Musée Sursock

Le musée Nicolas Ibrahim Sursock, du nom de son fondateur, est le musée d'art moderne de Beyrouth, au Liban. Il est situé rue Sursock, en plein cœur du prestigieux quartier historique d'Achrafieh, où de nombreux hôtels particuliers furent construits depuis le XVIIIe siècle par les plus importantes familles libanaises, parmi lesquelles les Sursock et les Bustros.

Musée Sursock
Image dans Infobox.
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Liban
(Voir situation sur carte : Liban)
Point carte.svg
Les escaliers de marbre du musée.

HistoireModifier

Le musée Sursock est un modèle d'architecture libanaise brassant les styles vénitien et ottoman. Le bâtiment a été édifié en 1912 pour être la résidence privée de Nicolas Ibrahim Sursock, richissime collectionneur d'art et mécène issu de la dynastie des Sursock et des Serra di Cassano. Selon les vœux testamentaires de son créateur, décédé en 1952[1], il fut établi en waqf et confié à la charge du président du conseil municipal de Beyrouth afin de devenir un musée. Le musée est situé en face du palais Sursock, l'une des plus belles maisons de la famille Sursock[2].

Camille Aboussouan, élu conservateur du musée, en organise l’inauguration par un Salon des artistes libanais en . Plus d'une centaine d'expositions et rétrospectives furent organisées depuis, présentant les œuvres majeures d'artistes libanais et internationaux[3]. Indépendamment d'une importante collection d'art moderne, le musée Sursock est riche d'une collection permanente de gravures japonaises et d'art islamique.

Fermé en 2008 pour extension et rénovation par les architectes Jean-Michel Wilmotte et Jacques Abou Khaled[4], il a rouvert le [5]. Sa directrice est Zeina Arida.

Le musée a subi des dommages à la suite des explosions du 4 août 2020 au port de Beyrouth.

Les collections du muséeModifier

Artistes présents dans les collections permanentes du musée :

  • Chafik Abboud
  • Lotti Adaimi
  • Anton Asfar
  • Simone Baltaxé-Martayan
  • Juman Beyazit
  • Saloua R. Choucair
  • George Cyr
  • Etel Adnan
  • Claude-Jean Darmon
  • Franck Duminil
  • Paul Guiragossian
  • Georges Guv
  • John Haddian
  • Madi Hussein
  • Halim Jurdak
  • Elie Kanaan
  • Viola Kassab
  • Michel-Henry
  • Michel el Mir (Elmir)
  • Levon Moumjian
  • Mounir Najm
  • Omar Onsi
  • Aref Rayess
  • Nadia Saikali
  • Mohamed Sakr
  • Stelio Scamanga
  • Juliana Seraphim
  • H. Torrossian
  • Sophie Yaramian
  • Khalil Zgaib
  • Alain Le Yaouanc

ExpositionsModifier

  • Les arts plastiques au service de l'architecture, 1969
  • Art Islamique, 1974
  • Hommage à Jean Khalife, 1993[6]
  • Omar Onsi Restrospective, 1997 [7]
  • Georges Schehadé : poète des deux rives, 1905-1989, 1999[8]
  • Max Ernst, 2000[9]
  • Sergei Parajanov, collages et dessins, 2000[10]
  • Moustafa Farroukh Restrospective, 2003 [11]
  • Regards sur Beyrouth, 160 ans d'images, 2015 [12]
  • Danielle Genadry, The Fall, 2016 [13]
  • Assadour, landscape in Motion, 2016 [14]
  • Ali Cherri. A Taxonomy of Fallacies: The Life of Dead Objects, 2016 [15]
  • Let's Talk About the Weather: Art and Ecology in a Time of Crisis, 2016 [16]
  • Susan Hiller Magic Lantern, 2016[17]
  • Adelita Husni-Bey: A Wave in the Well, 2016[18]
  • Fabrik, 2017[19]
  • Les mondes de Willy Aractingy, 2017[20]
  • Hrair Sarkissian Homesick, 2017[21]
  • Partitions et Couleurs : Hommage à Amine El Bacha, 2017[22]
  • Fruit of Sleep. Curated by Reem Fadda – Part of Act II program of Tamawuj, Sharjah Biennial 13, 2017[23]
  • Monira Al Qadiri: The Craft, 2017[24]
  • Abed Al Kadiri, The Story of the Rubber Tree, 2018[25]
  • Cy Twombly Photographies, 2018[26]
  • Zad Moultaka: ŠamaŠ[27]
  • Fleeting Exits, Commissaire : Marwan T. Assaf, 2018[28]
  • Past Disquiet, Commissaires : Kristine Khouri and Rasha Salti, 2018[29]
  • Gregory Buchakjian Abandoned Dwellings, Display of Systems, Commissaire : Karina El Helou, 2018[30]
  • Laure et Mazen : Correspondance(s), 2019[31]
  • La Fabrique des illusions: Collection Fouad Debbas et commentaires contemporains, 2019[32]
  • Baalbek, Archives d'une éternité, Commissaire : Vali Mahlouji, 2019[33]
  • Picasso et la famille, 2019[34]
  • At the still point of the turning world, there is the dance. Curated by Carla Chammas and Rachel Dedman, 2019[35]

