Ouvrir le menu principal

Mystification
Auteur Denis Diderot
Pays Drapeau de la France France
Genre comédie de caractères
Date de parution 1951

Mystification ou L'Histoire des portraits[1] est une comédie de caractères de Denis Diderot rédigée en 1768 et publiée pour la première fois en 1951 par Herbert Dieckmann.

Sommaire

RésuméModifier

Cette histoire de portraits est basée sur une anecdote réelle où Diderot fut engagé.

À la suite de son récent mariage, Dimitri Alexeievitch Galitzine souhaite récupérer discrètement des portraits de lui qu’il avait donné à sa précédente maîtresse, une certaine mademoiselle Dornet. Diderot, Bonvalet-Desbrosses et Anna Dorothea Therbusch se chargent de l’affaire. Le récit est volontairement inachevé en raison, nous explique l’auteur, de l’interruption du projet à cause de la mort de Desbrosses.

ÉditionsModifier

  • Mystification ou Histoire des portraits, présenté par Pierre Daix, annoté par Yves Benot et illustré de 4 dessins de Pablo Picasso, Paris, Les Éditeurs français réunis, 1954.

AdaptationModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Christophe Rebejkow, À propos de Mystification : l'ironie de Diderot. In : The Romanic Review, vol. 89, 1998.

Notes et référencesModifier

  1. Ce titre alternatif a été ajouté par la fille de l’auteur, dans le cadre de la gestion des archives de son père, après sa mort.