu'elle rejoint Bruno de Stabenrath avec qui elle co-présentera Faut pas pousser sur Numéro 23.

En 2017, elle joue le rôle d'une responsable de concerts dans le clip d'On est là du rappeur Féfé[6]. Elle joue aussi dans Ôtez-moi d'un doute, comédie primée au festival de Cannes ou encore Brillantissime, première réalisation de Michèle Laroque.

 
Nadège Beausson-Diagne et Lunise Marquis à l'université d'été du féminisme 2018

En elle est invitée à l'Université d'été du féminisme organisée par Marlène Schiappa à Paris.

En , elle révèle avoir été victime d’agression sexuelle : « Moi aussi j’ai été victime de harcèlement sexuel et d’agression sexuelle sur deux tournages en Afrique. C’était il y a très longtemps. La douleur a été engloutie. Aujourd’hui je suis prête à parler pour aider à libérer cette parole et récupérer ma vie »[7].

Elle est membre du Collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[8].

ThéâtreModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Apparitions TVModifier

ClipsModifier

  • 2016 : Indépendantes, Les voix des femmes
  • 2017 : On est là de Féfé
  • 2020 : The Girl I Was de Fanny Leeb

PublicationModifier

  • « "Vous allez bien ensemble avec la bamboula" », in Aïssa Maiga (dir.), Noire n'est pas mon métier : Nadège Beausson-Diagne, Mata Gabin, Maïmouna Gueye, Eye Haïdara, Rachel Khan, Aïssa Maïga, Sara Martins, Maris-Philomène Nga, Sabine Pakora, Firmine Richard, Sonia Rolland, Magaajyia Silberfeld, Shirley Souagnon, Assa Sylla, Karidja Touré, France Zobda, Paris, Éditions du Seuil, , 128 p. (ISBN 978-2-02-140119-6)

Notes et référencesModifier

  1. « Nadège Beausson-Diagne : du jeu et des actes » par Falila Gbadamassi, article du 26 mars 2005 sur Afrik.com consulté le 27 mars 2009.
  2. a et b Prisma Média, « Nadège Beausson-Diagne - La biographie », sur Gala.fr (consulté le 23 mai 2017)
  3. Emilie Geffray, « Nadège Beausson-Diagne virée de Plus belle la vie : la production s'explique », sur tvmag.lefigaro.fr, .
  4. Corinne Calmet, « Pep's : Nadège Beausson-Diagne évoque ses années de collège et son premier amoureux », sur programme-tv.net, .
  5. Isabelle Dhombres, « Nadège Beausson Diagne, Touche pas à mon poste : "Je ne suis pas venue remplacer Nabilla" [Interview exclu] », sur telestar.fr, .
  6. Thomas Robert, « Féfé : découvrez le clip de On est là, son nouveau single », sur programme-tv.net,
  7. Myriam Guyard, « Nadège Beausson-Diagne « prête à parler » : l'actrice révèle avoir été victime d'agression sexuelle », sur voici.fr, (consulté le 2 mars 2019)
  8. « SERIELAND : Nadège Beausson-Diagne, itinéraire d'une actrice noire dans les séries françaises », sur Europe 1 (consulté le 1er octobre 2020)
  9. « Meurtres à Cayenne », télé 7 jours (consulté le 7 juillet 2020).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :