Mouvement pour la liberté

parti politique slovène vert libéral

Mouvement pour la liberté
(sl) Gibanje Svoboda
Image illustrative de l’article Mouvement pour la liberté
Logotype officiel.
Présentation
Président Robert Golob
Fondation
(Parti de l'action verte)

(Mouvement pour la liberté)
Positionnement Centre gauche
Idéologie Libéralisme vert
Social-libéralisme
Europhilie
Couleurs
Site web sibanjesvoboda.si
Représentation
Députés
41  /  90
Députés européens
2  /  8

Le Mouvement pour la liberté (en slovène : Gibanje Svoboda, GS) est un parti politique slovène vert libéral. Fondé en 2021 sous le nom de Parti de l'action verte, il change de nom l'année suivante et remporte les élections législatives slovènes de 2022.

HistoireModifier

En , l'ancien ministre de l'environnement Jure Leben fonde le Parti de l'action verte (en slovène : Stranka zelenih dejanj ou Z.Dej), cherchant à concilier développement économique et protection de l'environnement. Jure Leben avait quitté le gouvernement Šarec et le Parti du centre moderne en 2019[1].

À la fin de l'année 2021, Robert Golob — récemment écarté de la direction de la société de négoce d'énergie GEN-I — cherche un moyen de se présenter aux élections législatives slovènes de 2022. En , il annonce être candidat à la présidence du Parti de l'action verte[2]. Le , lors du congrès du parti, Robert Golob est élu président, succédant ainsi à Jure Leben. À cette occasion, le parti est renommé Mouvement pour la liberté (en slovène : Gibanje Svoboda)[3],[4].

À l'approche des élections législatives, le Mouvement pour la liberté est au coude-à-coude dans les sondages avec le Parti démocratique slovène (SDS) du Premier ministre conservateur Janez Janša[5]. Le parti arrive toutefois largement en tête, devançant le SDS de plus de 10 points avec près de 35 % des suffrages[6].

DirigeantsModifier

Portrait Nom Présidence Notes
  Jure Leben - Fondateur du parti.
Ancien ministre de l'environnement du gouvernement Šarec (2018-2019).
  Robert Golob Depuis Ancien secrétaire d'État au ministère de l'économie (1999-2000).
Conseiller municipal de Nova Gorica (depuis 2002).
Fondateur et président de la société GEN-I (2004-2021).

IdéologieModifier

Le Mouvement pour la liberté est généralement qualifié de vert libéral[7],[8],[9], parfois de social-libéral[10]. En fondant son prédecesseur, le Parti de l'action verte, Jure Leben souhaite concilier le développement industriel et économique avec la protection de l'environnement[1].

Lors de son accession à la présidence du parti, Robert Golob déclare que la question climatique « est la plus importante pour le futur de la Slovénie et particulièrement pour nos enfants ». Outre l'environnement, la santé, le dialogue entre générations et le respect de l'état de droit sont cités comme les points principaux de la plateforme du mouvement[4]. Le parti est pro-européen[6].

S'il refuse de classer son mouvement sur l'axe gauche-droite[6],[11], Robert Golob concède toutefois que ses alliés naturels se situent au centre gauche[3]. Le parti est d'ailleurs souvent classé au centre gauche par les observateurs politiques[12],[13].

Résultats électorauxModifier

Année Voix % Rang Députés Gouvernement
2022[14] 410 769 34,45 1er
41  /  90
Golob

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Former environment minister forming new party », sur sloveniatimes.com, The Slovenia Times, (consulté le ).
  2. (en) Slovenian Press Agency, « Robert Golob Confirms Aim to Enter Politics as President of Z.Dej Party », sur total-slovenia-news.com, Total Slovenia News, (consulté le ).
  3. a et b (en) « Robert Golob elected new head of renamed green party », sur sloveniatimes.com, The Slovenia Times, (consulté le ).
  4. a et b (en) « Z.Dej renamed the freedom movement, Robert Golob was elected president », sur newsbeezer.com, NewsBeezer, (consulté le ).
  5. Catherine Chatignoux, « Elections en Slovénie : le Premier ministre populiste Janez Jansa sur la sellette », sur lesechos.fr, Les Échos, (consulté le ).
  6. a b et c Jean-Arnaud Derens, « Slovénie : Golob envoie Jansa à la casse », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le ).
  7. « Les Slovènes disent non à la tentative d’“orbanisation” de leur pays », sur courrierinternational.com, Courrier international, (consulté le ).
  8. (en) « Slovenia: Newcomer set to oust right-wing premier Jansa », sur dw.com, Deutsche Welle, (consulté le ).
  9. (it) Stefano Lusa, « Slovenia: Robert Golob vs. Janez Janša », sur balcanicaucaso.org, (consulté le ).
  10. (de) « Slowenien: Richtungswahl für Europa », sur fr.de, Frankfurter Rundschau, (consulté le ).
  11. Myriam Baele, « Slovénie : qui est Robert Golob, cet outsider vainqueur des élections ? », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  12. (en) « Slovenia: Political parties at a glance », sur politpro.eu (consulté le ).
  13. (en) « Slovenia », sur europeelects.eu (consulté le ).
  14. (en) Commission électorale, « Election to the National Assembly 2022: Election Results », sur dvk-rs.si (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier