Muriel Casals i Couturier

économiste et femme politique catalano-française, naturalisée espagnole

Muriel Casals i Couturier
Illustration.
Muriel Casals i Couturier en 2013.
Fonctions
Députée au Parlement de Catalogne

(3 mois et 21 jours)
Élection 27 septembre 2015
Législature XIe législature
Groupe politique Ensemble pour le oui
Présidente d'Òmnium Cultural

(5 ans et 4 mois)
Prédécesseur Jordi Porta i Ribalta
Successeur Quim Torra
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Avignon (France)
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Barcelone (Espagne)
Nature du décès Accident de circulation
Nationalité Espagnole
Française
Profession Économiste

Muriel Casals i Couturier, née le à Avignon et morte le à Barcelone, est une économiste et femme politique française, naturalisée espagnole.

Engagée dans la lutte pour l'indépendance de la Catalogne, elle est élue députée au Parlement de Catalogne en 2015 sur la liste d'Ensemble pour le oui.

BiographieModifier

Muriel Casals est la fille de Lluís Casals, avocat espagnol républicain, et d'Augusta Couturier, institutrice, originaire de Saint-Étienne, qui ont dû s'exiler en 1939 après la défaite de l'armée républicaine[1]. Rentrée en Catalogne peu après sa naissance, elle obtient une maîtrise d'histoire à l'université de Barcelone et, en 1981, elle soutient une thèse d'histoire économique à l'université autonome de Barcelone (UAB) (La indústria tèxtil llanera i la guerra 1914-18). Son domaine de recherche s'étend des reconversions industrielles à l'histoire de la pensée économique et l'économie européenne.

Longtemps professeure au département d'économie et d'histoire économique de l'université autonome de Barcelone, elle a été professeure invitée dans plusieurs universités britanniques : l'université d'Édimbourg, la London School of Economics et l'Université du Pays de Galles à Bangor. Entre 2002 et 2005 elle est vice-rectrice chargée des relations internationales et de la coopération interuniversitaire. Entre 2002 et 2009, elle représente l'UAB au sein du réseau des universités de la Catalogne, Valence et des Îles Baléares. En tant que spécialiste de l'histoire économique, elle participe de façon régulière dans les médias écrits et audiovisuels.

Elle a été membre du Parti socialiste unifié de Catalogne (PSUC), puis d'Initiative pour la Catalogne Verts (ICV). En 2010, elle est élue présidente de l'association Òmnium Cultural, où elle mène une campagne active en faveur de l'indépendance de la Catalogne.

Aux élections au Parlement de Catalogne de 2015, elle est candidate en troisième position sur la liste d'Ensemble pour le oui dans la province de Barcelone. Elle est élue députée avec trente-et-un de ses colistiers le [2]. Au Parlement, elle est élue présidente de la commission d'étude du processus constituant le [3].

Elle meurt le à Barcelone, des suites d'un accident de la circulation[4].

DistinctionsModifier

PublicationsModifier

  • 1992 : (ca) La indústria a Catalunya. Tèxtil i confecció, avec V. Fabregat, F. Balcells et O. Homs (Departament d'Indústria i Energia de la Generalitat de Catalunya)
  • 1994 : (ca) "Crisi i renovació del tèxtil: La diversificació de la base econòmica", dans Sabadell: Indústria i Ciutat. 1800-1980, J.M. Benaut, E. Deu, J. Calvet (eds.) (Abadia de Montserrat)
  • 1999 : (ca) "La cultura, el mercat i la política", dans Informe per a la Catalunya del 2000. Societat, Economia, Política, Cultura (Fundació Jaume Bofill. Mediterrànea)
  • 2000 : (en) "Women and Work in Catalonia: Is Catalonia still a working society?", dans Networking Europe. Eassys on Regionalism and Socialdemocracy, E Bort and N. Evans (eds.) (Liverpool University Press)
  • 2007 : (en) "Solving the 'national' problems of Europe", dans European Union, the Next Fifty Years (FT-LSE)
  • 2007 : (ca) "Per una Europa oberta", dans Onze de Frankfurt (Institut Ramon Llull)
  • 2013 : (ca) La fam i l'orgull (Ara Llibres)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :