Nabeshima Naotada

Nabeshima Naotada
Nabeshima Naotada(蓮池藩主).jpg
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nom dans la langue maternelle
鍋島直紀Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Conjoints
鍋島直堯の娘 (鍋島直紀の正室) (d)
鍋島謁女 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
松平乗長 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nabeshima Naotada (鍋島 直紀?, -) est le 9e et dernier daimyō du domaine de Hasunoike situé dans la province de Hizen, île Kyūshū au Japon (moderne préfecture de Saga). Avant la restauration de Meiji, son titre de courtoisies est Kai no kami et il possède le 5e rang de cour inférieur (ju go i no ge ,従五位下).

BiographieModifier

Naotada est le fils ainé de Nabeshima Naotomo, 8e daimyō de Hasunoike. Sa mère est la fille de Nijō Harutaka. Enfant, il fréquente l'école du domaine et lorsque son père se retire, le , il devient le 9e daimyō du domaine de Hasunoike.

En 1854, le shogunat Tokugawa le charge de la responsabilité des défenses de la zone de Nagasaki contre les possibles incursions de navires étrangers, ce qui le contraint à lever et entraîner des troupes et à construire des fortifications de défense côtière. Cela détériore grandement les finances déjà précaires du domaine, entraînant des grandes dettes pour le domaine. En 1864, il reçoit l'ordre de participer à la première expédition de Chōshū et de fournir 1 000 soldats à l'armée des Tokugawa. Son père, à la retraite, lui intime d'envoyer également des troupes à Kyoto afin d'aider les forces Tokugawa au maintien de l'ordre public.

Durant la guerre de Boshin pendant la restauration de Meiji, il change de camp et rejoint l'alliance Satchō et envoie les forces de Hasunoike sous le commandement de son frère cadet, Ishii Tadami, contre l'Ōuetsu Reppan Dōmei à Akita en soutien de l'empereur Meiji.

En 1869, il est nommé « gouverneur de domaine » lorsque le titre de daimyō est aboli en 1871 en même temps que l'abolition du système han, ce qui entraîne la fusion du domaine de Hasunoike dans la nouvelle préfecture de Saga et son installation à Tokyo. En 1884, il est fait vicomte (shishaku) dans le cadre du nouveau système nobiliaire kazoku. Il meurt à la résidence d'Azabu du clan en 1891 et sa tombe se trouve au cimetière Azabu à Tokyo.

Source de la traductionModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier