Musée colonial de Haarlem

Le musée colonial de Haarlem est un ancien musée d'anthropologie culturelle et des colonies fondé à Haarlem aux Pays-Bas en 1864. En 1926, le musée colonial déménage à Amsterdam, où il fusionne avec l'Institut colonial.

Affiche de l'inauguration du musée au Pavillon Welgelegen (nl) en 1871.

HistoireModifier

Les premières collections – objets exotiques et produits des Indes orientales néerlandaises, parmi lesquels des échantillons de bois – sont rassemblées par Frederik Willem van Eeden, premier directeur du musée. En 1871, le musée s'installe au Pavillon Welgelegen (nl). Après son ouverture, il reçoit un don de Gaspard van Breugel en provenance de sa plantation du Suriname[1].

À la mort de van Eeden en 1901, Maurits Greshoff (nl) lui succède à la direction du musée jusqu'en 1909. Manquant d'espace, le musée déménage à Amsterdam, en 1926, où il fusionne avec l'Institut colonial.

CollectionsModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (nl) Susan Legêne, De bagage van Blomhoff en Van Breugel : Japan, Java, Tripoli en Suriname in de negentiende-eeuwse Nederlandse cultuur van het imperialisme, Amsterdam, Koninklijk Instituut voor de Tropen, (lire en ligne), p. 327.