Musée Boijmans Van Beuningen

musée d'art à Rotterdam
Musée Boijmans Van Beuningen
Image dans Infobox.
Le musée Boijmans Van Beuningen situé au parc des Musées
Informations générales
Nom local
Museum Boijmans Van Beuningen
Type
Ouverture
(173 ans)
Surface
23 salles
Visiteurs par an
200 000
Site web
Collections
Collections
Peintures anciennes et modernes
Nombre d'objets
126 000
Bâtiment
Architectes
Ad van der Steur (en), Alexander Bodon (en), Hubert-Jan HenketVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Museumpark 18-20
3015 CX Rotterdam
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Rotterdam
(Voir situation sur carte : Rotterdam)
Point carte.svg

Le musée Boijmans Van Beuningen est le musée de peinture et beaux-arts de Rotterdam, dans la province néerlandaise de Hollande-Méridionale. Créé en 1849 autour de la collection de Frans Jacob Otto Boymans, il est installé dans un bâtiment dédié, depuis 1935, dans le centre-ville, dans le parc des musées. Le fonds du musée est agrandi en 1958, par le legs de la collection de Daniël George van Beuningen, et le musée prend alors le nom de musée Boijmans Van Beuningen.

Il offre un large panorama de la peinture flamande et italienne des XVe et XVIe siècles et du siècle d'or néerlandais, ainsi que des tableaux de peintres contemporains, notamment de Gauguin, Signac et Van Gogh. Le musée a également un département de gravures et d'estampes, et un département de beaux-arts.

Le musée est fermé pour travaux jusqu'en 2026. Les collections sont toutefois visibles sur d'autres sites, notamment au dépôt réalisé spécifiquement pour être accessible au public.

HistoireModifier

CréationModifier

 
Le musée Boijmans en 1850 sur son ancien site de la Schielandshuis

Frans Jacob Otto Boijmans (1767-1847) possède une importante collection d'œuvres d'art. Il propose en 1811 à Louis Napoléon, roi de Hollande, de l'acquérir, pour constituer un musée des Pays-Bas. Le manque de moyens financiers ne permet cette vente. Puis, le , il a fait paraître une annonce pour réaliser une vente publique de sa collection. Ayant perdu son fils, il a décidé de céder sa collection en 1841. Il propose d'abord sa collection à la ville d'Utrecht, avec la condition que la ville construise un bâtiment pour la recevoir. Utrecht refuse en prétextant du prix élevé par rapport à la valeur de la collection. Rotterdam n'ayant pas de musée, des amateurs d'art de cette ville prennent alors contact avec Boijmans, qui accepte de léguer sa collection à Rotterdam.

En 1842, le bourgmestre Bichon van Ijsselmonde achète à cet usage la Schielandshuis, siège depuis 1665 de l'Office des eaux de la Schie. Boijmans propose de céder des tableaux anciens estimés à 30 000 florins à condition que la ville achète des tableaux modernes pour la même somme. Les discussions aboutissent au testament du dans lequel Boijmans fait de la ville de Rotterdam son héritière universelle sauf quelques dons particuliers. Après sa mort, la ville de Rotterdam fait expertiser les collections par deux marchands de tableaux, A. et A. J. Lamme. Ils sélectionnent 361 tableaux qui seront exposés. La ville nomme A. J. Lamme comme premier directeur.

Le musée est inauguré le par le bourgmestre M. J. F. Hoffman. Rapidement, l'intérêt du musée entraîne d'autres donations. Le catalogue de 1862 cite 472 tableaux dont 414 ayant appartenu à la collection Boijmans.

 
Incendie du musée Boijmans en 1864

L'incendie du muséeModifier

Cependant, au matin du , un terrible incendie a détruit une grande partie de la collection, à peu près 300 tableaux. Les tableaux et les dessins sauvés ont été estimés à 70 000 florins et ceux qui ont été détruits[Lesquels ?] à 136 000 florins. Cette somme, payée par les compagnies d'assurance, a servi à racheter des tableaux. Lors de la séance du conseil municipal du , le bourgmestre propose de reconstruire le musée. La reconstruction dure trois ans. Le nouveau musée ouvre au public le . La collection est augmentée de 112 nouveaux tableaux achetés ou offerts.

Le nouveau bâtimentModifier

Un nouveau bâtiment devient nécessaire pour faire face à l'agrandissement du fonds muséal. L'architecte néerlandais Ad van der Steur, aidé par l'ancien directeur du musée Dirk Hannema, est chargé de la construction. Le nouveau bâtiment est inauguré en 1935[1]. Il est situé dans le parc des Musées[1], spécialement aménagé autour de six musées rotterdamois.

 
Le nouveau Depot de Museum Boijmans van Beuningen, 2021

En 1958, la collection est considérablement agrandie par le legs de Daniël George van Beuningen[1] et le musée prend son nom actuel de « Musée Boijmans Van Beuningen ».

En 1996, l'orthographe du nom du musée est modifiée : auparavant Museum Boymans van Beuningen, elle devient Museum Boijmans Van Beuningen[2].

Le , le conseil municipal de Rotterdam a approuvé la modification du plan de zonage du Parc des Musées[réf. souhaitée], permettant la réalisation de plans pour un dépôt d'art, le 'Depot Boijmans van Beuningen'. Il a été conçu par l'architecte Winy Maas de MVRDV et est entièrement conçu pour être accessible au public après l'achèvement. Il y a 151 000 œuvres exposées, couvrant une superficie totale d'environ 15 541 m2[3]. C'est le premier site au monde permettant l'accès au public des réserves d'un musée. Il est ouvert depuis le 6 novembre 2021[4].

Le musée lui-même a fermé en 2019 pour une rénovation majeure qui devrait durer sept ans, jusqu'en 2026[5]. Pendant cette période, la collection est exposée au dépôt, sur d'autres sites aux Pays-Bas ou dans le monde[6].

CollectionsModifier

On y trouve les maîtres de la peinture européenne du XVe siècle à nos jours, avec des œuvres de Fra Angelico, Van Eyck, Bosch, Brueghel l'Ancien, Rubens, Rembrandt, Van Dyck, Corot, Monet, Van Gogh, Rodin, Dali...

Le musée est organisé sur deux étages : le rez de chaussée comprend les objets d'art appliqué et de design, ainsi que le cabinet des gravures, tant que l'étage supérieur abrite les peintures et les sculptures du XVe siècle jusqu'à l'époque contemporaine.

Peinture et dessinModifier

SculptureModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Joséfa Lopez, Caroline Andrieu et Isabelle Regnier, « Comment le musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam a ouvert ses réserves au public », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. (nl) « Geschiedenis - Schielandshuis », sur Schielandshuis.nl, (consulté le )
  3. Club Innovation & Culture France (30/09/2020). Un an avant son ouverture, le musée néerlandais Boijmans Van Beuningen (Rotterdam) a invité son public à découvrir ses nouvelles réserves.
  4. « Le Boijmans de Rotterdam devient le premier musée d’art au monde à ouvrir les portes de ses réserves au public », sur connaissancedesarts.com, (consulté le )
  5. « Boijmans en transit », sur holland.com (consulté le )
  6. (en) « Transit Boijmans Van Beuningen », sur www.boijmans.nl (consulté le )
  7. (en) « The Magrittes Return to @boijmans #Rotterdam after a World Tour », sur ART & ARTWORKS (consulté le ).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Pieter Haverkorn van Rijsewijk (1839-1919), Notice descriptive des tableaux et sculptures du musée de Rotterdam : nommée après le fondateur Musée-Boijmans, Museum Boijmans, 1892 (lire en ligne)
  • Pieter Haverkorn van Rijsewijk, Catalogue abrégé des tableaux et des sculptures du musée de Rotterdam nommé d'après le fondateur Musée Boijmans, Museum Boijmans, 1905 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier