Mouvement pour la paix dans la justice et la dignité

Le Mouvement pour la paix dans la justice et la dignité a commencé le au Mexique en réponse à l'actuelle guerre contre le narcotrafique dans ce pays. Le mouvement a été lancé par le poète mexicain Javier Sicilia, à la suite de la mort de son fils enlevé et assassiné près de la ville de Cuernavaca. Les manifestants demandent entre autres un changement de stratégie dans la guerre contre la drogue, qui a provoqué quelque 40 000 morts au Mexique depuis 2006[1].

Peinture murale réalisée pour la marche pour la paix, le 8 mai 2011 à Mexico

Javier Sicilia est l'instigateur de deux mobilisations, la Marche pour la paix, de Cuernavaca à Mexico du 5 au , et la Caravane pour la paix, la justice et la dignité, de Cuernavaca à la ville frontalière de Ciudad Juarez du 4 au . Cette dernière culmine avec la signature du Pacte Citoyen pour la Paix.

Le a lieu le Dialogue pour la Paix entre Javier Sicilia, des représentants des victimes civiles et le président de la république Felipe Calderón, au Château de Chapultepec.