NGC 5020

galaxie

NGC 5020 est une galaxie spirale barrée située dans la constellation de la Vierge à environ 153 millions d'années-lumière de la Voie lactée. NGC 5020 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1784.

NGC 5020
Image illustrative de l’article NGC 5020
La galaxie spirale barrée NGC 5020.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Vierge
Ascension droite (α) 13h 12m 39,9s [1]
Déclinaison (δ) 12° 35′ 59″  [1]
Magnitude apparente (V) 11,7 [2]
12,5 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 14,01 mag/am2 [a]
Dimensions apparentes (V) 3,1 × 2,7 [2]
Décalage vers le rouge 0,011214 ± 0,000007 [1]
Angle de position 85° [2]

Localisation dans la constellation : Vierge

(Voir situation dans la constellation : Vierge)
Virgo IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 3 362 ± 2 km/s  [b]
Distance 47,0 ± 3,2 Mpc (∼153 millions d'a.l.)[c].
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale barrée
Type de galaxie SAB(rs)bc[1] SBbc?[3] SBbc[2] SBbc/R[4]
Dimensions 138 000 a.l. [d]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel [3]
Date  [3]
Désignation(s) PGC 45883
UGC8289
MCG 2-34-3
CGCG 72-24
IRAS 13108+1251 [2]
Liste des galaxies spirales barrées

La classe de luminosité de NGC 5020 est II-III et elle présente une large raie HI. Elle renferme également des régions d'hydrogène ionisé[1].

Un disque entourant le noyauModifier

Grâce aux observation du télescope spatial Hubble, on a détecté un disque de formation d'étoiles autour du noyau de NGC 5020. La taille de son demi-grand axe est égale à 1 020 pc (~3 326 années-lumière)[5].

SupernovaModifier

La supernova SN 2015D a été découverte le dans NGC 5020 par Zhangwei Jin et Xing Gao. Cette supernova était de type II[6].

Groupe de NGC 5020Modifier

Selon A.M. Garcia, NGC 5020 est la plus grosse et la plus brillante galaxie d'un trio de galaxies qui porte son nom, le groupe de NGC 5020. Les deux autres galaxies du trio sont UGC 8253 et UGC 8255[7].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La brillance de surface (S) se calcule à partir de la magnitude apparente (m) et de la surface de la galaxie selon l'équation  
  2. On obtient la vitesse radiale d'une objet céleste à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage Doppler (redshift ou bleushift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  3. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble-Lemaître : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc). L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho
  4. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.

RéférencesModifier

  1. a b c d et e  (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 5020 (consulté le )
  2. a b c d e et f « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 5000 à 5099 »
  3. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  4. (en) « NGC 5020 sur HyperLeda » (consulté le )
  5. S. Comerón, J. H. Knapen, J. E. Beckman, E. Laurikainen, H. Salo, I. Martínez-Valpuesta et R. J. Buta, « AINUR: Atlas of Images of NUclear Rings », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 402#4,‎ , p. 2462-2490 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2009.16057.x, Bibcode 2010MNRAS.402.2462C, lire en ligne [PDF])
  6. (en) « Bright Supernovae - 2015 » (consulté le )
  7. A.M. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 100 #1,‎ , p. 47-90 (Bibcode 1993A&AS..100...47G)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 5012  •  NGC 5013  •  NGC 5014  •  NGC 5015  •  NGC 5016  •  NGC 5017  •  NGC 5018  •  NGC 5019  •  NGC 5020  •  NGC 5021  •  NGC 5022  •  NGC 5023  •  NGC 5024  •  NGC 5025  •  NGC 5026  •  NGC 5027  •  NGC 5028