Musées d'État de Berlin

Musées d'État de Berlin
L’Altes Museum au Lustgarten. L'une des collections des musées d'État de Berlin (Staatliche Museen zu Berlin).
Informations générales
Type
Musée universel
Ouverture
Visiteurs par an
4 200 000 (2019)
Site web
Collections
Nombre d'objets
Vers 5 300 000 conservées
Localisation
Pays
Commune

Les musées d'État de Berlin (en allemand : Staatliche Museen zu Berlin, SMB) sont un groupe de musées qui abritent des collections artistiques, archéologiques et ethnologiques. Ils forment un ensemble couvrant toute l'histoire de l'art de l'antiquité à nos jours. L’origine des musées remonte au « musée royal de Berlin » fondé par le roi Frédéric-Guillaume III, roi de Prusse, en 1823. Aujourd'hui, ils dépendent de la Fondation du patrimoine culturel prussien (Stiftung Preußischer Kulturbesitz)[1] subventionnée par l'État fédéral allemand et les Länder,

Histoire modifier

L'Altes Museum construit selon les plans de Karl Friedrich Schinkel, premier musée public de Berlin, a ouvert ses portes en 1830[2]. Les collections ont pour origine le cabinet de curiosités de l'électeur Joachim II Hector de Brandebourg, mis en place au milieu du XVIe siècle. Après la mise à sac du patrimoine durant la guerre de Trente Ans, il a été reconstruit sous le règne du « Grand Électeur » Frédéric-Guillaume Ier et transféré au château de Berlin par Frédéric Ier, le premier roi en Prusse, au début du XVIIIe siècle. En 1807, la collection fut pillée par Napoléon pour l'installer à Paris ; après la victoire des troupes alliées en 1815, elle a été renvoyée à Berlin. Actuellement l'Altes Museum avec le Pergamon Museum (le Musée de Pergame) constituent Die Antikensammlung, les collections d'antiquités des musées d'État de Berlin.

Après la fin de la Grande Guerre et la révolution allemande de 1918-1919, les autorités de l'État libre de Prusse ont créé l'institution des musées d'État de Berlin chargés de la gestion des collections. Avec la réunification allemande, les musées dans les deux parties de la ville ont à nouveau pu être regroupés sous un même toit.

Musées modifier

 
Train ICE entre les musées de Bode et de Pergame.
 
Gemäldegalerie.
 
L'entrée du musée des cultures européennes.

Les musées d'État de Berlin sont répartis en quinze collections et quatre instituts de recherche sur cinq sites[3] :

Mitte modifier

Tiergarten / Moabit modifier

Charlottenbourg modifier

Dahlem modifier

Köpenick modifier

Instituts de recherche modifier

Les musées d'État de Berlin comprennent aussi les instituts suivants[4] :

  • l’Atelier des moulages (Gipsformerei) ;
  • l’Institut d’études muséales (Institut für Museumsforschung) (
  • le laboratoire de recherche Rathgen (Rathgen-Forschungslabor) ;
  • les Archives centrales (Zentralarchiv) au Centre archéologique.

Notes et références modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :