Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le genre. Pour le nom vulgaire de l'espèce, voir Ragondin.

Myocastor est un genre de rongeurs hystrichomorphes de la famille des Myocastoridae. Il ne comprend qu'une seule espèce actuelle : le Ragondin (Myocastor coypus)[1].

Aire de répartitionModifier

 
Carte de l'aire de répartition du Ragondin :
  • zones d'origines ;
  • zones d'introductions ;
  • zones où il est inexistant.

Le Ragondin est originaire de l'Amérique du Sud, notamment du Cône Sud. Élevé pour sa fourrure, des spécimens importés à cet usage se sont échappés et ont formé par la suite des populations en Amérique du Nord, en Europe, en Afrique de l'Est, en Asie du Nord et au Japon, à tel point que ce rongeur est devenu une espèce invasive[2]. Les espèces fossiles ont été toute découvertes en Amérique du Sud[3].

TaxinomieModifier

Ce genre a été décrit pour la première fois en 1792 par le naturaliste britannique Robert Kerr (1755-1813). Il a pour synonymes Mastonotus, Myopotamus et Potamys[1],[3].

La seule espèce actuelle du genre étant le Ragondin, Myocastor est traditionnellement considéré comme étant un genre monospécifique, mais il comprend aussi des espèces fossiles[3].

Liste des espècesModifier

L'espèce actuelle selon Catalogue of Life (26 novembre 2013)[4], ITIS (26 novembre 2013)[5], Mammal Species of the World (version 3, 2005) (26 novembre 2013)[6] et NCBI (26 novembre 2013)[7] est :

Les espèces actuelles et éteintes selon Paleobiology Database (26 novembre 2013)[8] sont :

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

ProtologueModifier

  • (en) Robert Kerr, « The animal kingdom, or zoological system, of the celebrated Sir Charles Linnæus. containing a complete systematic description, arrangement, and nomenclature, of all the known species and varieties of the mammalia, or animals which give suck to their young », Edinburgh: Printed for A. Strahan, and T. Cadell, London, and W. Creech, Edinburgh,‎ , p. 225 (lire en ligne, consulté le 26 novembre 2013).

Références taxinomiquesModifier

Liens externesModifier