Muspilli
Image illustrative de l’article Muspilli
Partie du poème Muspilli en vieux-Bavarois, ajoutée vers 870 à un manuscrit en latin, en bas de page.

Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Poème héroïque
Version originale
Langue Vieux haut-allemand

Muspilli est une œuvre de poésie épique allemande du IXe siècle.

ŒuvreModifier

L'œuvre connue consiste en un fragment d'une poésie allitérative en vieux bavarois, une forme de vieux haut-allemand, probablement rédigée vers 870 à Fulda[1]. Elle est connue par des ajouts sur feuilles et notes en bas de page dans un manuscrit en latin que possédait Louis II de Germanie. Le manuscrit est conservé à la Bayerische Staatsbibliothek de Munich (Cote: Clm 14098)[2].

ContenuModifier

Les 103 vers conservés traitent d'une lutte pour l'âme d'un défunt entre armées célestes et infernales, qui se conclut par le Jugement dernier et l'apparition du Christ[2] ; y figure une évocation apocalyptique où « le ciel s'enflamme », « la lune tombe », « la terre (Mittelgart) brûle » dans un « vaste brasier »[3].

Notes et référencesModifier

  1. (de)Notice sur Bibliotheca Augustana sur www.hs-augsburg.de, consulté le 24 mai 2014.
  2. a et b (de)Notice consultable sur le site de la Bayerische Staatsbibliothek sur www.bsb-muenchen.de, consulté le 24 mai 2014.
  3. « in Lohe versengt der Himmel / Mond fällt / Mittelgart brennt... / Wenn der breite Glutregen alles verbrennt... » in: Wege der deutschen Literatur, H. Glaser, J. Lehmann, A. Lubos, Ullstein Buch 35061, 1982, p.18.

Liens externesModifier