Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Mouvement eucharistique des jeunes

Le Mouvement Eucharistique des Jeunes ou MEJ est un mouvement éducatif catholique orienté vers la jeunesse et créé en 1962, émanant de la Croisade eucharistique qui elle-même émane de l'Apostolat de la prière[1] qui fonctionne encore au niveau international. C'est la branche jeunes du Réseau mondial de prière du Pape.

Mouvement eucharistique des jeunes
Logo des MEJ en 2016.png
Logo du MEJ en 2016

Repères historiques
Fondation 1962
Siège Paris
Fiche d'identité
Église Catholique
Vocation éducation, prière
Localisation 65 pays
Sur Internet
Site internet http://www.mej.fr/

Ce mouvement s'adresse aux jeunes chrétiens de 7 à 25 ans et existe dans 65 pays. Il a pour vocation de les aider à grandir dans leur foi et leur humanité, à devenir autonomes et à prendre leur place dans la société et dans l'Église[1].

Sommaire

Présentation du mouvementModifier

Le MEJ permet aux MEJistes de parler de ce qu'ils vivent entre jeunes chrétiens, de méditer et d'agir sur leur vie afin de les aider à grandir, choisir et s'orienter, à l'occasion de réunions d'équipe, de rassemblements régionaux et nationaux, de mini-camps ou de camps d'été...

D'inspiration ignatienne, le MEJ propose pour cela différents moyens : un regard bienveillant, la prière personnelle, la relecture de leur vie, l'Eucharistie, mais aussi des chants et des actions d'équipe. Il éduque les jeunes à la foi et à la philosophie chrétienne, sans pour autant occulter leur esprit critique.

Les rassemblements diocésains ou nationaux ou les camps sont l'occasion d'échanger, de rencontrer des jeunes venant d'autres horizons, de se ressourcer, dans une ambiance de fête et d'amitié.

Réparti en 5 branches par niveau d'âge, le MEJ propose des camps d'été et des équipes pour chacun dans la plupart des régions en France[2].

  1. FNOU (Feux nouveaux, 7-10 ans)
  2. JT (Jeunes Témoins, 10-13 ans)
  3. TA (Témoins d'aujourd'hui, 12-15 ans)
  4. ES (Équipes espérance, 15-18 ans)
  5. MAGIS (ex-EA, Équipes Apostoliques, 18-25 ans)

Les JK (Jeunes Cadres, 16-17 ans) sont des personnes qui participent à l'animation d'une équipe FNOU ou JT. Ils secondent l'animateur. À leur majorité, ils deviennent souvent à leur tour animateur.

Les rencontresModifier

Les rencontres ont lieu toutes les 2 ou 3 semaines suivant les équipes qui sont constituées d'environ 6 à 8 jeunes[3].

Elles sont faites à partir d'une revue adaptée à la branche où il y a des jeux et des pistes diverses pour réfléchir.

Les rencontres se déroulent en plusieurs étapes : chacun raconte ce qu'il a fait pendant les semaines qui précèdent, suivi de différents jeux ou actions d'équipe, une prière et elles finissent très souvent par un goûter.

Chacun est chargé d'un service pour la rencontre suivante comme préparer une prière, proposer un chant, raconter ce que l'équipe a fait la dernière fois, évoquer un fait marquant de l'actualité ou encore apporter un gâteau ou une boisson !

Les campsModifier

En juillet et en août, le MEJ propose des camps, situés dans toute la France et, pour les aînés, à l'étranger. Ces camps sont pour les MEJistes en équipe à l'année une façon de retrouver la même ambiance et de continuer leur réflexion pendant les vacances. Pour les MEJistes qui ne sont pas en équipe, ils permettent de vivre l'esprit MEJ durant 2 semaines intenses, en camps fixes ou itinérants.

Ces camps ont chacun un thème, une activité principale. ex. : camp chantier, camp marche, camp théâtre, camp musique...

Pour les FNOU, les camps proposés sont situés à Allex, Massac-Serran, Châteaulin, Toucy, Saint-Prix ou encore Tigery[4].

Pour les JT, les camps proposés sont : Derval, Bussunarits, , Parigné-le-Pôlin, Guiclan, Boucieu-le-Roi ou encore Saint Chamant[5].

Pour les TA, les camps proposés sont : Saint Affrique, Guise, les Albertants, Corse, Dordogne, Cotignac, Saint Vénérand, Moncel[6].

Pour les ES, les camps proposés sont : de Lourdes à Loyola, Tro breiz, JMJ Cracovie, Ile de Wight, La Chapelle en Valgaudemar ou encore Tour du Mont Blanc[7].

Camps sportifs, chantiers ou artistiques, ils gardent l'esprit MEJ. En effet, un camp théâtre montera une pièce au message spirituel, un camp chantier visera à se mettre gratuitement au service. Les temps forts MEJistes de prière sont maintenus dans les camps. Les TPS (temps pour le Seigneur) et les stop-carnet permettent aux MEJistes de relire leur vie et de réfléchir. La prière passe aussi et surtout par des chants, et des messes très dynamiques et entraînantes.

Les rassemblements nationauxModifier

Ils ont lieu maintenant environ tous les 2 ou 3 ans et sont organisés pour les TA et ES[8].

La musique du MEJModifier

Au MEJ, la musique a une place très importante aussi bien dans les rencontres que dans les rassemblements ou les camps[9].

Les chants joyeux ou méditatifs sont inspirés de paroles d'évangile ou de la spiritualité ignatienne[10].

Tous les 3 ans sort un album du mouvement, depuis 1980, contenant des chants rythmés, dynamiques et souvent accompagnés de gestes adaptés. Ils sont très appréciés par les jeunes et sont repris lors des camps, rassemblements et rencontres. Les derniers en date :

  • 2001 : Actes d’apôtre
  • 2004 : Prochaine escale
  • 2006 : Entre
  • 2009 : Mots Croisés
  • 2013 : Ouvre les yeux de ton cœur
  • Un concours est actuellement proposé pour les musiciens !

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier