NPO Saturn AL-55

NPO Saturn AL-55
Vue du moteur
Un AL-55, exposé au salon international MAKS 2011, à Moscou.

Constructeur Drapeau : Russie NPO Saturn
Premier vol
Utilisation HAL HJT-36 Sitara
Caractéristiques
Type Turbofan double corps[1] à faible taux de dilution
Longueur 1 950 mm
Diamètre Moteur : 590 mm
Entrée d'air : 462 mm
Masse 315 kg
Composants
Compresseur BP : 3 étages de soufflante
HP : 5 étages axiaux
Chambre de combustion Annulaire
Turbine HP : 1 étage (entraînant le corps HP central)
BP : 1 étage (entraînant le corps BP)
Performances
Poussée maximale à sec Entraînement : 14,71 kN
Combat : 17,26 kN
Taux de compression 17,5 : 1[2]
Taux de dilution 0,515 : 1[2]
Débit d'air 28,5 kg/s
Température Entrée Turbine 1 445 °C (1 718,15 K)

Le NPO Saturn AL-55 est un turbofan à hautes performances, fabriqué en Russie par NPO Saturn pour équiper des avions d'entraînement avancés, des drones et des avions d'attaque légers. Une version propulse l'avion d'entraînement indien HAL HJT-36 Sitara[3].

Le coût du programme de développement de ce moteur est estimé à plus de 640 millions de dollars US, et le prix unitaire du moteur est fixé à 1,3 million de dollars.

HistoriqueModifier

Développé à partir de certains éléments constituant l'AL-31, le moteur effectua une première série de tests en 2007 mais échoua, en raison de problèmes de combustion. Il passa toutefois avec succès des essais menés en 2008 sur le MiG-AT[4],[5].

En , l'agence gouvernementale russe chargée de l'exportation des produits du complexe militaro-industriel russe, connue sous le nom de Rosoboronexport, signa avec le constructeur indien Hindustan Aeronautics Limited (HAL) un accord pour la production sous licence de 1 000 moteurs AL-55I. L'accord inclut une commande ferme pour 250 moteurs devant être manufacturés dans les usines HAL en Inde, pour propulser à la fois l'avion d'entraînement HJT-36 Sitara[3] et l'avion d'entraînement au combat HJT 39 (en).

En 2009, les trois prototypes du moteur passent avec succès les tests d'acceptation chez NPO Saturn pour être transférés à la société HAL[6].

En 2010, quelques améliorations mineures sont apportées par les ingénieurs de NPO Saturn, ce qui réduit la masse du moteur de 50 kg[7].

Après avoir fourni 10 moteurs à HAL pour certification, en 2011, le chef de la United Engines Corporation, Vladislav Masalov, annonça le que la production de moteurs AL-55I pour les avions d'entraînement indiens HJT-36 devait débuter en Inde à partir de 2016[8].

CaractéristiquesModifier

Turbofan à double corps et faible taux de dilution, l'AL-55 est constitué d'un compresseur basse-pression à trois étages, d'un compresseur haute-pression à cinq étages, d'une chambre de combustion annulaire et de turbines haute et basse-pression à un étage chacune. La conception est modulaire et le moteur est géré électroniquement par un système de type FADEC[2].

Le moteur AL-55 a été créé initialement pour une poussée maximale de 2 500 kgp. Dans le cadre du projet indien avec HAL, sa poussée a été limitée à 1 760 kgp[7].

VersionsModifier

  • AL-55 : Version initiale ;
  • AL-55I : Version conçue pour la fabrication sous licence en Inde.

ApplicationsModifier

Ce moteur pourrait également être utilisé par le drone russe ALS-62 (ru), proposé par le constructeur Soukhoï.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Engines for military aircraft and UAS : AL-55/I », NPO Saturn (consulté le 9 janvier 2017)
  2. a b et c (en) AL-55 Engine Family : AL-55I for HJT-36 basic trainer (India), UEC Corporation, 56 p. (lire en ligne [PDF]), p. 21
  3. a et b (en) « United Engine Corporation : AL-55I » [archive du ], Uk-odk.ru, (consulté le 9 janvier 2017)
  4. (ru) « АЛ-55И проходит испытания на МиГ-АТ », Razlib.ru (consulté le 9 janvier 2017)
  5. (ru) « АЛ-55И УСПЕШНО ПРОХОДИТ ИСПЫТАНИЯ », sur http://www.aviaport.ru, АвиаПорт,‎ (consulté le 9 janvier 2017)
  6. (ru) « НПО "Сатурн" завершило приемо-сдаточные испытания трех опытных двигателей АЛ-55И для индийской HAL », sur http://www.rbc.ru/, РБК,‎ (consulté le 9 janvier 2017)
  7. a et b (ru) « Авиадвигатель АЛ-55И проходит стендовые испытания », и-Маш,‎ (consulté le 9 janvier 2017)
  8. (ru) « Производство авиадвигателей АЛ-55И начнется в Индии в 2016 году », RIA Novosti,‎ (consulté le 9 janvier 2017)
  9. (en) « MiG-AT aircraft » [archive du ], MiG, (consulté le 9 janvier 2017)

Voir aussiModifier