Nécropole de Vicálvaro

Nécropole de Vicálvaro
Localisation
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté Madrid
Coordonnées 40° 23′ 28″ nord, 3° 36′ 32″ ouest
Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Nouvelle-Castille]]
[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Nouvelle-Castille|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Nouvelle-Castille]])|class=noviewer]]
Nécropole de Vicálvaro
Nécropole de Vicálvaro
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Nécropole de Vicálvaro
Nécropole de Vicálvaro
Histoire
Époque wisigothique (VIe – VIIe siècles)

La nécropole de Vicálvaro (en espagnol : Necrópolis [visigoda] de Vicálvaro) est une nécropole wisigothique découverte à Vicálvaro, l'un des vingt-et-un districts de Madrid, en Castille.

HistoireModifier

La nécropole fut découverte en 2010[1].

Les fouilles, menées en 2011 ont mis au jour plus de 800 sépultures datant d'une période allant du VIe siècle au VIIe siècle. Les fosses funéraires, entourées de grandes dalles de pierre et mesurant entre 160 et 170 centimètres de long pour 50 centimètres de large, sont creusées à environ 30 centimètres de profondeur ; elles contiennent les restes d'environ 1 500 individus dont les têtes sont orientées à l'Est[2].

Certaines tombes contenaient des objets funéraires, principalement des bijoux (boucles d'oreille, colliers, broches, bracelets, bagues, etc.), des plaques-boucles, des fibules, des couteaux, et des restes de céramiques.

Ces découvertes archéologiques sont notamment conservées au Musée archéologique national de Madrid.

La nécropole de Vicálvaro est la plus importante nécropole de la période wisigothique (Ve – VIIIe siècles) découverte à ce jour[1].

En 2013, le gouvernement régional annonce la construction prochaine de logements à l'emplacement du site[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (es) Rafael Fraguas (es), « Hallada en Vicálvaro una necrópolis visigoda con 900 enterramientos », elpais.com, 7 juillet 2011 (consulté le 22 juillet 2017).
  2. a et b (es) Bruno García Gallo, « La Comunidad destruirá 824 tumbas visigodas en Vicálvaro tras excavarlas », elpais.com, 18 juin 2013 (consulté le 22 juillet 2017).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier