Ouvrir le menu principal

NIH : Alertes médicales

série de télévision américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir NIH.
NIH : Alertes médicales

Titre original Medical Investigation
Genre Série médicale
Création Jason Horwitch (en)
Acteurs principaux Neal McDonough
Kelli Williams
Christopher Gorham
Anna Belknap
Troy Winbush
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 20
Durée 45 minutes
Diff. originale

NIH : Alertes médicales (Medical Investigation) est une série télévisée américaine en vingt épisodes de 45 minutes, créée par Jason Horwitch et diffusée entre le [1] et le sur le réseau NBC.

En France, la série a été diffusée à partir du sur M6 puis rediffusée à partir du sur W9, à partir du sur TF6, depuis le sur Téva, dès le sur Paris Première et dès le sur Série Club. Au Québec, elle fut diffusée à partir du sur Séries+, et en Belgique sur La Une et La Deux.

Sommaire

SynopsisModifier

La série met en scène une équipe d'experts médicaux du National Institutes of Health (NIH) qui, contrairement à la réalité, enquête sur des problèmes de santé publique, d'épidémies, de maladies inconnues et infectieuses.

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2] et DSD Doublage[3]

InvitésModifier

crossover avec New York 911 (Third Watch)

ProductionModifier

Le , NBC commande neuf épisodes supplémentaires, portant la saison à 22 épisodes[4]. Seulement vingt épisodes ont été produits.

Le , il est confirmé que la saison ne sera pas de retour[5].

ÉpisodesModifier

Titre Réalisation Scénario Première diffusion Diffusion française
01Les Nerfs à vif
You're Not Alone
Marc Buckland (en)Jason Horwitch (en)
Michelle Ashford (en)
02Au-delà des apparences
In Bloom
Marc BucklandJason Horwitch
03Le Point commun
Coming Home
Rick Wallace (en)Mark Israel
04Vacances mortelles
Escape
Marc BucklandDaniel Arkin (en)
05Une petite ville tranquille
Progeny
Rick WallaceBarry M. Schkolnick
06Rêve brisé
Team
Guy FerlandLaurence Andries
07Anthrax
Alienation
Michael Fresco (en)Ayanna Floyd
08MutationMarc BucklandDavid Graziano (en)
09La Dernière Chance
Little Girl
Paul Holahan (en)Steven Long Mitchell
Craig Van Sickle
10Le Prix de la beauté
Price of Pleasure
Norberto BarbaJuan Carlos Coto
11L'Ange de la mort
The Unclean
Elodie KeeneMark M. Dodson
12L'Origine du mal
Spiked
Elodie KeeneePeter Egan
13Vengeance du passé
Tribe
Marc BucklandJason Horwitch
David Graziano
14Au bout du monde
Ice Station
Jeffrey ReinerMark M. Dodson
Jeff Braunstein
15Enquête à haut risque
Mousetrap
Norberto BarbaBarry M. Schkolnick
Steven Long Mitchell
Craig Van Sickle
16Les Blessures de l'âme
Survivor
Craig ZiskAyanna Floyd
Jeff Braunstein
17En sursis [2/2]
Half Life
Roxann DawsonDavid Ehrman

Conclusion d'un crossover avec New York 911 (Third Watch) ayant débuté dans l'épisode 16 de la saison 6 de cette dernière[6]

18Cas de conscience
The Black Book
Elodie KeeneeMichael B. Silver
19Le Grand Tremblement de terre [1/2]
Mission La Roca [1/2]
Karen Gaviola (en)Steven Long Mitchell
Craig Van Sickle
20Le Grand Tremblement de terre [2/2]
Mission La Roca [2/2]
Paul HolahanMark M. Dodson
David Ehrman
Steven Long Mitchell
Craig Van Sickle

CommentairesModifier

Aux États-Unis, les enquêtes médicales relèvent normalement de la responsabilité des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), tandis que le NIH est principalement un centre de recherche.

Les épisodes sont tournés à la manière d'une enquête policière, l'équipe cherchant à faire des recoupements pour trouver l'origine du nombre anormal de pathologies. Le réalisateur utilise fréquemment la « projection » de l'imagination du Dr Connor sur la réalité : lorsqu'il visualise mentalement l'environnement de ce qui a bien pu se passer dans un lieu, l'image devient légèrement floue et lumineuse, et des personnages apparaissent, effectuant les actions qu'imagine le personnage.

Certains commentateurs notent une tendance conservatrice des épisodes. Par exemple :

  • dans l'épisode Vacances mortelles, une des épidémies est causée par du cannabis porteur de moisissures toxiques (le message moralisateur est évident) tandis que l'autre est causée par les peintures d'un peintre, mort du sida, qui mélangeait ses excréments à sa peinture (la situation est un concentré de thèmes de moqueries de la middle class).
  • Dans l'épisode Le Point commun, les soldats de retour d'Irak ne meurent pas d'une conséquence de la guerre, mais d'un germe propagé par un diacre catholique (les américains sont majoritairement protestants).
  • Dans l'épisode Rêve brisé, une des épidémies est causée par du lait bio

Par ailleurs, si l'on ne peut pas tenir rigueur des inexactitudes pour une série qui se veut avant tout divertissante, on peut s'étonner des erreurs systématiques commises avec la notion de gène : ainsi, dans Une petite ville tranquille, une personne est porteuse d'un gène défectueux mais qui n'est pas malade (donc a priori c'est un gène récessif) mais tous les enfants issus de procréation médicalement assistée avec sa semence sont malades. Ainsi, dans Rêve brisé, la taille réduite d'un troupeau de vaches provoque de la consanguinité et donc l'émergence d'un gène récessif qui rend le lait pathogène pour des personnes prédisposées à la sclérose en plaques (alors que les vaches sont très probablement inséminées artificiellement).

RéférencesModifier

Voir aussiModifier