Nébuleuse de la Lagune

nébuleuse diffuse située dans le Sagittaire visible à l'œil nu sous de bonnes conditions

Nébuleuse de la Lagune
Image illustrative de l’article Nébuleuse de la Lagune
La Nébuleuse de la Lagune capturée par l'Observatoire de la Silla, au Chili.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Sagittaire
Ascension droite (α) 18h 03m 41,26s
Déclinaison (δ) −24° 22′ 48,6″
Magnitude apparente (V) +6,0[1]
Dimensions apparentes (V) 90 × 40 minutes d'arc

Localisation dans la constellation : Sagittaire

(Voir situation dans la constellation : Sagittaire)
Sagittarius IAU.svg
Astrométrie
Distance ∼5 200 a.l. (∼1 590 pc)
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse en émission
Découverte
Découvreur(s) Guillaume Le Gentil
Date 1747
Désignation(s) M8, NGC 6523
Liste des nébuleuses en émission

M8 ou NGC 6523 ou la nébuleuse de la Lagune, aussi appelée nébuleuse du Lagon, est une nébuleuse diffuse située dans le Sagittaire. Il s'agit d'un nuage interstellaire où naissent de nombreuses étoiles jeunes. Elle comprend également un amas ouvert, NGC 6530.

Elle est visible à l'œil nu sous de très bonnes conditions.

HistoireModifier

L'objet a été découvert par Giovanni Battista Hodierna avant 1654. John Flamsteed a semble-t-il observé l'amas seulement vers 1680, indépendamment de Hodierna[1].

Jean Philippe Loys de Cheseaux parvient à résoudre plusieurs étoiles en 1746, classifiant l'objet en tant qu'amas[1]. La nébuleuse a quant à elle été observée en 1747 seulement par Guillaume Le Gentil[1].

Messier enregistre l'amas dans son catalogue le 23 mai 1764, notant secondairement l'existence d'une lueur autour de l'étoile 9 Sagitarii[1].

En 1890, Agnes Mary Clerke lui donna son nom de « nébuleuse de la lagune »[réf. nécessaire].

John Herschel découvrit une région brillante de la nébuleuse, ayant une forme de sablier, ce qui lui donna son nom de « nébuleuse du sablier ». Cette région a été étudiée par le télescope Hubble en 1997[1].

CaractéristiquesModifier

La nébuleuse de la lagune est un immense nuage d'hydrogène et de poussières éclairé par une supergéante bleue, l'étoile 9 du Sagittaire. La taille de la nébuleuse est d'environ 110 années-lumière et sa distance tourne autour de 5 000 années lumière ce qui lui donne une taille apparente trois fois plus importante que celle de la pleine Lune.

La nébuleuse, comme de nombreuses nébuleuses diffuses, contient un bel amas ouvert, NGC 6530, issu de la nébuleuse, d'étoiles jeunes et très chaudes de type O et B âgées de seulement 2 millions d'années. La région du sablier, éclairée par l'étoile Herschel 36, est suspectée d'être le lieu de naissance de nombreuses étoiles[1].

ObservationModifier

Du fait de sa magnitude 6, la nébuleuse est visible à l'œil nu dans des conditions idéales. La taille apparente très importante de l'objet impose, au télescope, d'employer un grossissement suffisamment faible pour pouvoir l'observer en entier. L'utilisation d'un filtre UHC, très efficace pour ce type de nébuleuse, peut permettre d'observer la nébuleuse avec plus de détails.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g (en) Hartmut Frommert et Christine Kronbergsite, « Messier object 8 », sur SEDS.org, (consulté le 10 septembre 2020).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 6515  •  NGC 6516  •  NGC 6517  •  NGC 6518  •  NGC 6519  •  NGC 6520  •  NGC 6521  •  NGC 6522  •  NGC 6523  •  NGC 6524  •  NGC 6525  •  NGC 6526  •  NGC 6527  •  NGC 6528  •  NGC 6529  •  NGC 6530  •  NGC 6531