NGC 6572

nébuleuse planétaire

NGC 6572
Image illustrative de l’article NGC 6572
La nébuleuse planétaire NGC 6572 par le télescope spatial Hubble.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Ophiuchus[1]
Ascension droite (α) 18h 12m 06,21s[2]
Déclinaison (δ) 06° 51′ 13,40″ [2]
Magnitude apparente (V) 8,1[3],[4]
9,0 dans la Bande B [3],[4]
Dimensions apparentes (V) 0,25 [3]

Localisation dans la constellation : Ophiuchus

(Voir situation dans la constellation : Ophiuchus)
Astrométrie
Vitesse radiale −8,7 ± 0,9 [5],[6] km/s
Distance 1864 +225
−181
pc[7]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse planétaire
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions 0,44 ± 0,05 al[a]
Magnitude absolue -3,25+0,22
−0,25
[b]
Découverte
Découvreur(s) Wilhelm Struve[1]
Date [1]
Désignation(s) PK 34+11.1

CS=13.6
ESO 456-PN70[3]
HD 166802
IRAS 18096+0650
PN G034.6+11.8
WEB 15153
Gaia DR3 4472051344537031808 [5]
NVSS J181206+065112
VERA J1812+0651[2]
Liste des nébuleuses planétaires

NGC 6572 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation d'Ophiuchus. NGC 6572 a été découverte par l'astronome germano-balte Wilhelm Struve en 1825.

Observation modifier

Avec une magnitude visuelle de 8,1, il faut utiliser des jumelles dont l'ouverture est de 40 à 50 mm, ou un petit télescope, pour l'observer[4]. Cependant, comme cette nébuleuse est loin de toute étoile brillante et est de dimension très restreinte, elle peut être difficile à localiser sans un télescope muni d'un ordinateur de guidage.

 
Localisation de NGC 6572 dans la constellation d'Ophiuchus, aussi appelée la constellation du Serpentaire (Stellarium).
 
Position de NGC 6572 par rapport à différentes étoiles de la constellation d'Ophiuchus.

Les deux étoiles les plus brillantes de la constellation d'Ophiuchus, Alpha et Beta Ophiuchi, sont passablement éloignées de NGC 6572. Cependant, deux étoiles peu brillantes sont situées à proximités de NGC 6572: 70 Ophiuchi de magnitude 4,02 à 6,01, à 4,6 degrés au sud-ouest, et 72 Ophiuchi de magnitude 3,71 à 2,9 degrés au nord-ouest.

Caractéristiques modifier

Distance, taille et vitesse modifier

Le logiciel en ligne Aladin Lite permet de consulter les données astronomiques de plusieurs catalogues, dont le « GAIA EARLY DATA RELEASE 3 (GAIA EDR3) »[8]. Selon Gaia EDR3, la parallaxe de NGC 6572 est égale à 0,536 6 ± 0,057 8 mas[7], ce qui correspond à une distance de 1864 +225
−181
pc[7].

La base de données Simbad indique aussi deux distances pour cette nébuleuse: 1,681 ± 0,036 kpc[9] et 1 736 pc[10].

La taille apparente de NGC 6572 est de 0,25[3]. Pour une distance de 1864 +225
−181
, un calcul rapide montre que son envergure est d'environ 0,44 ± 0,05 al. Deux valeurs identiques de la vitesse sont indiquées par Simbad: −8,7 ± 0,9 km/s[11],[6].

Étoile centrale modifier

Selon une étude spectrale réalisée entre les longueurs d'onde allant de 365 à 1 005 nm, NGC 6572 provient d'une étoile d'environ une masse solaire et son noyau a une masse d'environ 0,57  . Son rapport métal/hydrogène semble inférieur à celui du Soleil. C'est une nébuleuse planétaire est relativement jeune, son âge étant estimé à environ 2 600 ans[12].

Selon une autre source plus récente (), l'étoile au centrale exhibe un spectre de type WR(H). Sa magnitude visuelle est égale à 13,0 et sa masse est estimée à 1,509  . Sa température de surface atteint les 69,2 kK ( ) et sa luminosité est égale à 4 667   ( ). Le rayon de la nébuleuse est estimé à 0,061 pc et son âge est de 6 960 ans[13].

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. dimension = (1864 +225
    −181
    pc) x (3,2616 al/pc) x ((0,25/60)°) x (3,1416/180) = 0,44 ± 0,05 al.
  2. La magnitude absolue M est donnée par l'équation suivante M = m-5 x log10(D/10), où m est la magnitude apparente (8,1) et D la distance en parsec.

Références modifier

  1. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 6550-6599 » (consulté le ).
  2. a b et c (en) « Results for object NGC 6572 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  3. a b c d et e « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke», NGC 6500 à 6599 », Site WEB du cours d'astronomie du Cégep de Valleyfield.
  4. a b et c (en) « NGC 6572 - Planetary Nebula in Ophiuchus », The Sky Live (consulté le )
  5. a et b (en) « NGC 6572 -- Planetary Nebula », Simbad (consulté le )
  6. a et b R. E. Wilson, « General Catalogue of Stellar Radial Velocities », VizieR On-line Data Catalog III/21,‎ (Bibcode 2010yCat.3021....0W, lire en ligne)
  7. a b et c (en) « NGC 6572 », Aladin Lite, Centre de données astronomiques de Strasbourg (consulté le )
  8. (en) « GAIA EARLY DATA RELEASE 3 (GAIA EDR3) », ESA
  9. L. Stanghellini et M. Haywood, « The Galactic structure and chemical evolution traced by the population of planetary nebulae », The Astrophysical Journal, vol. 714, no 2,‎ , p. 1096-1107 (DOI 10.1088/0004-637X/714/2/1096, Bibcode 2010ApJ...714.1096S, lire en ligne [PDF])
  10. Letizia Stanghellini, Richard A. Shaw et Eva Villaver, « The Magellanic Cloud Calibration of the Galactic Planetary Nebula Distance Scale », The Astrophysical Journal, vol. 689, no 1,‎ , p. 33 pages (DOI 10.1086/592395, lire en ligne [PDF])
  11. M. Duflot, P. Figon et N. Meyssonnier, « Vitesses radiales. Catalogue WEB: Wilson Evans Batten. Subtittle: Radial velocities: The Wilson-Evans-Batten catalogue », Astronomy and Astrophysics Supplement, vol. 114,‎ , p. 269 (Bibcode 1995A&AS..114..269D, lire en ligne [PDF])
  12. Siek Hyung, Lawrence H. Aller et Walter A. Feibelman, « The spectrum of the planetary nebula NGC 6572 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 269, no 4,‎ , p. 975-997 (DOI 10.1093/mnras/269.4.975, lire en ligne [PDF])
  13. I. González-Santamaría, M. Manteiga, A. Manchado, A. Ulla, C. Dafonte et P. López Varela, « Planetary nebulae in Gaia EDR3: Central star identification, properties, and binarity », Astronomy & Astrophysics, vol. 656, no A51,‎ , p. 21 pages (DOI 10.1051/0004-6361/202141916, Bibcode 2021A&A...656A..51G, lire en ligne [PDF])

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

      •  NGC 6564  •  NGC 6565  •  NGC 6566  •  NGC 6567  •  NGC 6568  •  NGC 6569  •  NGC 6570  •  NGC 6571  •  NGC 6572  •  NGC 6573  •  NGC 6574  •  NGC 6575  •  NGC 6576  •  NGC 6577  •  NGC 6578  •  NGC 6579  •  NGC 6580