Murray Hall (hockey sur glace)

hockeyeur sur glace canadien

Murray Winston Hall (né le à Kirkland Lake, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur retraité de hockey sur glace. Il évoluait au poste d'ailier droit.

BiographieModifier

Carrière juniorModifier

Il débute sa carrière de hockeyeur dans la Ligue de hockey de l'Ontario (LHO), au sein de l'effectif des Teepees de Saint Catharines, lors de la saison 1959-1960, à l'âge de dix-neuf ans. Cette équipe fait partie des équipes affiliées aux Black Hawks de Chicago de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Lors de cette première saison, il comptabilise 32 points en 48 matchs. Avec un effectif comprenant des joueurs tels que Chico Maki, Ray Cullen, Vic Hadfield, Pat Stapleton, Doug Robinson et le gardien Roger Crozier, les Teepees remporte la Coupe J. Ross Robertson et dispute la Coupe Memorial qu'ils remportent face aux Oil Kings d'Edmonton[1].

Lors de sa deuxième saison, il prend plus de responsabilités au sein de son équipe, suite au départ de Chico Maki, Vic Hadfiled et Oat Staoketon. L'équipe perd son entraineur Max Kaminsky après dix matchs, car ce dernier souffre d'un cancer [2]. Il termine 7e meilleur buteur de la ligue, 6e meilleur passeur et 5e au classement des points[3].

Lorsque son équipe est éliminée des séries éliminatoires de la LHO, il intègre le contingent des Thunderbirds de Sault-Sainte-Marie pour y disputer la fin des séries éliminatoires de l'Eastern Professional Hockey League (EPHL). Il s'incline en finale avec ces derniers face aux Canadiens de Hull-Ottawa[4].

Début professionnelModifier

En 1961-1962, la direction des Black Hawks l'affecte dans l'équipe des Bisons de Buffalo, il évolue ainsi dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Avec cette équipe talentueuse, il atteint la finale du Trophée Calder, mais s'incline face aux Indians de Springfield[5]. Il dispute aussi ses deux premières parties dans la LNH durant cette saison.

La saison suivante, il est rétrogradé dans l'EPHL, au sein des Braves de Syracuse, le nouveau nom de la franchise des Thunderbirds. Il va mener son équipe au chapitre des buts, finissant 9e de la ligue, 1er des passes et 3e au total des points[6]. Il est sélectionné sur la seconde équipe d'étoiles de la ligue[7]. Malgré la présence d'Alain Caron, de Phil Esposito et de Duke Harris, l'équipe finit dernière du classement. Il termine la saison avec les Black Hawks et participe à quatre matchs de séries éliminatoires[8].

Pour la saison 1963-1964, il partage son temps de jeu entre la LNH avec les Black Hawks et la Ligue centrale professionnelle de hockey (LCPH) avec les Braves de Saint-Louis.

Avec les Red WingsModifier

Lors du repêchage intra-ligue de 1964, les Red Wings de Détroit le réclame[9].

Il dispute la majeur partie des deux saisons suivantes avec les Hornets de Pittsburgh en LAH, le club affilié aux Red Wings. Il est le meilleur compteur de son équipe lors de ces deux années[10], [11]. Il dispute également quelques parties en LNH avec les Red Wings.

Il débute la saison 1966-1967 avec les Hornets et les Red Wings, mais est échangé en cours de saison aux Black Hawks de Chicago[12]. Ces derniers le place dans le club des Blades de Los Angeles en Western Hockey League (WHL), il découvre ainsi un 5e championnat depuis le début de sa carrière professionnelle.

Les équipe d'expansion de la LNHModifier

En juin 1967, lors du Repêchage d'expansion de la LNH, les North Stars du Minnesota le réclament à Chicago[13].

Il débute la saison 1967-1968 en alternant entre la LNH et le club école dans la LCH (nouveau nom de la LCPH), les South Stars de Memphis.

Le , il est échangé aux Maple Leafs de Toronto en retour de Jean-Paul Parisé[14]. Il dispute le reste de la saison en LAH avec les Americans de Rochester et remporte avec ces derniers la Coupe Calder[15].

Pour la saison 1968-1969, ses droits sont transférer aux Canucks de Vancouver qui évoluent en WHL[13]. Avec eux, il remporte la Coupe Lester Patrick en 1968-1969[16] et 1969-1970[17]. Lors de sa 2e saison, il est le 5e meilleur passeur de la ligue et le 8e au classement par points[18].

Lorsque les Canucks intègrent la LNH en 1970, il fait partie du contingent. Il dispute la saison 1970-1971 avec le club principale en LNH et avec les Americans de Rochester en LAH, ces derniers étant devenus une affiliation des Canucks.

Association Mondiale de Hockey (AMH)Modifier

Le , lors du Repêchage général de joueurs de l'AMH, il est sélectionné par les Aeros de Houston[13].

Ayant de la peine à s'imposer en LNH, il les rejoints dès la saison 1972-1973. Il termine cette saison en tant que 3e meilleur compteur de son équipe[19].

Il remporte le Trophée mondial Avco en 1973-1974[20] et en 1974-1975[21] avec les Aeros. Lors de la saison 1975-1976, il échoue en finale face aux Jets de Winnipeg[22].

Pour la saison 1976-1977, il est rétrogradé dans le club affilié aux Aeros évoluant dans la LCH, les Blazers d'Oklahoma City avec lesquelles il ne dispute que trente matchs.

Avant de prendre sa retraite sportive, il dispute encore une saison dans la Ligue de l'Ontario Senior (LHOS) avec les Alexanders de Brantford.

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques de Joueur[23],[24],[25],[13]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1959-1960 Teepees de Saint Catharines LHO 48 17 15 32 22 17 2 7 9 6
1959-1960 Teepees de Saint Catharines Coupe Memorial - - - - - 14 7 9 16 8
1960-1961 Teepees de Saint Catharines LHO 48 35 41 76 60 6 3 1 4 2
1960-1961 Thunderbirds de Sault-Sainte-Marie EPHL - - - - - 8 0 2 2 2
1961-1962 Bisons de Buffalo LAH 68 20 21 41 41 11 3 1 4 4
1961-1962 Black Hawks de Chicago LNH 2 0 0 0 0 - - - - -
1962-1963 Braves de Syracuse EPHL 71 29 69 98 41 - - - - -
1962-1963 Black Hawks de Chicago LNH 0 0 0 0 0 4 0 0 0 0
1963-1964 Black Hawks de Chicago LNH 23 2 0 2 4 - - - - -
1963-1964 Braves de Saint-Louis LCPH 28 17 40 57 35 6 2 4 6 0
1964-1965 Hornets de Pittsburgh LAH 72 29 33 62 29 4 0 0 0 4
1964-1965 Red Wings de Détroit LNH 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
1965-1966 Hornets de Pittsburgh LAH 70 28 45 73 102 3 0 3 3 0
1965-1966 Red Wings de Détroit LNH 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0
1966-1967 Red Wings de Détroit LNH 12 4 3 7 4 - - - - -
1966-1967 Hornets de Pittsburgh LAH 12 5 11 16 10 - - - - -
1966-1967 Blades de Los Angeles WHL 43 18 28 46 28 - - - - -
1967-1968 North Stars du Minnesota LNH 17 2 1 3 10 - - - - -
1967-1968 South Stars de Memphis LCH 12 3 8 11 23 - - - - -
1967-1968 Americans de Rochester LAH 38 17 14 31 19 11 5 9 14 2
1968-1969 Canucks de Vancouver WHL 69 28 37 65 34 8 2 3 5 0
1969-1970 Canucks de Vancouver WHL 72 27 55 82 42 11 10 11 21 10
1970-1971 Canucks de Vancouver LNH 77 21 38 59 22 - - - - -
1971-1972 Canucks de Vancouver LNH 32 6 6 12 6 - - - - -
1971-1972 Americans de Rochester LAH 37 10 32 42 70 - - - - -
1972-1973 Aeros de Houston AMH 76 28 42 70 84 10 4 4 8 18
1973-1974 Aeros de Houston AMH 78 30 28 58 25 14 9 6 15 6
1974-1975 Aeros de Houston AMH 78 18 29 47 28 13 7 3 10 8
1975-1976 Aeros de Houston AMH 80 20 26 46 18 17 1 4 5 10
1976-1977 Blazers d'Oklahoma City LCH 30 8 13 21 2 - - - - -
1977-1978 Alexanders de Brantford LHOS 25 9 20 29 35 - - - - -
Totaux LNH 164 35 48 83 46 6 0 0 0 0
Totaux AMH 312 96 125 221 155 54 21 17 38 32

Trophées et honneurs personnelsModifier

Ligue de Hockey de l'Ontario (LHO)Modifier

Ligue Américaine de Hockey (LAH)Modifier

Eastern Professional Hockey League (EPHL)Modifier

  • 1962-1963 :
    • 9e au classement des meilleurs buteurs de la ligue (35 buts marqués)[6]
    • 1er au classement des meilleurs passeurs (41 aides)[6]
    • 3e au classement par points avec 76 points[6]
    • Nominé dans la seconde équipe d'étoiles de la ligue[7]

Western Hockey League (WHL)Modifier

Association Mondiale de Hockey (AMH)Modifier

Transactions en carrièreModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c OHL Media Guide 2018-19, p. 202
  2. (en) « Montreal Maroons Greatest Players », sur montrealmaroons.blogspot.com (consulté le 11 novembre 2019)
  3. a b c et d (en) « OHA 1960-61 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  4. (en) « 1960-61 EPHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  5. a et b (en) « 1961-62 AHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  6. a b c et d (en) « EPHL 1962-63 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  7. a et b (en) « Awards - EPHL - Second All-Star Team », sur www.eliteprospects.com (consulté le 11 novembre 2019)
  8. (en) « 1962-63 NHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  9. a et b (en) « 1964 NHL Intra-League Draft », sur historicalhockey.blogspot.com (consulté le 11 novembre 2019)
  10. a et b (en) « 1964-65 Pittsburgh Hornets roster and statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  11. a et b (en) « 1965-66 Pittsburgh Hornets roster and statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  12. a et b (en) « 1966-67 Trade », sur www.nhltradetracker.com (consulté le 11 novembre 2019)
  13. a b c d e f et g (en) « Murray Hall in Hockey Reference », sur www.hockey-reference.com (consulté le 11 novembre 2019)
  14. a et b (en) « Hall Murray Trade », sur www.nhltradetracker.com (consulté le 11 novembre 2019)
  15. a et b (en) « 1967-68 AHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  16. a et b (en) « 1968-69 WHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  17. a et b (en) « 1969-70 WHL Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  18. a b et c (en) « WHL 1969-70 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  19. (en) « 1972-73 Houston Aeros roster and statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  20. a et b (en) « 1973-74 WHA Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  21. a et b (en) « 1974-75 WHA Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  22. a et b (en) « 1975-76 WHA Playoff Results », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 novembre 2019)
  23. (en) « Murray Hall », sur Eliteprospects.com (consulté le 11 novembre 2019)
  24. (en) « Murray Hall hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 11 novembre 2019)
  25. (en) « Murray Hall, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 11 novembre 2019)