Ouvrir le menu principal

Le Néoarchéen est la plus récente des quatre ères géologiques qui composent l'Archéen. Le Néoarchéen s'étend de -2 800 à -2 500 millions d'années,

Sommaire

Traces bactériennesModifier

Une équipe de chercheurs français de l'Institut de physique du globe de Paris et du CNRS est parvenue à repérer distinctement des empreintes de la vie dans des stromatolites vieux de 2,7 milliards d'années, présentant de fortes similitudes avec les stromatolites actuels — sortes de bulbes organiques construits par des communautés bactériennes.

Ces dépôts calcaires aux formes très particulières — plus ou moins en forme de choux-fleurs — semblent avoir constitué d'immenses tapis bactériens très actifs lors de l'Archéen, entre -4 et -2,5 milliards d'années. De tels gisements ont été repérés en Australie (formation sédimentaire de Tumbiana) à 70 mètres de profondeur sous la nappe phréatique et en Afrique du Sud.

L'utilisation de techniques de microscopie et de spectroscopie de haute résolution a permis d'étudier la matière organique et les minéraux associés directement au sein de la roche jusqu'à l'échelle du nanomètre — objets mille fois plus petits que ceux observés par la microscopie conventionnelle. Ces techniques ont permis d'observer les liens entre les micro-organismes fossiles et leur impact sur la matrice minérale ; c'est ainsi que des nanocristaux d'aragonite présents dans les stromatolites modernes ont été trouvés.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier