Ouvrir le menu principal

Musée Escale Haut-Rhône

musée français
Musée Escale Haut-Rhône
Defaut.svg
Informations générales
Site web
Collections
Collections
consacrées au fleuve Rhône
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Les Terrasses du Rhône
La Bruyère
01300 Brégnier-Cordon
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Ain
voir sur la carte de l’Ain
Red pog.svg

Le musée Escale Haut-Rhône est un musée situé à Brégnier-Cordon dans l'Ain.

Situé à la confluence des trois départements de l’Ain, l’Isère et de la Savoie, dans le «V» que forme le Rhône le Musée Escale Haut-Rhône est un lieu ressources sur le fleuve et les hommes qui vivent autour de lui. Avec un équipement très moderne, le site offre sur 700 m2 un vaste espace d’expositions permanentes et temporaires pour découvrir les différentes facettes du fleuve et l’héritage patrimonial local. Il est consacré au Rhône (le fleuve), dans tous ses aspects : histoire, flore, faune et les activités humaines induites par le fleuve en particulier la navigation.

Géré par la Communauté de communes Bugey Sud, le musée a ouvert ses portes le [1].

Sommaire

PrésentationModifier

Exposition permanente : le Rhône, sa vie, ses hommesModifier

À l’étage du musée l’exposition permanente met en exergue les hommes et leurs relations au fleuve actuelles et passées au travers de photos, panneaux ou encore maquettes.

Si le musée présente le Rhône d’hier et d’aujourd’hui, il s’interroge aussi sur le Rhône de demain. Soulever et questionner les enjeux contemporains du Rhône à partir des recherches historiques et scientifiques constitue l’approche développée dans les expositions et événements d’Escale Haut-Rhône.

Les «logettes»Modifier

Au rez-de-chaussée, trois espaces muséographiques indépendants : la logette dédiée au bac à traille Bourgey ; le cabinet de curiosité Lamartine ; et la salle des fleuves du monde viennent compléter la visite.

Un espace dédié aux expositions temporairesModifier

Au rez-de-chaussée un espace de 80 m2 est réservé aux expositions temporaires.

CollectionsModifier

Au sein du musée, deux grands espaces de réserves permettent la conservation et l’étude de plusieurs milliers d’objets de différentes natures et de différentes époques. Avec ses réserves fonctionnelles, le Musée Escale Haut-Rhône est un outil efficace dans le plan de conservation et de mise en valeur du patrimoine fluvial, ethnologique, historique ou archéologique du territoire de la Communauté de communes Bugey Sud.

Fonds LamartineModifier

Ce fonds est constitué du cabinet d’histoire naturelle et de minéralogie du Lycée Lamartine de Belley, autrefois Petit Séminaire de Belley. Il a été sauvegardé et donné au musée. Il comprend notamment des animaux empaillés, des fossiles et des herbiers.

Une salle du musée expose la collection de l'ancien muséum scolaire du lycée Lamartine de Belley notamment des fossiles et des animaux empaillés.

Fonds TournierModifier

Dépôt du diocèse de Belley-Ars, ce fonds comprend des objets préhistoriques (silex, os, objets géologiques...) issus de nombreuses fouilles archéologiques menées sur des sites bordant le Rhône par le prêtre Joseph Tournier.

Fonds Guy AïnModifier

Ce fonds est constitué d’objets ethnologiques liés au travail de l’argile (tuileries le long du Rhône) et à la vie quotidienne au bord du fleuve.

Fonds Pierre BouttazModifier

Pierre Bouttaz, pêcheur et collectionneur, a rassemblé tout au long de sa vie du matériel de pêche de toutes sortes (fluviale, lacustre et maritime) constituant ainsi l’une des plus importantes collections de France.

Objets usuels, photographies, cartes postales...Modifier

Les collections du musée comprennent également de nombreux objets sous forme de dons ou de dépôts de particuliers et habitants du territoire : objets liés à la batellerie, à la pêche, objets archéologiques, objets liés au commerce et à l’industrie du haut Rhône.

La pirogue monoxyleModifier

En , la pirogue monoxyle découverte en 1862 est intégrée aux collections du musée. Découvertes dans les alluvions près du pont de Cordon, elle avait ensuité été conservée au parc de la Tête d'Or[2] à Lyon.

RéférencesModifier

  1. « Le musée Escale Haut-Rhône », sur escalehautrhone.fr (consulté le 3 août 2011).
  2. « Une pirogue millénaire installée au parc de la Tête d'Or est rapatriée dans un musée de l'Ain », sur 20minutes.fr, 20 minutes (consulté le 3 août 2011).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier