Murtaza Bhutto

homme politique pakistanais

Murtaza Bhutto, né le à Karachi et mort le dans la même ville, est un politicien pakistanais membre de la gauche radicale et le frère de Benazir Bhutto.

Murtaza Bhutto
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
KarachiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Ghinwa Bhutto (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Fatima Bhutto
Zulfikar Ali Bhutto (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religions
Parti politique

Après la pendaison de son père Zulfikar Ali Bhutto, ses fils Shahnawaz et Murtaza s'exilent à Kaboul et Damas, où ils sont accusés d'avoir fondé l'organisation armée marxiste Al-Zulfiqar. Murtaza est élu en exil à l'Assemblée provinciale du Sind. Dès son retour sous l'accusation d'activités terroristes, alors que Benazir Bhutto est Premier ministre, Murtaza est abattu par la police à sa résidence de Karachi, au 70 Clifton Road, avec sept de ses partisans[1].

Selon certains, sa propre sœur Benazir Bhutto, ou au moins certains de ses alliés, seraient impliqués dans sa mort[2], mais la lumière n'a jamais été faite.

Murtaza Bhutto était très sensible aux idées laïques, qu'il observait en Syrie, en Irak et en Turquie. En Syrie, il avait découvert les idées socialistes présentes en Syrie et Irak, via le parti Baas. Il était l'un des rares politiques au Pakistan à penser que le modèle d'avoir une religion d'État au Pakistan n'était pas forcément indispensable. Il pensait que l'éducation devait être développée au maximum, en construisant plus d'écoles et lutter contre l'analphabétisme.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier