Musée Fenaille

musée français

Le musée Fenaille est un musée d'histoire et d'archéologie localisé à Rodez dans le département de l'Aveyron.

Musée Fenaille
La statue-menhir dite "La Dame de Saint-Sernin".jpg
La célèbre "Dame de Saint-Sernin", statue-menhir et chef-d'œuvre de l'art néolithique, aujourd'hui présentée au musée Fenaille de Rodez.
Informations générales
Ouverture
Visiteurs par an

38 000[1] (2014)

23 463[2] (2008)
Site web
Collections
Collections
Nombre d'objets
300
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Hôtel de Jouéry
14 place Raynaldy
12000 Rodez
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Midi-Pyrénées
voir sur la carte de Midi-Pyrénées
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Aveyron
voir sur la carte de l’Aveyron
Red pog.svg

OrigineModifier

L'histoire du musée Fenaille débute en 1837 par la volonté des premiers membres de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron de créer un musée afin de rassembler de nombreuses et riches collections.

Lieu d'expositionModifier

Grâce au donateur Maurice Fenaille, ce musée est aujourd'hui installé dans l'hôtel de Jouery, dans le centre de Rodez, à côté de l'hôtel de ville.

CollectionsModifier

Les collections ainsi rassemblées couvrent les périodes allant du Paléolithique à nos jours, plusieurs appartiennent à la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron. De nombreux bienfaiteurs ont également fait des dons.

Le musée Fenaille possède une célèbre collection de statues-menhirs, accompagnées d'objets quotidiens du peuple qui occupa le Rouergue au Néolithique. La vie des Rutènes est illustrée par des sépultures, sculptures, mosaïques et objets de la vie quotidienne. Le Moyen Âge est représenté avec des sculptures provenant de couvents et d'églises de la région et par des objets de la vie courante. Le XVIe siècle et la Renaissance sont illustrés quant à eux par des tapisseries commandées par les évêques de Rodez, des vitraux et des sculptures. L'ameublement d'une maison bourgeoise à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle est aussi exposé.

FréquentationModifier

Chiffres de fréquentation 2002-2017[3]
Année Entrées gratuites Entrées payantes Total
2002 11 878 10 278 22 156
2003 10 910 10 226 21 136
2004 11 302 9 023 20 325
2005 12 906 9 323 22 229
2006 10 358 8 532 18 890
2007 13 876 8 599 22 475
2008 14 067 9 396 23 463
2009 13 823 7 432 21 255
2010 14 469 5 726 20 195
2011 10 866 8 042 18 908
2012 9 827 7 302 17 129
2013 12 063 6 279 18 342
2014 11 090 27 639 38 729
2015 11 555 25 459 37 014
2016 16 025 20 247 36 272
2017 10 972 21 060 32 032

Pièces du muséeModifier

RéférenceModifier

  1. [1], p. 54
  2. www.culture.gouv.fr, p. 54
  3. « Fréquentation des Musées de France », sur data.culture.gouv.fr (consulté le 14 mai 2020)

BibliographieModifier

  • Patrimoine - Midi-Pyrénées, n°3, avril-, page 60 (auteur : Annie Philippon)

Liens externesModifier