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Le musée Sursock par le guide Lebanon.com(en)
  2. Désirée Sadek, « Beyrouth, le palais Sursock, un joyau meurtri », Le Figaro Magazine,‎ , p. 74-79 (lire en ligne).
  3. Le Musée Sursock et l'architecture à Beyrouth(fr)
  4. « Wilmotte & Associés . Projet . Musée Sursock », sur www.wilmotte.com (consulté le )
  5. « La bienheureuse résurrection du musée Sursock - Zéna ZALZAL », sur L'Orient-Le Jour (consulté le )
  6. Musée Sursock, « Hommage à Jean Khalife », (consulté le )
  7. « Retrospective Omar Onsi au musée Sursock », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Georges Schehadé : poète des deux rives, 1905-1989, WorldCat (OCLC 407050949)
  9. Laure d'Hauteville, « Max Ernst Le magicien des palpitations subtiles », Le Commerce du Levant,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Sonia Nigolian, « Serguei Paradjanov. Ce magicien a ensorcellé la banalité », La revue du Liban,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « CULTURE Rétrospective Moustafa Farroukh au musée Sursock (photo) », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Marie Josée Rizkallah, « " Regards sur Beyrouth " une odyssée en image dans le Beyrouth d'antan », Libananews,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « "The Fall", Danielle Genadry », L'Agenda Culturel,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Olga Habre, « Assadour: an artist in motion Sursock Museum launches new art exhibition », Executive Life,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. Kevin Jones, « A Taxonomy of Fallacies: The Life of Dead Objects Ali Cherri », ArtAsiaPacific,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. Kaelen Wilson-Goldie, « Let's Talk About the Weather: Art and Ecology in a Time of Crisis », Artforum,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « Susan Hiller », The Hyman Collection (consulté le )
  18. « Exhibition: Adelita Husni-Bey: A Wave in the Well », Lebtivity, (consulté le )
  19. « FABRIK at the Sursock Museum », Lebanon Traveller, (consulté le )
  20. « Les mondes de Willy Aractingi », L'Agenda Culturel,‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. Murtaza Vali, « Beyond Exile: Hrair Sarkissian's Homesick », Nafas Art Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. « Partitions et Couleurs : Hommage à Amine El Bacha », Artforum, (consulté le )
  23. « Fruit of Sleep », Nafas Art Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. Michaela Bear, « Monira Al Qadiri's immersive exhibition at Gasworks transports viewers into an eerie world of American popular culture and extra-terrestrial visitations », Trebuchet Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Abed Al Kadiri, The Story of the Rubber Tree », MutualArt, (consulté le )
  26. « Cy Twombly », Gagosian, (consulté le )
  27. « ŠamaŠ pour la première fois au Liban », Le Petit Journal,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. « Fleeting Exits, s'echapper de soir pour se retrouver », Femme Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. Mathilde Rouxel, « Past Disquiet : Exposer l'art en exil », OnOrient,‎ (lire en ligne, consulté le )
  30. Kirsten O'Regan, « Photographs of Beirut's Abandoned Houses, Decades After the Civil War », Hyperallergic,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. « Laure et Mazen : Correspondance(s) », L'Agenda Culturel,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. « Exposition photo: La Fabrique des illusions : Collection Fouad Debbas et commentaires contemporains », L'Œil de la Photographie, (consulté le )
  33. « The Baalbeck Exhibit is a Cultural Panorama of Lebanon », Al Bawaba, (consulté le )
  34. « Picasso et la famille », Executive Bulletin, (consulté le )
  35. « At the Still Point of the Turning World, There is the Dance », Aramco World, (consulté le )

Liens externesModifier