Myra Breckinridge

film sorti en 1970
Myra Breckinridge
Réalisation Michael Sarne
Scénario Michael Sarne
David Giler, d'après le roman de Gore Vidal
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox Film Corporation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 94 minutes
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Myra Breckinridge est un film américain de Michael Sarne (en) réalisé en 1970, mettant en vedette Raquel Welch dans le rôle-titre. Le film a suscité la controverse en raison de son caractère explicitement sexuel (on y voyait jusqu'à des actes de chevillage), mais à la différence du roman, Myra Breckinridge n'a reçu que peu ou pas d'éloges de la critique et a même été cité comme l'un des plus mauvais films jamais réalisés[1].

SynopsisModifier

Myron Breckinridge, étudiant en cinématographie, va en Europe pour y subir une opération de changement de sexe ; revenu en Amérique il se fait appeler Myra et part pour Hollywood. Une fois là-bas il cherche à prendre sa revanche des torts qu'on lui a faits et dont il se souvient, et il le fait avec une astuce toute féminine.

Pour hériter la fortune de son oncle, Buck Loner, Myra fait semblant d'être la veuve de Myron, mais l'oncle ne le croit pas…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Leslie Moran, Christie et Emma Sandon, Law's moving image, London Portland, Or, Cavendish Pub, (ISBN 1-904-38501-X), p. 87.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier